[Point de vue] Des primaires pour amuser le peuple

La campagne présidentielle s'ouvre par des primaires à l'américaine au sein de la droite dite modérée. Tout cela ressemble à une drôle de "grand-messe" dite de la laïcité républicaine. Mais, soyons sérieux, lorsque l'on est royaliste, que l'on œuvre pour le retour de Louis XX, comment peut-on soutenir un de ces idiots qui nous polluent les ondes aujourd’hui de la droite à la gauche en passant par les LR et autres PS ? D'un autre côté tout n'est-il pas fait pour qu'une majorité insolente (comprendre ici en grand nombre et quelque peu impertinente) de personnes n'aillent pas voter afin que seuls les apparatchiks et leurs appareils votent et puissent se réélire ? Car il n'y a que grâce à l'abstention que ceux qui tuent la France (depuis plus de cinquante ans pour les plus récents et plus de deux siècles en général) peuvent être réélus... A moins que la République ne permette à des "idiots" qui seraient, de surcroît manipulés, de voter. Platon aurait-il vu juste ?
Je me suis laissé dire que l'Alliance Royale envisageait de présenter un candidat dont le programme serait de réveiller les esprits afin de rétablir la monarchie. L'initiative est louable, mais y parviendra-t-elle dans ce jeu de polichinelles républicains où les parrainages sont difficiles à décrocher lorsqu'on sort du "système"?  Et les Français suivront-ils ce candidat, eux se déclarant favorables pour un tiers d'entre eux (selon un sondage de l'hebdomadaire "Valeurs Actuelles" publié le 30 août 2016)) au retour d'un Roi ?

Certes Louis XX, seul détenteur légitime du trône de France, n'a pas vocation à se présenter à une élection présidentielle, pourtant il porte le seul message et le seul programme crédibles dont la France a réellement besoin.
Sans cette alternative contre révolutionnaire royale,  il nous resterait à voter pour le moins pire, mais ne serait-ce pas continuer à encourager ces erreurs devenues errements ou seul l'individualisme commande au pire, justement ? 
Et si le Roi ne pouvait resurgir en France que du chaos ? Il suffirait alors de "les laisser faire et rester à la maison le jour du vote".
Nous savons que la France est et restera catholique, que son socle social demeurera la famille traditionnelle, et ses valeurs celles que les rois lui ont donné. Alors la fin de leur "récré" sonnera toute seule car la France n'a plus les moyens de financer ses détracteurs et ce ne sont ni l'euro, ni l'UE moribonds s'effondrant qui les sauvera, mais les choses rentreront enfin dans le bon ordre... par notre action et par la grâce de Dieu, n'en déplaise à beaucoup.
La France, notre France, ne saurait être autre que catholique et Royale. Vive Louis XX. 

Michel Andriot

Commentaires  

#4 Gwen Balafenn 16-10-2016 14:16
"Les richesses pluriculturelle s de notre société" ne me semblent pas évidentes, M. NOEL. Je ne vois pas à quoi vous faites allusion. Avant la "Grande Révolution" le Roi était le seul garant de l'unité du pays, subdivisé en états ayant leurs propres Parlements et lois, dans ces états on pouvait même parler sa propre langue ou idiome ! Voilà ce qu'était la France multiculturelle . Maintenant, nous avons un agglomérat de lobbys, n'ayant aucune vision commune, sinon celle de prendre de l'argent dans les caisses. Le lobby principal et à mon sens le plus dangereux étant l'Islam, qui vise à se substituer à la république française moribonde !
Maintenant je suis d'accord avec vous, sur le fait qu'il faut que le roi soit moins impliqué dans le Catholicisme dont certains évêques me semblent de plus en plus suspects d'être pro-islamiques.

Vive le Roi !
Citer
#3 Michel Andriot 16-10-2016 10:48
Réponse à Monsieur Noel.
Je ne me permettrais pas d'insulter les candidats à la primaire LR en parlant "d'idiots", je n'ai voulu qu'évoquer une certaine vanité politique digne de l'idiotie élémentaire dont on constate les effets après plus de deux siècles d'errements.
Quant aux acquis de la société pluriculturelle , qu'entendzz-vou s par là ? Pour ma part je ne vois aucun acquis dans le muticulturalism e prôné par le "système", sinon l'égarement de la personnalité dans un "fundus" inconsistant. L'histoire de la France depuis Clovis repose sur le socle chrétien défini par le catholicisme. Omettre l'essence chrétienne et catholique de la France et la ramener à une société pluriculturelle n'est que le discours laïciste dont Louis XX déclarait, avec raison, le 26 aout 2016 qu'elle n'est qu'un leurre. Les socialistes et le système en général n'ont de cesse de récrire notre histoire "à la sauce laïcarde", mais l'histoire est là et ce n'est pas en tentant de la réécrire avec des artifices que l'on peut remonter le temps pour la changer. On ne refait pas le passé mais on avance vers l'avenir avec les acquis du passé qui ne le permettent que si l'on tire les conséquences de nos erreurs. Bien cordialement.
Citer
#2 NOEL Hugues 15-10-2016 21:14
Pas tout-à-fait d'accord avec Michel Andriot. D'abord mes candidats à la présidentielle ne sont pas "idiots; pourquoi les injurier? Ils appartiennent au "système", c'est tout. Je pense qu'un royaliste doit se distinguer en respectant la dignité de ses adversaires politiques; il doit agir et écrire en gentilhomme, en "homme de qualité".
Par ailleurs, la France "ne saurait être autre que catholique et royale."écrit Michel Andriot. D'accord pour le "royale"!. Mais "catholique"? Mgr Pontier reconnaît: "Notre société est devenue pluriculturelle ". C'est un fait évident. Ne pas le reconnaître, c'est jouer un rôle de Don Quichotte et se passer des richesses du côté pluriculturel de notre société.
Citer
#1 Thouvenin Patrick 15-10-2016 18:09
Etant converti depuis peu au royalisme, je ne peux qu'approuver votre article, très bien écrit d'ailleurs. Il y a longtemps que les partis politiques me lassent et que le clivage "gauche-droite" ne veut plus rien dire pour moi. La seule solution pour redonner ses lettres de noblesse à la France passe par la mise sur le trône du Roy de France. Le peuple français a tout à y gagner, particulièremen t la vie dans un pays apaisé.
VIVAT REX IN AETERNUM.
Citer

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 16 juin 2017
« La République en marche ! »

Aucun événement