Le Drapeau, la fête nationale et la réforme territoriale

Ce 14 juillet, la République invite les citoyens à fêter la Nation. Une fête qui a d’ailleurs perdu beaucoup de sa substance, puisque les citoyens en retiennent surtout les feux d’artifice et le défilé sur les Champs-Elysées. Belle duperie que d’appeler cela une fête de la Nation avec la présence d’héritiers du FLN d’Algérie aux côtés de nos soldats... Il est sans aucun doute que les Français préfèreraient pardonner si l’Algérie reconnaissait ses erreurs. Le pardon et la repentance doivent être réciproques.

Par ailleurs, un vrai flou subsiste au sujet de la fête du 14 juillet : fêtons-nous la prise « héroïque » de la Bastille en 1789 pour libérer une poignée de prisonniers ou la fête du Roi et de la Nation (1790) ?

Dans les deux cas, il y a incohérence. La prise de la Bastille fut suivie d’une Révolution atrocement meurtrière : plus d’un million de morts. Une fête de la Fédération sans Roi est bien ridicule. C’est comme ce drapeau. Il est censé représenter la Nation et le Roi. Le Bleu et le Rouge seraient les couleurs de la Nation, enfin seulement parisienne (sic), le Blanc la couleur du Roi. La double incohérence de ce drapeau est que le Blanc représente un Roi inexistant et que les couleurs de la Nation oublient les Français des Provinces... Le comte de Chambord avait bien raison de ne pas vouloir de ce drapeau méprisant à l’égard des Français provinciaux. Le drapeau espagnol respecte davantage l’ensemble des Espagnols, en raison des armoiries royales.

Cet oubli des Français provinciaux subsiste toujours à l’heure de la réforme territoriale où la consultation des Français et la réflexion approfondie de leurs représentants laissent la place à un mépris socialiste.

Et si on changeait ce drapeau ? Et si on rétablissait les Provinces historiques ? Artois, Bretagne, Normandie, Picardie, Duchés Royaux, Lorraine, Alsace, Bourgogne, Poitou, Guyenne, Gascogne, Languedoc, Dauphiné, Savoie, Provence, Navarre, Auvergne, Champagne, Limousin, Quercy... Ces doux noms qui ont fait la France d’Hier, et qui peuvent encore faire la France de Demain !

Maël Decan

Plan du site

 

Civilisation

|- Histoire
|- Littérature / cinéma
|- Société

 

Tribunes & éditos

|- Editoriaux
|- Tribunes

 

Qui sommes-nous ?

 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 28 mars 2018
« Blocage de Montpellier »

Aucun événement