Va-t-on devoir sauver les rues parisiennes ?

La virée métropolitaine d'un catholique royaliste est souvent l'occasion d'un accès de désespoir. La constatation du déclin de notre civilisation y est sensible, il suffit de compter le nombre de personnes fascinées par leur écran de téléphone portable ou de tablette numérique. De plus, un petit coup d’œil politiquement incorrect peut amener à remettre en question les chiffres de l'immigration de l'INSEE...

Pourtant il subsiste quelques consolations. De nombreuses stations de métro portent encore des noms des saints patrons du quartier (Saint Sulpice, Saint Placide, Saint Germain-des-Prés...) ou d'héritages monarchiques. Il en est de même pour les rues de la capitale : celles qui n'ont pas disparu par l'action du baron Haussmann rappellent encore la France d'hier.

Mais ces maigres vernis pourraient sauter à leur tour. La mairie de Paris, qui va rester à gauche pour encore au moins 6 ans, est interpellée par l'association « Paris, Ville-Monde ». Ce collectif réclame un renouvellement des noms des rues parisiennes, jugés trop blancs, trop chrétiens, trop français. Il s'agirait de mettre en phase la réalité du cosmopolitisme parisien avec les noms des rues. Les personnages jugés comme « colonialistes » ou inadmissibles (Maurice Barrès...) verraient leur nom disparaître des plaques de la capitale.

Le rapport remis à l'ancien Premier ministre Jean-Marc Ayrault, portant sur la refondation de la politique française, suggérait de «donner de nouveaux noms aux rues et places en écho avec l’histoire des migrations (noms de femmes et hommes illustres, dates d’événements)».

La cerise sur le gâteau réside en la demande de l'association d'ôter de la place Jeanne d'Arc la statue de la grande Sainte, et de rebaptiser l'endroit. Il s'agirait de supprimer un lieu symbolique pour les associations d'extrême droite.

Julien Ferréol

Commentaires  

#4 Benoît LEGENDRE 09-04-2014 15:06
Ca ne serait pas le première fois que les noms des rues de Paris (et d'ailleurs) soient rebaptisées en fonction des lubies et des idéologies du moment... Je crois qu'il revient au conseil municipal de nommer (ou renommer) les voies de la cité dont il a la charge, et j'en viens à penser qu'il doit être bien agréable d'être de gauche aujourd'hui, en voyant tous ces noms estampillés "à gôche" fleurir sur nos maisons ! La gauche a au moins une qualité : elle applique et fait appliquer ses convictions sans états d'âme ! Que la droite molle de ce pays cesse de se torturer les méninges avec ses précautions et ses interrogations, de grâce mesdames et messieurs de la droite, agissez comme étant de droite ! Et nommez ou renommez vous aussi sans états d'âme nos rues, avenues et boulevards avec les noms des hommes et des femmes illustres qui ont loyalement bien servi et bien mérité de la patrie ! Et je pense aussi qu'il faut tout de suite prendre en photo toutes les plaques actuelles, se souvenir de leurs noms, et se préparer peut-être à se battre pour enlever les nouvelles plaques que nos socialo-bobo-ga uchos ne manqueront pas de vouloir nous imposer, avec l'intolérance, le sectarisme, et le mépris sans scrupule qui est leur état d'esprit depuis trop longtemps.
Et je prends une résolution : comme Caton le Grand qui finissait tous ses discours, quelque soit le sujet par :"Delenda est Carthago" (Il faut détruire Carthage), je finirait dorénavant tous mes commentaires par : Vive le Roi !
Citer
#3 AudeLys 08-04-2014 17:28
Concernant notre Grande Sainte j'avais lu l'info je ne sais plus dans quel article. Mais c'était tellement énorme et que ce jour là était le 1er avril, que j'ai aussitôt zappé pensant à un poisson.
Mais si vous le confirmez, je pense quand même que cela va bouger un peu partout. Il est impossible de laisser faire un truc pareil aux boboïstes-gauch e-marakkech.
Citer
#2 Jacques M 08-04-2014 09:01
Pour la statue de Jeanne d'Arc, il me semblait que c'était un poisson d'avril. On m'aurait trompé ? Ca sent le poisson cette affaire.
Citer
#1 Pellier Dominique 08-04-2014 08:31
Un pays qui renierait sa propre histoire... Hum !!! Et ouis, cette première image qui ralte le mensonge de cet homme politique... n'aurait-il pas mieux fallu ne mettre que le nom plutôt que ce méfait? Au moins par pudeur ? E tnos héros, même républicains, nos savants, nos écrivains, poètes, musiciens, si nombreux ? Notre histoire est pourtant richissime et c'est trop peu dire.
Citer

Ajouter un Commentaire

Plan du site

 

Civilisation

|- Histoire
|- Littérature / cinéma
|- Société

 

Tribunes & éditos

|- Editoriaux
|- Tribunes

 

Qui sommes-nous ?

 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 28 mars 2018
« Blocage de Montpellier »

20/01 | Messe de Requiem pour la France et la famille royale
21/01 | Messe solennelle de requiem pour le roi Louis XVI
09/02 | Pèlerinage pour la France