La jeunesse à la rencontre de la franc-maçonnerie avec l’Éducation nationale

Du gardiennage des chèvres à ministre de l’Éducation Nationale : quel parcours pour NVB ! Un parcours qui devrait servir d’exemple à tous ceux qui partent de rien, mais ont la sagesse de se laisser prendre en mains par un parti politique puissant. Najat Belkacem dispose d’une grande intelligence et sait parfaitement utiliser les réseaux. Une stupide rumeur court actuellement : NVK s’appellerait Claudine Dupont ! Stupide, il suffit de la regarder pour savoir qu’elle est marocaine, pas suédoise.  Najat Vallaud-Belkacem a sept frères et sœurs et a vécu jusqu'à l'âge de quatre ans dans un hameau au Maroc où elle gardait des chèvres avec son grand-père. Son père Ahmed l'a fait venir en France avec sa mère, Mamma, dans le cadre du regroupement familial. Elle a été naturalisée à sa majorité mais a gardé la double nationalité, c’est tellement plus pratique.

Quelle reconnaissance pour la République qui lui a permis (avec le parti socialiste) une telle ascension sociale ! Najat Vallaud-Belkacem s’emploie à vouloir détruire les valeurs morales chrétiennes de la France, qui sont la base de notre civilisation, en s’appuyant sur la franc-maçonnerie, vous savez cette secte, qui n’a plus rien de secrète et qui milite ouvertement pour que la France ne soit plus la France, et que disparaissent l’Eglise, les membres du clergé et tous ceux qui œuvrent pour que la France reste la France, une France chrétienne. La révolution de 1789 n’y est pas arrivée par la force, les massacres et les déportations des prêtres, il est temps de poursuivre l’œuvre des adorateurs du culte de la raison pense N.V.B.

L’opération qu’elle a menée est plus qu’habile, digne d’un Mitterrand ou d’un François Hollande. En imposant l’affichage d’une laïcité dans tous les domaines, et surtout l’école, elle a commencé à infiltrer dans les veines des enfants et enseignants le poison de la déchristianisation, lentement mais sûrement. D’autres ministres depuis 2012 avaient commencé, sans succès, elle poursuit.

Najat Vallaud-Belkacem l'avait promis à la franc-maçonnerie au cours du 5e dîner de la Grande Loge de France (GLDF) le samedi 26 septembre 2015 : « Vous pouvez compter sur mon soutien et mon parrainage pour votre colloque avec la GLFF. » Elle avait ajouté : « Je sais ce que la République et l’École doivent à la Franc-maçonnerie depuis deux siècles ».

La ministre franco-marocaine de l'Éducation nationale a tenu parole et affiche la collusion gouvernementale avec la franc-maçonnerie. Elle est catégoriquement partenaire de ce colloque intitulé "La jeunesse à la rencontre de la franc-maçonnerie". L'embrigadement de nos enfants aux idées maçonniques fait donc bien partie des "valeurs de la république" enseignée dans les écoles ? Elle est où la laïcité, tant prônée ? N’oubliez pas : on a commencé par faire enlever les croix et tout signe religieux dans les écoles et lieux publics… pour faire place à la franc-maçonnerie, c’est une manœuvre particulièrement machiavélique. Car on n’a pas empêché les musulmanes de porter leur voile plus ou moins discrètement dans les écoles et dans les universités. On part donc de la suppression des signes indiquant la chrétienté, on impose la laïcité et quand tout est balayé, voici que s’impose la franc-maçonnerie.

Y a-t-elle pensé toute seule à cette brillante stratégie ou a-t-elle été inspirée par son mari, Boris Vallaud. Préservé des flashes et des caméras, cet homme de 38 ans évolue jusqu'à présent dans le même milieu que son épouse, mais dans l'ombre. Il fut tour à tour directeur du cabinet du préfet du Gard, secrétaire général de la préfecture des Landes, sous-préfet de Mont-de-Marsan puis secrétaire général du conseil général de Saône-et-Loire, dirigé par Arnaud Montebourg. Le mari de Najat Vallaud-Belkacem a ensuite suivi son patron au gouvernement, en 2012, pour devenir directeur de cabinet du ministre du Redressement productif puis de l'Économie, jusqu'à son départ de Bercy. Aujourd'hui, c'est auprès de François Hollande qu'il officie. Il a la charge de chapeauter une dizaine de conseillers du président de la République. C’est donc une tête bien faite et bien pensante, sans laquelle NVB n’avancerait pas aussi vite dans ses dossiers. Habituellement dans une réussite masculine, on dit « cherchez la femme », là, c’est l’homme.

Pour mémoire,  Vincent Peillon, Ministre de l'Education Nationale, voulu à ce poste afin que les francs-maçons (majoritaires au Parti Socialiste) puissent procéder au lavage de cerveau des enfants, n’a pas réussi à convaincre. La franco-marocaine n’y parviendra pas non plus pour les raisons suivantes :

- les parents n’abandonneront pas leurs enfants à une École infiltrée par les francs-maçons.
- l'identité culturelle de la France ne sera pas détruite par le lavage de cerveau des adultes et des enfants.
- le catholicisme n'a rien à céder à des personnages qui instrumentalisent les plus hauts rouages de la République.

S’il est vrai que personne n’a pu empêcher le mariage pour tous, avec la terrible Christiane Taubira,  les catholiques ne vont pas une nouvelle fois se laisser manipuler. Qui sème le vent récolte la tempête (cf. prophète Osée 8,7) et l'Évangile ne nous permet pas non plus de rester spectateurs ! L'embrigadement des enfants aux idées des forces occultes organisé par Najat Vallaut Belkasem ne doit pas se faire.

Les invitations sont émises par le Grand Orient de France et la première ci-dessous concerne la projection d’un documentaire au titre explicite : « L’école est à nous ou comment Jean Zay révolutionna l’éducation ! ». Date de ce colloque : samedi 2 avril de 10 h à 18 h au palais Brongniart – Paris 2e.

En conclusion, pour se préparer à la riposte, au combat, et pour ne pas désespérer : "Demander à Dieu la victoire sans combattre, je crois que c'est impoli" (Charles Péguy). Tant que les membres de ce gouvernement seront en place, la France restera menacée, ses traditions chrétiennes aussi, nos âmes proches d’un bûcher. Résistons en veillant sur tout ce qui se prépare…

Solange Strimon

Plan du site

 

Civilisation

|- Histoire
|- Littérature / cinéma
|- Société

 

Tribunes & éditos

|- Editoriaux
|- Tribunes

 

Qui sommes-nous ?

 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 28 mars 2018
« Blocage de Montpellier »

Aucun événement