Indigestion d’entretiens à l’Elysée : un mort

François « le Petit » n’est plus…

Il a succombé, mercredi 12 octobre vers midi, à une indigestion d’entretiens à l’Elysée.

Ainsi s’achève la trajectoire d’étoile filante d’un corpuscule d’appareil qui, surgissant du néant, brilla un soir de 2012 par l’effet d’une anaphore qui fit illusion : « Moi président… »

Seulement, à l’instar de ces météores qui scintillent de leur propre combustion à leur entrée dans une atmosphère qui n’est pas leur milieu naturel, habitués qu’ils sont au vide sidéral, François « le Petit » se flatta d’avoir fait croire au peuple qu’il était doté d’une stature présidentielle qu’il n’avait pas et entra, inconscient de se perdre, dans l’atmosphère du gouvernement d’un état illustre, édifié par les efforts constants de quarante rois en mille cinq-cents ans. Il se vit briller aux éthers des hautes sphères du pouvoir sans comprendre que ces hauteurs pyrogènes le carboniseraient et le réduiraient aux cendres de l’insignifiance !

Satisfait de luire et envieux de plaire, comme la grenouille de la fable l’était d’égaler le bœuf en grosseur, il avala force entretiens avec la gente journalistique. Se gargarisant à chaque nouveau festin, à l’image de sa consœur des marais qui demandait « Est-ce assez ? N’y suis-je point encore ? M’y voici donc ? » : « Un président ne devrait pas dire ça ! ».

Seulement, ses deux convives, qui faisaient leur beurre du lait de ses paroles, le rassuraient et entretenaient sa gourmandise… Tant fit bombance qu’il creva, aurait dit Monsieur de La Fontaine !

Décidément, la république n’est qu’une fable…

… ni fleurs, ni couronnes…

Renaud Bergerac

Commentaires  

#3 jacqueline vidal 17-10-2016 20:35
si la république n'était qu'une fable...! Hélas ! Elle est bien là, moribonde , immonde, mais bien là ! Cela dit, article excellent, bravo! Je partage le pessimisme d'Audelys, quoique je conserve l'espoir, l'Espérance de voir enfin, le retour du Roi !
Citer
#2 Ivannick 16-10-2016 17:16
Je partage l'avis d'AudeLys.
La grenouille en question s’illusionnant toujours davantage en prétendant "avoir réussi sa vie et ce qui arrive désormais n'est que du plus..."
XPTDR ! comme diraient les "djeunes", sauf qu'il a, après Nicolas le petit, lui aussi, contribué à outrager et abîmer la France. Et ça ce n'est pas drôle !
Citer
#1 AudeLys 16-10-2016 09:34
Excellent ! A ceci près qu'après lui, nous auront le même je le craints.
Citer

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 13 septembre 2017
« C'est pas moi, c'est lui, m'sieur ! »

Aucun événement