Tiens, revoilà Juppé ! Alors là …

À peine achevée la tragicomédie des élections régionales, dont la grande absente fut la région – combien de journalistes « causant dans le poste » savent à quoi sert un conseil régional ? – on bascule en campagne présidentielle. Et, selon les sondages qui courent déjà, quel serait le candidat préféré des Français ? Alain Juppé ! Alors là …

    Cet ancien premier ministre si impopulaire qu’il avait dû promettre, en 1997, qu’en cas de victoire de son parti, il démissionnerait : ah la logique républicaine ! Cet ancien ministre autant dépourvu d’opinions que de convictions : c’était quoi, la politique étrangère de monsieur Juppé ? Cet homme qui aura soixante-douze ans en 2017 et qui vanta autrefois la nécessité de rajeunir la classe politique. Ce donneur de leçons obligé de se réfugier au Canada et qui a laissé le souvenir aux étudiants de l’Université de Montréal d’un professeur qui en savait moins en science politique que le moindre Que-sais-je. Ce condamné qui ne pourrait même pas se présenter au plus modeste des concours de la fonction publique car, pour cela, il ne faut pas avoir de casier judiciaire. Donc, en effet, toutes les qualités pour faire un président. Élu au deuxième tour contre Fabius, le septuagénaire d’en face ? Quel tableau ! Quelle chance pour nos politiciens que l’amnésie des électeurs ! Franchement, je crois qu’en effet la république ne mérite pas mieux.

Henri de Villehardin

Commentaires  

#10 Benoît Legendre 19-12-2015 14:11
Ali Juppé, imam de Bordeaux... Le mollasson qui n'a jamais été foutu de faire cesser la grande grève de 1995, depuis les syndicats savent qu'ils peuvent tout se permettre !

Qu'il essaie donc de comprendre que nos voisins européens, républiques ou monarchies, ont une classe politique rajeunie, bien mieux capable d'affronter les problèmes d'aujourd'hui...

Ras la casquette de "leur" république vindicative, sectaire, incapable, parasite et anti-populaire !
Vive le roi !
Citer
#9 Jean-Yves Pons 16-12-2015 21:18
Et le pire c'est qu'il est persuadé d'être l'homme de la situation. C'est consternant. Mais il est vrai que face à des veaux il a des chances !
Citer
#8 LAURANCEAU Georges 16-12-2015 15:56
Monsieur Juppé croit qu' en étant capable de retenir le Bottin , on est intelligent. Non , M. Juppé est une grosse mémoire , mais un parfait imbécile par ailleurs.
Citer
#7 PELLIER Dominique 16-12-2015 08:15
Oui, une dictature sous couvert d'une belle anarchie, non seulement en FRANCE, mais aussi dans les partis politiques ! C'est beau ! C'est beau, triste, ridicule; Et c'est çà, votre "r...", comment dites-vous : "ripoublique "???????
Citer
#6 Villehardin 15-12-2015 23:23
Je n'aurais rien dit de son âge s'il n'avait pas lui-même, autrefois, fait l'apologie des quadra quand ... il était quadra et repoussé des rivaux en arguant de leur âge. Par ailleurs, un roi n'est pas la photocopie d'un président de la république.
Citer
#5 Catoneo 15-12-2015 19:11
Alain Juppé n'est pas "mon" candidat, mais les attaques sur son âge sont vraiment mal placées de la part de royalistes qui promeuvent la fonction de chef d'Etat en viager !
Citer
#4 Montplaisir 15-12-2015 17:42
Pour ma part, j'ai rarement rencontré un dirigeant politique aussi obtus et ignare, malgré une réputation totalement injustifiée : c'est le mystère Juppé.
Citer
#3 AudeLys 15-12-2015 17:36
Qui plus est, il a l'air heureux le kéké !
Citer
#2 PELLIER Dominique 15-12-2015 08:07
Et de voir ces messieurs du parti des "républicains" s'entre-déchire r, sitôt après cette mascarade des régionales !!!! Voyez la fragilité, la bêtise de la république, au moins chez nous !!!! Ils se bagarrent eentre eux-mêmes ! Cela ne peut tenir debout, c'est orcé. Pourvu que cela nous remette sous la coupe d'un roi ! Prions Dieu pour cela !
Citer
#1 Marshall 15-12-2015 06:26
Tiens, vous ne connaissez pas la dernière ?? Hier, à propos de l'éviction de son parti de Mme N.K.M. par le grand patron Sarkozy, il a déclaré: "Je croyais que la monarchie était finie…". Voilà donc un vrai "Républicain", confondant évidemment "monarchie" et "dictature" !.. Voilà en effet un bon ancien ministre qui ne connait pas les monarchies, pardon les DICTATURES, voisines de la France...
Citer

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 4 novembre 2017
« La république des privilégiés »

Aucun événement