Cahuzac dégage !

Finalement le maire de Dijon, François Rebsamen, a peut-être plus d’influence que l’on pouvait imaginer : François Hollande aura finalement bien « viré un ministre », « n’importe lequel ».

La moutarde de Côte d’Or est finalement montée au nez du concubin national. Il était peut-être temps, mais espérons que cet accès de virilité retombe avant dimanche, ou alors qu’il en fasse un baroud d’honneur pour justifier une heureuse démission.

Jérôme Cahuzac est peut-être le nouveau bouc-émissaire d’une malhonnêteté générale de la classe politique : qui pourrait sérieusement affirmer qu’il est le seul homme politique de France à avoir les mains sales ?

Son implication dans une affaire de « blanchiment de fraude fiscale » laisse songeur : ses montages financiers ultra-complexes qu’il a menés entre la Suisse et Singapour ne sont-ils pas étonnants d’ingéniosité de la part d’un ministre qui n’aura rien fait d’aussi efficace pour résorber la dette et boucher le trou budgétaire sans plumer les droits fondamentaux du peuple français (je pense particulièrement à la défense).

Cette affaire arrive au pire moment pour la république socialiste. Après la gifle infligée par l’UMP et le FN au PS dans l’Oise dimanche à des législatives partielles, Jean-Marc Ayrault devant expliquer sa politique devant la chambre basse aujourd’hui, en réponse à une motion de censure déposée par la droite. Peut-être un effet domino ?

Et enfin, notons que c’est le ministre des affaires européennes, Bernard Cazeneuve, qui le remplace au budget. Comme l’a justement twitté Jean-Luc Mélenchon « la laisse est plus courte… ».

Christiane Taubira pourrait bien suivre l’exemple de son très honnête confrère d’ici dimanche soir… parce que ce ne seront pas des magistrats mais les Français, directement, qui l’auront mis au pied du mur.

Julien Ferréol

Plan du site

 

Civilisation

|- Histoire
|- Littérature / cinéma
|- Société

 

Tribunes & éditos

|- Editoriaux
|- Tribunes

 

Qui sommes-nous ?

 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 28 mars 2018
« Blocage de Montpellier »

Aucun événement