« La France en danger de mort » assure Éric Zemmour

Et il a certainement raison ! S’il n’existait pas, il faudrait l’inventer, lui, Éric Zemmour qui défend bec et ongles l’identité chrétienne de la France notamment par les prénoms des enfants et le maintien de notre mode de vie. Qui n’a dans son entourage direct un ou plusieurs Mohamed ?

Alors que son nouveau livre « Un quinquennat pour rien » vient de paraître, Eric Zemmour, invité de Jean-Jacques Bourdin sur RMC et BFMTV, a expliqué comment chercher à "poser un diagnostic", en développant ses thèses. Sur l’affaire Cisco, en Corse, il a souligné pourquoi la France était "en danger de mort", lorsqu’une rixe oppose des musulmans à des villageois.  "Les Corses sont admirables, ils ont raison de défendre leur territoire contre la pression islamique" a-t-il déclaré et comment ne pas être d’accord avec lui ? Nous sur le continent, quand je dis « nous » c’est plutôt les élus et leurs complices qui non seulement minimisent les responsabilités mais donnent à la VERITE des accents de mensonges et de dissimulation, nous acceptons tout.

Si les musulmans de France ne sont pas éduqués pour vivre avec nous, au moins dans l’espace public (ils font chez eux ce qu’ils veulent avec leurs tapis de prières), nous n’échapperons pas à la fin de la France, telle que nous la soutenons – nous les royalistes et assimilés - de toutes nos forces, au même titre qu’Eric Zemmour la soutient avec ses livres et ses interventions publiques. Le dernier ouvrage d'Éric Zemmour, l'essayiste, n'épargne pas François Hollande, objet de toutes les critiques et qualifié de "président le plus médiocre de la Ve République». Il n’est pas le seul à le penser, nous sommes des millions.

"Le quinquennat hollandais a glissé dans le sang. Avec une mare de sang indélébile. Les attentats contre Charlie, l'Hyper Cacher de la Porte de Vincennes et la tuerie du Bataclan annoncent le début d'une guerre civile française, voire européenne, et le grand défi lancé par l'islam à la civilisation européenne sur sa propre terre d'élection. Ce retour du tragique tranche avec la débonnaireté présidentielle qui confine à la vacuité. Comme si l'histoire avait attendu, ironique, que s'installât à l'Élysée le président le plus médiocre de la Ve République pour faire son retour en force", écrit-il. Quand on sait que 30 millions de musulmans sont décidés à voiler leurs femmes, on se demande où est passée la laïcité, dont nous nous rabâche tant les oreilles.

L'essai du polémiste, en librairie depuis le 8 septembre, reprend ses chroniques matinales diffusées sur RTL depuis l'arrivée du chef de l'État à l'Élysée et évoque les différents acteurs qui ont fait l'actualité ces derniers mois, de Vladimir Poutine à Christiane Taubira - une "espèce d'icône du Boboland". Dans ses plus de 500 pages, Éric Zemmour dresse un mauvais bilan de santé de la France et aborde longuement ses thèmes de prédilection: l'identité, l'islam et la guerre des civilisations.

"Si demain il y avait 20, 30 millions de musulmans français bien décidés à voiler leurs femmes et à appliquer les lois de la charia, on ne pourrait préserver les règles minimales de la laïcité que par la dictature. » C'est ce qu'ont compris en leur temps Atatürk, Bourguiba ou même Nasser. Ce sont les mœurs qui commandent et dominent les lois. Dans un pays de mœurs musulmanes, seule une dictature peut arracher le pays au diktat qu'impose l'islam sur une société captive et soumise.

On se souvient que Jospin avait répondu, agacé, au moment de l'affaire des foulards au lycée de Creil en 1989: 'Mais qu'est-ce que j'en ai à faire qu'ils soient musulmans!'"

Et nous, donc ! Depuis 1989, l’islam n’a cessé d’envahir (presque) toutes les sphères de la société française et si personne ne donne un grand coup de pied dans la fourmilière, nous serons tous demain gangrénés ou décapités. Soyons forts et déterminés à nous battre contre cette hydre qu’est l’islam radical (mais oui, voyez comment ça se passe là où elle règne) et donnons-nous les moyens d’y parvenir !

Solange Strimon

NDLR :

L’Etendard est la lettre hebdomadaire de Vexilla Galliae.

Pour recevoir gratuitement chaque vendredi l’Etendard, cliquez sur ce lien : l'Etendard

Et surtout, ayez le geste militant ! Ne gardez pas cette lettre pour vous, partagez-là à tous vos contacts. Il est vraiment temps d’ouvrir les yeux de nos contemporains.

 

Commentaires  

#6 Benoît Legendre 23-09-2016 14:37
Bien d'accord avec Audelys ! Et je crois aussi fermement que nous ne pourrons y voir clair dans ce pays que lorsque seront autorisées les fameuses statistiques, ethniques, religieuses, etc... , seuls outils qui permettront à nos futurs dirigeants d'agir pour le bien de la France !

Toute cette clique politico-merdia tique qui nous enfume depuis 40 ans est décidément à jeter par dessus bord... Le progressisme nous a fait trop de mal !

Debout, la France et les français ! Utilisons toutes nos forces d'âme et noblesses de cœur pour relever le royaume de France ! Vive le roi !
Citer
#5 AudeLys 20-09-2016 15:30
L'islam n'est pas une religion !
Citer
#4 Charles MERET ZOLVER 19-09-2016 18:34
Même s'il existe une multitude de courants au sein de l'islam, nous devons retenir ceci: dans les faits il n'y en a que deux , l'islam minoritaire et l'islam majoritaire; et seul ce dernier montre son vrai visage...
L'être humain est naturellement porté vers le mal, le mahométanisme ( à l'instar de certaines idéologies) légitime et, encourage même, ses plus bas instincts, il libère le fauve qui est en lui. L'islam n'est pas qu'une simple forme de religiosité ou de spiritualité, c'est un totalitarisme, islam et charia sont indisociables, plus les musulmans seront nombreux sur notre sol, plus ils tendront à imposer leur loi, à se radicaliser; l'islam est intrinsèquement pervers, on ne combat pas une erreur par un autre erreur (l'islam par la laÏcité, un faux dieu, par l'absence de Dieu), si la Fille aînée de l'Eglise ne revient pas à Jésus Christ elle est vouée à disparaître. De manière plus prosaïque, si nous ne nous débarrassons pas des mahométans, les mahométans se débarrasserons de nous ( 2 absolus "universalistes " ne peuvent coexister sur un même territoire"..). Si nous voulons venir à bout de la "peste verte" il nous faut nous attaquer aux causes : apostasie générale, inversions des valeurs et même de l'ordre naturel, mode de gouvernement favorisant l'accaparement du pouvoir par de véritables professionnels de la politiques contraints à satisfaire toutes les revendications des différentes minorités, ethniques, religieuses, sexuelles ou autres
de manière à se fabriquer de l'électorat, instaurant ainsi ce que l'on pourrait appeler une "dictature des minorités"jusqu 'à ce que les dites "minorités" deviennent des majorités et plongent notre pauvre Europe dans le Chaos. L'état de notre chère patrie, nos politocards s'en soucient comme de Colin-Tampon, et même s'il subsiste ça et là quelques élus encore à peu près probes, ils sont, fautes de disposer des leviers nécessaires, impuissants à remédier à nos maux.Le changement ne pourra venir que"d'en bas", à condition que "ceux d'en bas" s'en remettent au Très Haut... Les gens d'armes batailleront ,Dieu donnera la Victoire (Ste Jeanne D'Arc)
Citer
#3 Ivannick 19-09-2016 14:16
Il nous restera que l'opération "Ronces" pour nous libérer de l'invasion déjà en cours depuis bien avant 1962, mais c'est à partir de cette année qu'elle s'est, de façon sournoise, très sournoise, intensifiée.
La Patrie en danger, la Nation menacée, l'avenir incertain. Les perspectives se réduisent et se précisent, 2017 sera déterminant sur l'orientation à prendre.
Citer
#2 PELLIER Dominique 19-09-2016 08:14
Nous avons le devoir de protéger notre pays. Comme je l'ai récemment écrit, faudrait-il recommencer Poitiers ? Il ne faut pas stigmatiser l'Islam, ou soi-disant celui-ci; toutefois, il ne faut pas qu'il régisse notre FRANCE et nous devons lutter pour cela.
Citer
#1 AudeLys 18-09-2016 15:57
Hé Solange ! Je suis complètement d'accord avec vous.
Juste quelques précisions :
Aujourd'hui, aux "infos", TF1 nous servait qu'il n'y avait en France que 3 ou 4 millions de muzz. Puis, vous nous dites dans votre article : " Si demain il y avait 20, 30 millions de musulmans.... Or, selon Azouz Begag, Français musulman, il y aurait en France entre 15 et 20 millions de musulmans (https://www.youtube.com/watch?v=VWjL5RLls_E).
Les Français sont donc au bord de la dhimmitude qui n'est, non pas une une possibilité mais une certitude.
A moins que n'intervienne, non pas un dictateur, mais notre Roi Louis XX. Mais quand ? .......
Citer

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 16 juin 2017
« La République en marche ! »

Aucun événement