Toute vérité n'est pas bonne à dire

Lors d'une audition parlementaire, le 18 décembre dernier, le général de corps d'armée Bertrand Soubelet, directeur des opérations et de l'emploi à la direction générale de la gendarmerie, a dressé un tableau accablant de la délinquance en France, notamment dans les campagnes.

Livrant une "analyse pas très conventionnelle", il a indiqué que la délinquance n'avait pas augmenté "en valeur absolue" mais qu'il y avait une "réelle insécurité dans notre pays". Au jeu des questions-réponses avec les membres de la commission, il a précisé que 65% des cambrioleurs interpellés dans les Bouches-du-Rhône en novembre 2013 "sont à nouveau dans la nature", critiquant la politique pénale menée par le gouvernement.

Vous entendrez avec le plus grand intérêt les propos du général Soubelet devant les parlementaires et la presse grâce au lien ci-dessous.

Et voici quelle fut la réponse de Manuel Valls, ministre de l'Intérieur, lors de ses voeux à la Gendarmerie nationale le 7 janvier dernier :

Avec la garde des sceaux, nous avons souhaité tourner la page des débats et des polémiques stériles qui ont été entretenus. Opposer la justice aux forces de l’ordre est extrêmement contre-productif. La garde des sceaux et moi-même, je veux le dire ici, travaillons dans le même esprit de confiance réciproque et je demande ici, à l’ensemble des forces de l’ordre de s’engager, de poursuivre le travail dans le même état d’esprit et vous comprendrez que je souligne ici avec force qu’aujourd’hui, je ne tolérerai aucun manquement à cette ligne de conduite. La loyauté et l’engagement sont des éléments tout à fait indispensablesEt je compte évidemment sur vous."

Ce qui veut à dire dans le langage du ministre: "Je vous interdis de communiquer ce que vous savez à qui que ce soit, y compris aux parlementaires et même lorsqu'ils constituent une commission d'enquête."

C'est ce que pensait sans doute Jérôme Cahuzac lorsqu'il fut interrogé sur l'existence d'un compte bancaire planqué en Suisse...

A-t-on besoin d'en dire davantage ? Sinon que de l'imposture à la forfaiture, il n'y a qu'un pas.

Jean-Yves Pons

Le général Soubelet devant les parlementaires :  http://www.youtube.com/watch?v=h4ZJLQYM0oM

Commentaires  

#5 Jean-Yves Pons 26-01-2014 20:28
À Ventrachoux : BIEN VU !
Citer
#4 VENTRACHOUX 25-01-2014 22:23
Il ne faut toutefois pas trop se leurrer. Pour connaître la Gendarmerie de l'intérieur (jeu de mot), je sais que les hauts gradés de cette institution, en bons stratèges, ne se dévoilent jamais inutilement. Si un général se permet d'évoquer sans langue de bois les vrais problèmes, tel un "vulgus syndicalis" c'est soit 1 - Que la situation est encore pire ! Soit 2 - Qu'il agit en service commandé pour demander une rallonge budgétaire afin de calmer les troupes.
Citer
#3 Montplaisir 22-01-2014 16:56
Bravo!
Citer
#2 AudeLys 22-01-2014 14:48
je crois qu'avec la Gendarmerie - mais je préfère la Maréchaussée -, corps militaire appartenant donc à la grande muette (pour combien de temps encore), notre Ministre Manuel Gaz a, disons "été surpris par le commandement", chose à laquelle il n'aurait jamais pensé. Alors qu'avec la Police (qui fait un travail remarquable), civile et syndiquée, il avait au départ tout à craindre.Je ne pense pas que le Général Soubelet revienne de sitôt devant les parlementaires.
Citer
#1 Pellier Dominique 22-01-2014 11:28
Le ministre de l'intérieur n'a-t-il pas la tâche de veiller sur la sécurité de ses concitoyens ? C'était autrefois le ministre de la police. MAIS QUE FAIT LA POLICE ???? dit-on souvent ?
Je ne rêve pas d'un ou de plusieurs Scarpia (la Tosca), mais bon.... Un peu de sévérité, pas ou pus de tolérance....
Citer

Ajouter un Commentaire

Plan du site

 

Civilisation

|- Histoire
|- Littérature / cinéma
|- Société

 

Tribunes & éditos

|- Editoriaux
|- Tribunes

 

Qui sommes-nous ?

 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 28 mars 2018
« Blocage de Montpellier »

20/01 | Messe de Requiem pour la France et la famille royale
21/01 | Messe solennelle de requiem pour le roi Louis XVI
09/02 | Pèlerinage pour la France