Censure au Monde : Hervé Kempf claque la porte

L'ambiance est morose au sein du quotidien national. Le reporter Hervé Kempf, spécialiste des questions écologiques, vient de quitter le journal. Il proteste contre la censure dont il serait victime.

Hervé Kempf était grand reporter au Monde depuis 1998 et suivait notamment le dossier de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes depuis 2005. Le projet de cet aéroport, visant à remplacer l'ancien aéroport de Nantes, oppose l'Etat et des riverains soutenus par des militants écologistes. Sur son nouveau site ("Reporterre.net"), il affirme avoir été écarté de la couverture du dossier NDDL, la direction aurait en effet considéré qu'il était trop "marqué".

Dans ses chroniques, Kemps s'était plutôt montré favorable aux opposants écologistes. Le projet embarasse le gouvernement socialiste, allié aux Verts ; de plus, le Premier Ministre est l'ancien maire de Nantes. Hervé Kempf met en cause dans son communiqué les nouveaux propriétaires du titre, arrivé en 2010, parmi lesquels figure Pierre Bergé, fervent socialiste. Déja, Pierre Bergé avait reproché au service publicitaire du Monde d'avoir publié un message de La Manif Pour Tous dans les pages de son journal. Plus tard, il a menacé de se séparer de l'hebdomadaire "La Vie", propriété du groupe Le Monde, dont les éditoriaux anti-mariage gay furent peu appréciés par ce "défenseur de l'égalité des droits".

Je n'ai aucune sympathie pour les écolo-anarchistes de Nantes et pour les idées (très) gauchistes de M. Kempf. Toutefois, on ne peut laisser ce représentant de la gauche caviar-LGBT qu'est Pierre Bergé ajouter sa censure à l'auto-censure que pratique le milieu journalistique, déja fortement orienté à gauche.

François Etendard


photo : Hervé Kempf

Plan du site

 

Civilisation

|- Histoire
|- Littérature / cinéma
|- Société

 

Tribunes & éditos

|- Editoriaux
|- Tribunes

 

Qui sommes-nous ?

 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 28 mars 2018
« Blocage de Montpellier »

Aucun événement