La République s'est couchée. Elle ne s'en relèvera pas !

Nous avons assisté samedi 19 juillet à une nouvelle étape dans l'agonie de la République française. 

Malgré l’interdiction proclamée par le ministre de l’Intérieur, le Préfet de police, le Tribunal administratif et même…François Hollande, la manifestation pro-palestinienne organisée par quelques gauchistes français atteints par la dhimmitude et de nombreuses associations arabo-musulmanes a eu lieu. Ce qui donne une idée de la façon dont ces gens-là s’assimilent au pays qui les accueille et en respectent les institutions.

Mais il y a plus grave encore. Ce sont les scènes de guerre de rue qu’a connues la capitale auxquelles répondaient manifestement des consignes de tolérance et autres douceurs imposées aux forces de l’ordre par leur tutelle politique. Nous étions bien loin de ce qui s’était produit au printemps de l’année dernière face aux manifestations pourtant pacifiques des opposants au pseudo-mariage des homosexuels.

Le résultat est là : une dizaine d’heures de violences intolérables, des commerces vandalisés et pillés, des voitures incendiées, de nombreux éléments du mobilier urbain détruits, des trottoirs défoncés pour en récupérer les pavés, des rues jonchées de projectiles les plus divers, plusieurs véhicules des forces de l’ordre et de la RATP attaqués et saccagés. Avec, en prime, 51 policiers, CRS et gendarmes mobiles blessés (et non pas 17 comme annoncé mensongèrement).

Et tout ça pour ça : 38 interpellations mais seulement 14 gardes à vue !

La République ne s’en relèvera pas car elle n’a toujours pas compris que ces gens-là ne respectent que ce qu’ils craignent : la trique.

Or ils ont pris la mesure, hier, des faiblesses et de la lâcheté du pouvoir républicain. Ils s’en souviendront et récidiveront.

Tôt ou tard, il nous faudra utiliser d’autres moyens non seulement pour mater cette rébellion allogène mais aussi pour bouter ses troupes et ses complices hors de chez nous.

Car, ne l'oublions pas, un pays qui accepte d'accueillir une population étrangère aussi importante s'expose nécessairement à devoir subir les conséquences de l'importation de ses différences religieuses, culturelles ou sociales. Cela porte un nom : c'est l'acculturation. Si la société française n'est pas capable de développer un projet identitaire ambitieux intégrant ce phénomène (et on ne voit pas aujourd'hui comment elle pourrait le faire), le conflit deviendra vite inéluctable et nous en viendrons immanquablement à des considérations arithmétiques : si la venue de populations arabo-musulmanes n'était pas aussi massive en France, la probabilité de radicalisation de certains d'entre eux comme d'ailleurs le risque de conversion islamique de certains des nôtres ne serait pas ce qu'ils sont...

Mais, après tout, nous ne pleurerons pas toutes ces disparitions !

Jean-Yves Pons

Commentaires  

#23 Jean-Yves Pons 26-07-2014 14:23
Oserai-je vous recommander la lecture du dernier (entre autres) Bulletin climatique du week-end (26/27 juillet 2014) de la République française publié sur le blogue du Conseil dans l'Espérance du Roi (https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2014/07/26/bulletin-climatique-du-week-end-2627-juillet-2014-de-la-republique-francaise/). Vous y verrez combien nous sommes proches les uns des autres ! Alors tout nous est possible.
Citer
#22 Pascal Cambon 25-07-2014 17:54
Citation en provenance du commentaire précédent de Chantal de Thoury :
Quant aux violents, des travaux "forces" de bûcheronnage sous haute surveillance dans nos forêts françaises et de débroussaillage et entretien des haies leurs feraient le plus grand bien, et les occuperaient utilement pour le bien commun tout en les récupérant afin qu'ils participent aux frais de justice et au remboursement des frais d'hôpital des personnes qu'ils ont agressées et des dégradations des biens matériels.

Pour ma part, considérant que l'islam n'a rien à faire en France et plus largement en Europe, la seule solution viable serait la déchéance de nationalité et l'expulsion vers un de ces paradis islamiques où ils pourraient mettre leurs "talents" au service de LEUR société.
Citer
#21 Chantal de Thoury 25-07-2014 08:37
Je crois que je me suis trompée de communauté musulmane dans ce qu j'ai écrit il y a quelques heures. Je précise qu'il s'agit des "SOUFIS".
Citer
#20 Chantal de Thoury 25-07-2014 01:27
Cher Pascal Cambon
c'est sciemment que j'ai utilisé le mot fondamentaliste , j'aurais pu aussi utiliser le mot intégriste, les deux mots étant pratiquement équivalents puisqu'ils désignent des hommes qui suivent l'intégrité de leurs préceptes fondamentaux.
Il n'y a pas en effet d'islam modéré, Il y a des musulmans en fait tièdes comme il y a des Chrétiens tièdes. Le Coran lu intégralement est profondément violent dans de nombreux sourates qui ne décrivent pas des événements historiques mais sont bien des appels au meurtre de ceux que l'islam considère comme des infidèles.
Les musulmans "pacifiques" comme par exemple les soucis sont considérés en Islam comme des hérétiques par leurs coreligionnaire s et furent persécutés. Ils ont une approche spirituelle trop "chrétienne" justement qui est rejetée par les autres.
Pour l'instant notre problème est de montrer notre fermeté, notre force et notre détermination: paisibles à contrario d'eux pour justement éviter d'avoir à s'en servir. Dans les émeutes qui vont crescendo, il ne faut pas lâcher. Quant aux violents, des travaux "forces" de bûcheronnage sous haute surveillance dans nos forêts françaises et de debroussaillage et entretien des haies leurs feraient le plus grand bien, et les occuperaient utilement pour le bien commun tout en les récupérant afin qu'ils participent aux frais de justice et au remboursement des frais d'hôpital des personnes qu'ils ont agressées et des dégradations des biens matériels.
Citer
#19 Pascal Cambon 24-07-2014 20:28
Chère Madame de Thoury,

Il me semble que vous tombez dans le panneau habituel en parlant de fondamentaliste s, comme d'autres parlent d'islamistes, histoire de faire accroire qu'il y aurait un monde entre eux et le reste des musulmans qui bien entendu seraient bien évidemment modérés.

Tout cela ne tient pas une seconde pour peu que l'on veuille bien ouvrir le coran. La haine des juifs, des chrétiens et de tous ceux qui ne sont pas musulmans suinte à presque chaque page, entre appel au meurtre, à la guerre, au pillage, au viol, à l'ostracisme le plus vigoureux. Ils ne font que mettre en pratique les enseignements contenus dans ce livre.

Ce serait un épiphénomène qui ne concernerait que quelques groupuscules. Vaste blague. Y-a-t'il une église, une synagogue dans les monarchies pétrolières qui financent ces mouvements ? Bien évidemment non. Quant au reste du monde musulman, on peut voir qu'un peu partout dans le monde, ces nations sont plus ou moins actives quant à une épuration religieuse, ethnique et culturelle. Tout ce qui n'est pas musulman doit se convertir, partir ou mourir.

Quant à ceux qui vivent chez nous, il convient de les considérer comme les membres d'une cinquième colonne, étrangers à notre histoire, à nos traditions, à nos lois, à notre langue, à notre culture. Et oui, non seulement il faut d'en défier, mais il ne faut pas avoir envers eux le moindre soupçon de pitié et sévir le plus sévèrement possible.
Citer
#18 Jean-Yves Pons 24-07-2014 08:28
Chère Madame de Thoury,
C'est très précisément pour cela que nous ne cessons de nous dresser contre les efforts criminels du gouvernement français pour réduire (jusqu'où ?) le budget des forces armées. On parle toujours aux Français des théâtres d'opérations extérieurs (Afghanistan, Afrique, Proche-Orient, etc) mais on se garde bien de leur dire qu'au train où l'on dépèce l'armée elle ne sera bientôt plus en mesure d'assurer leur propre sécurité sur le territoire national. À moins que ce ne soit une volonté secrète dans la ligne du Grand Remplacement...
Quant aux "milices citoyennes", souvenons-nous qu'elles ont mené dans le passé à la Garde nationale avec des résultats pour le moins mitigés !
Citer
#17 عبد السلام 24-07-2014 06:45
L'islam n'autorise pas les manifestations même si elles sont autorisées par le gouvernement du pays, et même si elles sont pacifiques, alors je vous laisse déduire le jugement de ce qui s'est passé. C'est complètement ridicule, lamentable et blâmable.

Si toutes ces passions et ces idéologies inventées par les hommes ne formaient qu'un, quelqu'un aurait pu se dire que la vérité est dedans, mais quand elles se sont dispersés et ont divergés, toute personne doué de raison se rappela que la vérité est une, elle ne se divise pas et ne se multiplie pas.
Parmi les discours les plus impressionnant, il en est que certains parlent de l'islam comme si c'était une nouveauté apparue après la démocratie. Oui, l'islam est une chose nouvelle pour les français, du fait de la négligence des musulmans et leur incapacité à expliquer l'islam. Mais, à part cela, quelle est la religion avec laquelle Adam est descendu du Paradis, quelle est la religion qu'il a transmis à ses enfants et quelle est la religion avec laquelle Allah a envoyé tous ses Prophètes et Messagers par miséricorde envers nous? Sachons que c'est l'islam et non pas la démocratie. Même si cet islam a eu différent aspects, son sens et sa réalité est la même; c'est la soumission à Allah avec le désaveu de l'idolâtrie et des idolâtres.

Allah (gloire à Lui) a dit dans Son Noble Livre (selon le sens rapproché): {Nous n'avons point fait descendre sur toi le Coran pour que tu sois malheureux} Taha, 2, et Il a dit:
{Ô vous les gens, une exhortation vous est venue, de votre Seigneur, et une guérison de ce qui est dans les poitrines, un guide et une miséricorde pour les croyants.
Dis : “[Ceci provient] de la grâce d'Allah et de sa miséricorde; Voilà de quoi ils devraient se réjouir. C'est bien mieux que tout ce qu'ils amassent.”} Younous 57-58
Celui donc qui se réjouit d'autre chose est dans l'erreur. Comment pourrait-il y avoir quelque chose qui mérite le plus la réjouissance alors que c'est Allah qui nous interpelle directement, et c'est Lui qui nous garantit la fin de toutes les maladies de cœur et la guidée si nous croyons en Lui. C'est vers Lui que nous cheminons réellement, et dans sa miséricorde absolue, Il ne cesse d'accorder du sursis aux gens afin qu'ils entrent dans l'islam et complètent leur repentir à Lui.

Allah (gloire à Lui) a dit dans Son Noble Livre (selon le sens rapproché): {Nous n'avons point fait descendre sur toi le Coran pour que tu sois malheureux} Taha, 2, et Il a dit:
{Ô vous les gens, une exhortation vous est venue, de votre Seigneur, et une guérison de ce qui est dans les poitrines, un guide et une miséricorde pour les croyants.
Dis : “[Ceci provient] de la grâce d'Allah et de sa miséricorde; Voilà de quoi ils devraient se réjouir. C'est bien mieux que tout ce qu'ils amassent.”} Younous 57-58
Celui donc qui se réjouit d'autre chose est dans l'erreur. Comment pourrait-il y avoir quelque chose qui mérite le plus la réjouissance alors que c'est Allah qui nous interpelle directement, et c'est Lui qui nous garantit la fin de toutes les maladies de cœur et la guidée si nous croyons en Lui. C'est vers Lui que nous cheminons réellement, et dans sa miséricorde absolue, Il ne cesse d'accorder du sursis aux gens afin qu'ils entrent dans l'islam et complètent leur repentir à Lui.
Plus d'explication: http://vers-le-firdaws.blogspot.com/
Cordialement.
Citer
#16 Chantal de Thoury 23-07-2014 23:49
Mon intime conviction au vu des montées en violence au Moyen Orient et en Europe et particulièremen t chez nous est que les Fondamentaliste s musulmans sont en train de tester notre résilience devant eux et surtout notre rapidité d'intervention et capacité de mobilisation militaire en face d'eux.
c'est très grave, d'autant qu'ils allument aussi leurs feux en Afrique entraînant ainsi une grande partie de nos hommes sous drapeaux à se trouver hors de France et diminuant ainsi nos propres effectifs armés sur notre propre territoire.
La solution peut venir des maires qui peuvent en collaboration avec la gendarmerie, mettre en place une formation accélérée au combat de défense et protection des populations de jeunes gens choisis soigneusement en rapport avec leur stabilité psychique, En fait le maire peut lever une milice ponctuelle,
Cette milice étant ponctuelle et totalement sous les ordres de la gendarmerie afin d'éviter les débordements.
"Les Hommes libres se défendent eux mêmes" et ils sont pacifiques.
donc puisque nous avons affaire à des bandes de chacals et de hyènes il est nécessaire de faire front en face d'eux car une force paisible les fera se tenir coin.
nous devons avoir toujours en tête ce proverbe arabe "le chemin la main que tu ne peux pas mordre"
Or ils mordent maintenant, ce qui montre qu ils nous sentent faibles, En cela il est urgent de leur apporter un démenti.
Citer
#15 Jean-Yves Pons 23-07-2014 23:05
Ne vous privez surtout pas de lire ce complément à notre article :
https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2014/07/23/ils-sont-la-honte-de-la-france/
Citer
#14 jean-yves Pons 23-07-2014 16:32
Un peu " vive " la réaction de B. Legendre mais combien pertinente dans sa prédiction pour 2017. À les observer, on se prend à se demander si tout ce beau monde, dans un grand jeu de la patate chaude, n'aspire pas qu'à ça pour pouvoir se refaire une pseudo-virginit é...
Citer

Ajouter un Commentaire

Plan du site

 

Civilisation

|- Histoire
|- Littérature / cinéma
|- Société

 

Tribunes & éditos

|- Editoriaux
|- Tribunes

 

Qui sommes-nous ?

 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 28 mars 2018
« Blocage de Montpellier »

20/01 | Messe de Requiem pour la France et la famille royale
21/01 | Messe solennelle de requiem pour le roi Louis XVI
09/02 | Pèlerinage pour la France