Cette fausse laïcité sacralisée par Najat Vallaud-Belkacem nous détourne de notre destin

Tout est bon pour dénigrer la France avec l'attitude du politiquement correct qui consiste à dénaturer les choses, les événements, à transformer des faiblesses en vertu. Cette fausse religion républicaine nous amène à cette question : peut-on, au nom de la laïcité, éradiquer tout signe chrétien du paysage public ?

C'est ce qu'ils sont en train de faire. Quand Vincent Peillon disait "la religion catholique doit disparaître" ou bien "on ne pourra jamais construire un pays de liberté avec le catholicisme, il faut instaurer une religion républicaine", le message est clair : cette nouvelle religion est d'après lui nécessaire pour conquérir l'espace laissé par la Révolution française.

Ainsi, le 9 janvier 2015, la date était toute choisie par François Hollande et Najat Vallaud-Belkacem, anniversaire de la loi de 1905 sur la séparation des Eglises et de l'Etat, pour célébrer la première "Journée nationale de la laïcité". Et surtout faire admettre l'interdiction du port de signes religieux ostensibles aux accompagnateurs bénévoles de sorties scolaires... et bien entendu en décembre exclure les crèches des mairies, des hôpitaux, et tous les endroits publics de peur de raviver nos mémoires et nos traditions.

En grande pompe, a été inauguré le nouvel aménagement de la place de la laïcité, dans le XVème arrondissement, en présence de Mme Hidalgo, maire de la capitale, et des représentants des différentes loges maçonniques.

La vraie laïcité devrait permettre à chacun de vivre ensemble, avec sa religion propre, ce qui permettrait une véritable tolérance envers toutes les familles religieuses. Mais c'est tout l'inverse, cette laïcité veut nous imposer sa propre religion. 

"Il est urgent de réaffirmer ce que nous sommes, ce qui fonde notre spécificité et ce qui a porté notre pays durant des siècles. Il est grand temps de nous réconcilier avec notre histoire et de nous réapproprier nos racines afin de les transmettre à tous ceux qui souhaiteraient devenir français, non pas pour les exclure, mais pour les intégrer au sein d'une même communauté de destin et leur permettre de s'y épanouir. Comment s'offrir à l'autre, en effet, si nous ne sommes pas capables de nous accepter tels que nous sommes ? Nous ne parviendrons à faire aimer la France qu'à la condition de l'aimer nous-mêmes", explique Madeleine de Jessey dans Valeurs Actuelles.

Détruire nos églises, nos calvaires, nos statues, faire disparaître nos fêtes religieuses : Noël, Pâques... Débaptiser villes et villages portant un nom de Saint...C'est impensable. Surtout quand on s'appelle Christiane Taubira, ce prénom est inspiré du terme latin Christus qui signifie "Christ".

Eric Muth

Commentaires  

#7 bga80 16-02-2016 06:24
""Ainsi, le 9 janvier 2015, la date était toute choisie par François Hollande et Najat Vallaud-Belkace m, anniversaire de la loi de 1905 sur la séparation des Eglises et de l'Etat, pour célébrer la première "Journée nationale de la laïcité". "

--> Quand je pense aussi que le 09 janvier 1975 est ma date d'anniversaire, je me dis que la république m'a offert le pire poison dès mon jour de naissance, puisse le Christ la terrasser le même jour, ça sera mon plus cadeau d'anniversaire !
Citer
#6 Benoît Legendre 19-12-2015 14:16
Et si ils ouvraient aussi un peu plus souvent la Bible... Ce n'est pas notre ami protestant Dominique Pellier qui va me dire le contraire !

Vive le roi !
Citer
#5 PELLIER Dominique 17-12-2015 08:20
Bah! Je ne sais pas ce que veulent les Français, après tout. Râleurs impénitents, les fameux boeufs du Général de Gaulle, vraiment un peuple à part. S'ils ouvraient un peu leur livre d'histoire, se renseignaient sur internet là-dessus, au lieu de se plaindre et de dire des bêtises !!!
Citer
#4 LAURANCEAU Georges 16-12-2015 15:51
Le vrai problème pour ces gens qui se prennent pour des ministres alors qu'ils ne sont que des perroquets, c'est qu'ils ignorent tout de la vraie " laïcité " , qu'ils ne savent absolument rien de son fondateur, Emile Combe, ni de sa formation , ni de ses idées , ni de sa vie politique.
Mme Nadia Vallaud parle de la laïcité, comme M. Mélenchon peut parler de théologie !
Citer
#3 barbeaux 16-12-2015 12:42
cette soit disant république d’assassins veux nous obliger a nous convertir a leur idée de païen. car il savent que leurs soit disant égalité, n'est autre qu'un simulacre , de liberté , alors que ce qu'ils veillent. ces instaurer une dictature, islamique pour plaire a leur maitre qui détienne le pétrole et le gaz. ces pourquoi, il est urgent de dire a sa majesté, de commencer a se faire connaitre aux peuples de France. car l'heure est grave . Vive louis XX.
Citer
#2 PELLIER Dominique 16-12-2015 08:26
Et qui sera l'être suprême alors ? La déchristianisat ion de la FRANCE est déjà une catastrophe qui est empirée par une islamophilie qui semble politiquement correct. Mais Messieurs -dames, auriez-vous peur de l'ISLAM que vous sacrifiez nos églises, la chrétienté originelle de notre FRANCE ?
S'il le faut, de VRAI FRANCAIS repousseront cet islam que VOUS NOUS IMPOSEZ et la FRANCE RESTERA CHETIENNE que cela vous plaise ou non!!! Est-ce dit ????
Citer
#1 AudeLys 16-12-2015 07:52
Que voulez-vous ! Nous sommes gouvernés par une cohorte de francs-maçons obsédés par la destruction de la France et des Français lesquels ressemblent de plus en plus à un mougeon (1) bien plus facile à commander que quelqu'un d'instruit.
Quant à Belkassine, n'oublions pas qu'elle est avant tout marocaine et que son objectif est le même.
En cinq ans ils auront fait beaucoup de mal ... et ce n'est pas fini !
(1) Mougeon : croisement entre un mouton et un pigeon.
Citer

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 16 juin 2017
« La République en marche ! »

Aucun événement