1793-2013

1793 :   

- 24 février : Par décret la Convention ordonne que 300 000 « volontaires » soient recrutés par élection ou tirage au sort.

- 9 mars : La Convention créé le corps des représentants en mission chargés d’observer l’exécution de la levée des 300 000.

- 10 mars : Le tocsin sonne dans tous les villages du Bas-Poitou et de l’Anjou, plus de six cents paroisses appellent à la révolte. Le peuple veut récupérer ses « bons prêtres », désarmer les gardes nationaux et refuser la conscription.

Plus tard, issue de ce peuple, naîtra la Grande Armée Catholique et Royale.

2013 :

- 13 janvier, 24 mars et 6 mai : à l’appel de Civitas et de la Manif pour tous une foule immense et diverse est entrée en dissidence pour récupérer le sens du mot mariage, désarmer l’orgueil de ceux qui prétendent que tout est permis et refuser la Loi Taubira et ses corollaires, PMA-GPA.

Demain peut-être, de ces cortèges d’hommes et de femmes venus d’horizons divers naîtra une nouvelle Armée Catholique et Royale.

Présentement l’objectif commun est de défendre la famille naturelle, cellule de base de toutes les sociétés, « hier comme aujourd’hui et dans les siècles des siècles ».

Dénaturer la famille est tuer la société et sans société il n’est pas plus besoin de roi que de république. La Loi Taubira introduit une rupture de la société ; combattre cette loi exige de rompre nos divergences.

Avant de répondre à l’accusation de crime contre la civilisation chrétienne, F. Hollande devra répondre à celle de meurtre envers l’humanité ; à la diversité de l’humanité correspond la diversité des soldats de la grande armée.

Conclusion, royalistes et républicains, cathos et non cathos, même combat préalable pour le respect de la loi naturelle.

Une fois la victoire acquise, les frères d’arme ayant appris à se connaître et chacun d’eux ayant librement témoigné de ses valeurs morales, il devrait être enfin possible de réconcilier les Peuples de France avec leur Histoire ; et de reprendre les vieux débats politiques sur de nouvelles bases.

Pour l’heure, sans autre ambition que celle de servir, mais sans mettre nos bannières dans la poche, nous, royalistes, devons fondre nos bataillons dans la grande armée des défenseurs de la famille naturelle.

Pour être dignes de porter le drapeau « Dieu et le Roi », de brandir l’étendard de Jeanne et d’être les fils de Louis XVI, nous n’avons pas le droit de rester confortablement installés dans nos vieilles querelles, nos commémorations et nos conférences ; nous devons, d’une manière ou d’une autre, être aux côtés de ceux qui, tous les jours, dans les villes et les villages se dressent contre la loi inique d’un gouvernement arrogant.

Riches ou pauvres, jeunes ou vieux, nous avons tous quelque chose à donner à « l’aide pour tous », à tous les Veilleurs, les Marcheurs, les comités d’accueil, les maires, les « gardés à vue … », soutien juridique, aide financière, participation aux actions locales…..

À l’image de Jeanne, prions et agissons, « prenons en gré » les sacrifices à consentir afin de participer activement au combat pour l’abrogation de la Loi Taubira.

Aux armes Vendéens et Chouans du XXIe siècle ! N’oubliez pas de prendre vos chapelets pour cette insurrection pacifique…et pas plus de préparer vos fusils en cas de légitime défense.

Pierre Jeanthon

Plan du site

 

Civilisation

|- Histoire
|- Littérature / cinéma
|- Société

 

Tribunes & éditos

|- Editoriaux
|- Tribunes

 

Qui sommes-nous ?

 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 28 mars 2018
« Blocage de Montpellier »

Aucun événement