Le gouvernement chez Madame Irma

Le gouvernement vient de faire sa rentrée en exposant un devoir de vacances sur lequel tous les ministres ont dû plancher. Il s'agissait de savoir ce que serait la France en 2025.

Rien que cela ! On reconnaît bien là nos socialistes qui en bons utopistes marxistes préfèrent se préoccuper de l'état de notre pays dans douze ans, alors qu'ils sont bien incapables d'établir un budget réaliste pour 2014.

S'il n'en allait pas de la France, s'en serait presque risible. Malheureusement, nous avons la malchance d'être gouvernés par des incapables notoires, des idéologues qui ignorent complètement le principe de réalité. Comment leurs en vouloir après tout ? Notre gouvernement n'est-il pas l'héritier d'une vieille gauche qui a totalement disparu de la circulation en Europe, y compris à l'Est ?

Pour le monde civilisé, nous sommes un peuple curieux. Nous sommes attirés par les promesses comme une abeille l'est par la fleur (je n'ai pas osé utiliser l'autre métaphore, mais vous me comprenez) et y croyons de toutes nos forces...Peu importe qu'elles soient réalistes ou non.

Serions-nous maudits ? Nous avons la "droite la plus bête du monde", mais également la gauche la plus archaïque. Qu'avons-nous fait pour mériter un tel sort ? Comme le disait fort bien Joseph de Maistre "Toute nation a le gouvernement qu'elle mérite". Il faut croire que nous méritons nos gouvernants, qu'ils soient de cette fausse droite qui court après la gauche, ou bien de cette gauche dont personne dans le monde ne veut plus, excepté en Chine, en Corée du nord ou à Cuba.

Pour en revenir à l'étude de prospective confiée par notre président au gouvernement, cette dernière suinte d'optimisme. En 2025, le chômage ne sera plus qu'un mauvais souvenir (P. Moscovisci). Tout le monde aura un logement et sera pratiquement propriétaire (C. Duflot). Notre pays, retrouvera une industrie qui en fera l'une des premières puissances du monde (A. Montebourg). Quant à la justice et à la sécurité, il n'y aura plus de délinquants ou presque plus (M.Valls et C. Taubira). Quand je vous disais que c'était le "meilleur des mondes" auquel François Hollande et Jean-Marc Ayrault, nous convient ! Je me suis demandé en écoutant cette liste de bonnes nouvelles, où étaient partis nos ministres en vacances ? Seraient-ils allés au pays "des bisounours", non pas celui "où la vie est moins chère" mais plutôt où tout est rose, comme au PS ?

Comme s'il s'était rendu compte de l'incongruité d'une telle démarche et devant l'incompréhension des français, le président a promis des réponses aux vrais problèmes de nos compatriotes avant la fin du mois : fiscalité, emploi, retraite... François Hollande et son gouvernement ont été rattrapés par ce réel qu'ils détestent tant, parce qu'ils ne le comprennent pas en bons technocrates qu'ils sont.

Pour conclure, je conseillerais à Monsieur Hollande et à son gouvernement de cesser d'aller consulter des voyantes et autres cabinets d'astrologie, pour enfin s'attaquer aux vrais problèmes qui minent le moral des français, à savoir : la crise, l'endettement du pays, le pouvoir d'achat, le chômage, les retraites et la sécurité. Ce serait déjà pas si mal, s'ils commençaient par s'y atteler. Le reste, c'est de l'utopie, rien de plus, rien de moins.

Jean-François Martot

Plan du site

 

Civilisation

|- Histoire
|- Littérature / cinéma
|- Société

 

Tribunes & éditos

|- Editoriaux
|- Tribunes

 

Qui sommes-nous ?

 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 28 mars 2018
« Blocage de Montpellier »

Aucun événement