Oui Christiane, on te croit

"Je n'ai pas, je n'ai jamais eu de compte en Suisse". Voici la déclaration, prononcée dans les médias et face à la représentation nationale, qui a coûté à Jérôme Cahuzac son portefeuille de ministre du budget.
 
"Je n'étais pas au courant des écoutes pratiquées sur les communications téléphoniques de Nicolas Sarkozy". Voici la déclaration, prononcée dans le journal de TF1 lundi par Christiane Taubira. Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a administré à la garde des sceaux un cuisant soufflet, en affirmant le contraire sur France 2, mardi.
 
Manuel Valls, lui, a quitté ses soucis liés aux interrogatoires politiques de la Manif Pour Tous pour déclarer qu'il a appris "dans la presse" que Nicolas Sarkozy était sur écoute. Personne ne peut croire à une telle absurdité.
 
Christiane Taubira refuse de démissionner. Une résignation à la sortie de la Place Vendôme aurait été bien heureuse, et les motifs n'auraient pas manqué, bien au delà de cette déclaration à la véracité discutable de lundi. La Justice française, qui laisse des jeunes désoeuvrés dehors après des dizaines de condamnations, qui relâche des criminels pour un vice de forme ou un défaut de papier dans l'imprimante mais qui embastille sans vergogne les jeunes réacs, est à réformer. Christiane Taubira, accusée depuis des mois de laxisme par la droite, ne semble pas avoir les épaules assez larges pour cela.
 
Heureusement pour le gouvernement que le ridicule ne tue pas. Mais outre les considérations d'honneur-c'est bien l'honneur de la France qui est en jeu lors de ces pantalonnades-, on en vient à se demander s'il y a une once de communication interne au gouvernement. On sait depuis longtemps qu'il n'y a pas de pilote dans l'avion, on s'aperçoit aujourd'hui que personne n'est sur la même longueur d'onde.
 
Julien Ferréol

Commentaires  

#4 Pellier Dominique 14-03-2014 12:42
Il n'est pas temps de savoir qui remplacera notre bonne Christiane. Il est sourtout révoltant plus que ridicule d'attacher de l'importance à une chose aussi lamentable que ces mensonges à propos de secrets de Polichinelle dont tout le monde se moque. Pendant ce temps, la France a faim, n'a pas de travail ni de logement et se fait tuer à chaque coin de rue et ces messieurs du gouvernement s'en moquent. Cà c'est important et j'espère ardemment qu'un roi enfin à notre tête mette de l'ordre dans tout cela. IL y avait des secrets du temps de nos rois, peut-être pas aussi ridicules.
Citer
#3 Benoît LEGENDRE 13-03-2014 23:15
Je ne peux qu'éprouver le plus profond dégoût pour cette femme qui transpire la haine et le mépris de nos familles et de notre France... Des sentiments fort peu chrétiens me viennent à l'esprit rien qu'à voir sa photo ! Pardon, Seigneur...Mais cette détestable personne s'est comporté d'une façon tellement odieuse avec les hauts responsables des trois religions monothéistes pour sa lamentable loi dite du "mariage pour tous", que je ne peux souhaiter que sa disparition (politique bien sûr) pure et simple ! Il n' y avait que Mimolette 1er pour avoir l'idée saugrenue de prendre cette passionaria dans le gouvernement...
J'ajoute que je suis entièrement d'accord avec pascal CAMBON, la droite est aussi laxiste en matière de justice et de sécurité, c'est à vous dégoûter d'être honnête et respectueux des lois dans ce pays...
Citer
#2 Pascal Cambon 13-03-2014 14:35
Oui, mais il ne faudrait pas croire que le départ de Christiane Taubira modifiera d'un iota la politique pénale de ce gouvernement. En dépit des déclarations ronflantes de l'ancien hôte de l'Elysée, le même laxisme était à l'oeuvre. N'oublions pas que le dispositif d'automatisatio n des réductions de peines e a été l'oeuvre de Perben.
Citer
#1 AudeLys 13-03-2014 09:35
Pour que la Justice soit indépendante (à tout le moins qu'elle agisse de manière neutre) il faudrait tout d'abord y interdire le syndicalisme (tous les syndicats ont une couleur politique : voir le mur des cons), y interdire le droit de grève et de manifestation ou toute forme de protestation (qui ont forcément une couleur politique), y interdire tout type de passerelle vers des postes dorés (pour services rendus à telle ou telle zélite politique). ENFIN et SURTOUT, il est absolument inconcevable que la Justice "dépende" du pouvoir en exercice lequel ne peut être que politique.
Je ne vois qu'une solution pour son indépendance, qu'elle soit placée sous le contrôle d'une personne elle-même indépendante des politiques, et là, je n'en vois qu'un : Le ROY.
Et vive Louis XX !
Citer

Ajouter un Commentaire

Plan du site

 

Civilisation

|- Histoire
|- Littérature / cinéma
|- Société

 

Tribunes & éditos

|- Editoriaux
|- Tribunes

 

Qui sommes-nous ?

 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 28 mars 2018
« Blocage de Montpellier »

20/01 | Messe de Requiem pour la France et la famille royale
21/01 | Messe solennelle de requiem pour le roi Louis XVI
09/02 | Pèlerinage pour la France