L’affaire Hollande/Gayet : qui ne se moque pas de la France ?

L’affaire Hollande/Gayet donne à tous les commentateurs français, européens et américains de quoi se gausser. C’est donc ça la France ! Un président, c’est-à-dire le chef de l’Etat, qui passe des bras de l’une à l’autre, n’ayant pas assez protégé sa vie privée pour laisser croire aux Français qu’il n’a qu’un souci : la France. Rassurez-vous, il va tout faire pour nous faire croire que cette liaison n’en est pas une : l’Etat a les moyens de monter une contre-vérité !

Puisqu’il a le temps de se divertir, d’être amoureux, de passer ses nuits en dehors du lit conjugal « normal » (Valérie Trierweiler étant officiellement la compagne officielle, pas aimée des Français, mais elle est tout de même de tous les déplacements officiels et elle occupe un bureau à l’Elysée, dispose de très nombreux privilèges, etc.), c’est qu’il n’a pas pour la France un amour immodéré et que seul son bon plaisir compte. Les Français auraient-ils oublié qu’il avait dit avant d’être élu : « Moi, président de la République, je ferai en sorte que mon comportement soit à chaque instant exemplaire».

Cette débauche de sentiments amoureux, est-ce exemplaire ? Et cette infidélité publique ne mérite-t-elle pas d’être sanctionnée ? François Hollande s’était engagé à être exemplaire : exemplaire cette liaison que nous allons payer ? Car toute dépense sort des caisses de l’état, donc de nos poches, de nos impôts, des sacrifices que nous réalisons pour parvenir à tout payer !

Selon un récent sondage, pour 84 % des personnes interrogées dans cette enquête, ces révélations ne changent rien. La cote de popularité de l'exécutif reste à des niveaux très bas, mais elle n’a pas chuté. Dommage ! La vie privée du président concerne tous les Français, d’autant plus qu’ils paient tout le train de vie offert à ces amours éphémères.

Que va devenir la pauvre Trierweiler ? Qu’attend-elle pour réagir, monter au créneau, assumer la jalousie qu’elle avait manifestée si violemment  pour Ségolène Royal, mère des 4 enfants du président ? Etrange ce silence !  Le président lui a-t-il déjà donné tellement de gages de sécurité pour l’avenir qu’elle préfère jouer le rôle de celle qui ne sait rien, ne voit rien, n’entend rien ? Allons donc, elle n’a pas le caractère à se laisser marcher dessus et le prix de cette humiliation (c’en est une), François Hollande va devoir le régler (enfin, nous !).

L’affaire va connaître un certain dénouement ce mardi. Le président va certainement  trouver des arguments pour nous détourner de cette situation, qui devrait l’arranger, se blanchir, se poser en victime. Il se murmure dans les couloirs que Manuel Valls ne serait pas étranger à cette révélation ! Pourquoi pas ? Pendant ce temps, on ne parle pas de chômage, des milliers de nouveaux licenciés, des usines qui ferment, du désespoir qui s’installe dans les régions sinistrées.

La presse étrangère a soulevé le fait qu’en France, les présidents de la République sont habitués à ces frasques et que c’était monnaie courante, ou presque. Hé bien, nous, nous pensons que le président doit être exemplaire dans son comportement, non seulement parce qu’il l’a affirmé, mais parce qu’il doit être un modèle pour les jeunes. François Hollande devrait s’acheter une bonne conduite, surtout en prévision de son passage devant le Pape. En a-t-il les moyens, cet homme froid, lisse, insensible, incolore, inodore, et sans saveur,  sauf quand il est en compagnie d’une jolie jeune femme ? Nous ne suivrons que si cela devient intéressant…

Solange Strimon

Plan du site

 

Civilisation

|- Histoire
|- Littérature / cinéma
|- Société

 

Tribunes & éditos

|- Editoriaux
|- Tribunes

 

Qui sommes-nous ?

 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 28 mars 2018
« Blocage de Montpellier »

Aucun événement