De Monsieur 18% à Jean-Christophe Cambadélis

… le gouvernement cherche toujours sa voie ! La cote de popularité de François Hollande, le chef d’état le plus impopulaire de la 5ème république, n’a aucune chance de remonter, étant donné que c’est le personnage qui est concerné, sa façon d’être, de se manifester, de parler et de faire semblant d’agir alors qu’il en est incapable. Plus personne n’est dupe. Ce n’est pas en nommant Manuel Valls, premier Ministre (qui dans le même sondage a obtenu 58 % d’avis favorables) que François Hollande va retrouver une cote d’amour auprès des Français. Tout le monde sait que le chef décide et le premier Ministre applique. Quarante points séparent les deux hommes. Pour mémoire, Nicolas Sarkozy, au plus bas des sondages, avait obtenu 37 % en mars 2008 contre 58 % à François Fillon.

Manuel Valls a remplacé le pauvre Jean-Marc Ayrault, qui n’en pouvait plus. Pour la première fois sans doute, François Hollande a agi dans l’urgence face à la Bérézina qu’il a subie pour les municipales et qui se renouvellera pour les européennes et pour toutes les autres élections.  Si Manuel Valls a accepté le piège que lui tendait le président, il espère certainement s’en sortir la tête haute. Il a l’habitude de rouler intelligemment tout le monde dans la farine avec ses phrases bien faites et son allure de conquistador. Manuel Valls est un excellent communicant. Jean-Luc Mélenchon, pendant ce temps, se frotte les mains et attend l’heure pour le front de gauche de se manifester. Et nous, on guette la suite des événements, sans espoir, trop écœurés par trop de mensonges de ces républicains, sans foi ni loi…

Cette nomination (et quelques allègements dans la composition du gouvernement) n’a nullement donné envie aux organisateurs de la manifestation nationale, qui a eu lieu le 12 avril à Paris, avec pour slogan : « Maintenant ça suffit ! Marchons contre l’austérité pour l’égalité, et le partage des richesses", de l’annuler. Parmi les signataires : UGFF-CGT, CGT Finances publiques, URIF-CGT, PDSP-CGTATTAC, DAL, Fondation Copernic, JC, PCF, PG, Ensemble ! NPA, PCOF, AL. Et parmi les têtes connues : le leader du PCF Pierre Laurent et le secrétaire général de la CGT Bernard Thibault. Allez savoir pourquoi Jean-Luc Mélenchon a fait bande à part ! Porteur de ce slogan, un homme (parmi les 25 000 à 100 000 manifestants) a été remarqué.Il devait être le seul dans cette manifestation à brandir, avec le drapeau français, un brin d’olivier, symbole de la fête des Rameaux... preuve qu’il ne désespère pas !

Un excellent reportage télévisé a permis de s’assurer que tous ceux qui savaient à quoi s’en tenir sur le Président de la république ne s’étaient pas trompés. Présenté comme un crocodile (l’une des meilleures images) qui avance lentement, mais sûrement, et tue sa proie en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, François Hollande n’a fait que nous démontrer au cours de ce changement de gouvernement qu’il pouvait fonctionner aussi froidement et cruellement que François Mitterrand, en renvoyant sans le moindre égard, ceux qui l’avaient servi loyalement au point d’en perdre le sommeil, la santé et les illusions. Nous n’allons pas les plaindre ! S’ils ne savaient pas encore qui était l’homme, ils l’ont découvert à leurs dépens. Et pour l’heure, on ne compte pas encore les victimes de la « tâche » qui leur est donnée d’accomplir.

La 5ème république est à bout de souffle. Pour tenter de lui donner de l’oxygène, et après une réunion du Conseil national du PS, Jean-Christophe Cambadélis vient d’être nommé premier secrétaire du Parti socialiste ce 15 avril à 20 h 00 pour redresser le parti et rassembler la gauche. Ce candidat malheureux en 2012 prend ainsi sa revanche sur Harlem Désir, nommé secrétaire d’Etat aux affaires européennes… en représailles pour son mauvais bilan !

Quelqu’un peut-il encore croire à cette république et à François Hollande, qui fait vraiment n'importe quoi ?

Solange Strimon

Commentaires  

#4 Benoît LEGENDRE 22-04-2014 22:16
La "normalité" présidentielle a atteint ses limites, la boîte à outils est perdue... Quand je pense au général de Gaulle qui a démissionné au lendemain d'un référendum (la voix du peuple souverain fut respectée intégralement), on peut voir quelle dégringolade nous avons effectué...
Vive le Roi !
Citer
#3 Pellier Dominique 18-04-2014 10:46
On sait que le quinquennat ne donne plus la même marge de manoeuvre au premier ministre qu'au temps du septennat. A moins que le premier ministre ait une personnalité plus forte que celui du président pour faire comme récemment, diriger le pays à sa place. Encore une fois, que dire de ce ramaniemouillen t de gouvernement, on prend les mêmes et on recommence les m^mes salades, sans plus.
on se pose la question sans se la poser d'ailleurs, ces messeieurs dames sont-ils vraiment socialistes ? Je comprends personnellemnt le socialisme en pensant à Léon Blum, par exemple. Dans socialisme, il y a social... EH !
Citer
#2 ARMENANTE 18-04-2014 09:11
Pour votre réflexion ; La vérité est sans pitié pour la France médiocrate =
La France est un pandémonium! Là est le problème. La France a besoin "d'un contre-pouvoir" que nous n'arrivons pas, nous citoyens dotés de réflexions, et bon sens à créer ; c'est hélas navrant et très grave pour ce Pays. Pour ma part, il y a longtemps que j'ai pris la décision de dénoncer TOUS LES TRAVERS DE LA SOCIÉTÉ POLITIQUE, de DROITE OU DE GAUCHE ..."PEUT ON ENCORE SAUVER LA France ??" . La France n'a plus le goût de l'absolu , les citoyens se contentent d'une médiocrité tranquille. On est passé du monde du visionnaire à celui de gestionnaire. Une réflexion non exempte de critiques que je soumets à votre sagacité . En fait La France donne des leçons au monde entier sur la politique , la justice, Les délégataires de services publics qui étaient l’art de servir les citoyens sont devenues l’art de se servir des citoyens. Il n’y a pas le pouvoir, il y a l’abus de pouvoir maintenant, rien d’autre. La France est-elle un pays d'aveugles dirigés par des idiots et incapables?? La France un pays qui rend aveugles ses citoyens?? Conclusion : La vrai faute , c'est celle que l'on ne corrige pas. "Confucius"
Citer
#1 ARMENANTE 18-04-2014 09:10
En France Beaucoup de citoyens, politiques et journalistes naissent aveugles , et ils ne s'en aperçoivent que le jour ou une bonne vérité leur crève les yeux. La démocratie , médiocratie, française a atteint ses limites , il faut impérativement apporter les changements nécessaires. Tout cela nuit au développement économique. La démocratie qui reposait sur le contrôle, s’est endormie sur la complaisance. La France est donc un pandémonium .....
Citer

Ajouter un Commentaire

Plan du site

 

Civilisation

|- Histoire
|- Littérature / cinéma
|- Société

 

Tribunes & éditos

|- Editoriaux
|- Tribunes

 

Qui sommes-nous ?

 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 28 mars 2018
« Blocage de Montpellier »

20/01 | Messe de Requiem pour la France et la famille royale
21/01 | Messe solennelle de requiem pour le roi Louis XVI
09/02 | Pèlerinage pour la France