Le Collectif " Catholiques en campagne " insulté par le journal l'Humanité

" Le groupuscule des " Catholiques en campagne " veut donner à notre société les candidats nécessaire à la paix sociale ainsi qu'à son développement matériel et spirituel. S'asseyant sur un œcuménisme aussi embarrassant qu'improductif, il estime que seule la voie catholique est capable de cette prouesse ? " propos de Joseph Korda dans le journal l'Humanité du 5 mars 2015, en titrant " Les Enfants de l'inquisition en campagne ".

Il faut rappeler que ce questionnaire à l'attention des candidats aux élections départementales de 2015 n'est pas nouveau en la matière. Le Collectif " Catholiques en Campagne " a été présent à chaque consultation électorale du pays depuis 2007, soit une douzaine de scrutins. Un point fort de leur action : faire connaître les positions des candidats à propos des thèmes qu'ils portent.

Une méthode éprouvée d'un questionnaire synthétique visant à recueillir leur opinion sur quelques grands sujets politiques d'actualité. Ainsi c'est quatorze questions avec pour thèmes : La réforme des territoires, patrimoine et vie culturelles, politique scolaire, politique familiale et protection de la vie, Valeurs catholiques...

Cette démarche étant de pérenniser son action de mobilisation des catholiques dans la vie politique. Le Collectif regroupe des associations catholiques, des personnes qui ont en commun l'ardent désir de christianiser la Société. " Face au danger, internes et externes, qui menacent notre pays, il importe plus que jamais de s'impliquer entre catholiques, désireux d'agir dans l'ordre temporel, rejetant tout syncrétismes doctrinal, le précepte évangélique de charité fraternelle, et la ligne politique ' Pas d'ennemi entre catholiques ' explique le président du Collectif.

Dans cet article Joseph Korda explique que le Collectif des " Catholiques en campagne " espère influencer les candidats aux départementales en imposant ses visions médiévales. Morceaux choisis : " Êtes-vous choqués de ce que les parents qui font le choix d'une école indépendante pour leurs enfants doivent payer pour l'école des autres via l'impôt et pour celle de leurs enfants, alors que le chèque scolaire, synonyme de libre choix et d'écoles indépendantes, mettrait fin à cet abus ? Réponse : " A demi-mot et à sens unique, ces traditionalistes en bande organisée appellent au boycott de financement de l'école de la république. Pourquoi se priver ? ".

En réalité toutes ces questions-réponses tournent autour d'un seul et même sujet, le redressement de la France, de la perte de ses racines, d'un chrétien face à la laïcité... : " Oui nous refusons de laisser la république " arracher la Foi catholique du cœur de nos enfants pour leur substituer sa religion laïque, nous mettrons en cause la volonté de l'Etat, fût-il républicain, de contrôler le moindre détail des programmes scolaires, tant il nous semble que cet Etat devient totalitaire quand il veut définir ce qui est vrai et faux et ce qui doit être vrai " précise le Collectif.

Eric Muth

Commentaires  

#5 Chantal de Thoury 12-03-2015 21:02
Citation en provenance du commentaire précédent de PELLIER Dominique :
Beaucoup de religieux employés à notre enseignement se sont rendus coupables de la baisse de fréquentation des églises et des vocations sacerdotales. Ils se sont rendu semblables à ceux qui voulaient convertir les indigènes des terres qu'ils découvraient. Ce ne sont là ni des valeurs humaines et encore moins les valeurs purement de Christ, pas plus catholiquement qu'autrement. Christ nous ordonne de faire des disciples. Même s'Il ne nous dit pas comment, il est bien entendu, que cela doit se faire dans la douceur.
On se demande après pourquoi, comme ces journalistes de Libération, on considère le catholiscisme et toutes les religions comme moyen âgeuses. A méditer...


Les religieux qui ont imposé une vision déformée de Jésus ont été rares et sont souvent tubes eux même dans l'hérésie.
Pour les autres partout dans le monde ils ont témoigne du Christ. Partout aussi dans ceux qu'ils ont éduqués et enseignes ils ont eu affaire à une petite minorité atteinte par le pire des défauts dominants hérité du péché originel, ayant un amour inconsidéré de leur esprit propre les emmenant vers l'Orgueil total . Éduqués dans des écoles catholiques ou orthodoxes ils ont refusé d'obéir et ont crié à la suite de celui qui est le plus grand révolté "Non serviam " il est curieux de constater que souvent les plus acharnés ennemis de l'Eglise sont issus d'écoles catholiques ou orthodoxes et donnent ensuite ces révoltés qui deviennent des tyrans idéologiques pour peu qu'ils trouvent un auditoire pour les suivre.
A méditer aussi
Nota:Staline était ancien séminariste, Voltaire avait été élevé chez les Jésuites,le "petit père combes " était ancien séminariste pour ne citer que ceux dont les noms me sont venus tout de suite à l'esprit.
Nous devons prendre en considération le caractère des accusateurs de l'Eglise avant de porter des jugements téméraires. Ils ont tous en commun soit l'ignorance, soit ce défaut dominant de désobéissance orgueilleuse à l'autorité dans leur jeunesse.
Citer
#4 Benoît Legendre 12-03-2015 14:39
Laissons ces malheureux dinosaures à leur nostalgie de la très peu regrettée Union Soviétique, et soutenons sans failles ce collectif qui veut redonner un sens à notre pauvre société qui marche la tête en bas dans le fossé depuis quarante ans... Les communistes (ou ce qu'il en reste) n'ont pas compris que leur temps est passé, un temps où ils n'ont cessé de mentir aux gens, de polluer la nature, de bâtir des villes grises et tristes, de détruire l'économie, d'assujettir l'homme au plus monstrueux système totalitaire jamais inventé... et désolé si j'en choque parmi vous, mais les barbares nazis n'obligeaient pas leurs victimes à penser comme eux !
Les communistes appartiennent au passé... sic transit gloria mundi !
Vive le roi !
Citer
#3 vidal jacqueline 12-03-2015 10:27
Ce sont leurs "grands ancêtres" qui ont mis à sac,mis à feu et à sang le plus beau des royaumes! Ce sont leurs "grands ancêtres" qui ont génocidé la Vendée! Détruit Lyon! Le Languedoc! Et tant d'autres régions de France dont les habitants pleuraient leur Roi! Le hameau de Bédouin, dans le Vaucluse fut rasé, les 69 habitants passés au fil de l'épée, car...ils avaient abattu l'arbre de la liberté!! "Au commencement était le Verbe et le Verbe était Dieu". Moi, je crois qu'ils ont peur de Jésus...Je me demande bien pourquoi. Sauf, bien sûr, s'ils servent un autre maître et alors, là, tout s'explique...Te l maître, tels valets!L'Histoi re portera sur eux le jugement qu'ils méritent et dont ils souillé par leur bave tout notre glorieux passé ainsi que l'Inquisition .
Citer
#2 vidal jacqueline 12-03-2015 10:14
Peuh !!! L'humanité a tellement chuté que l'Etat doit le financer, non? Le bolchevisme dont ce "torchon" a chanté les louanges, le communisme est coupable de 100 millions de morts ! Et ces gens-là viennent encore nous donner des leçons? Nous courons à la guerre civile et ce sont ces gens-là, de tous les bords de la gôche, qui lanceront sur le véritable peuple de France leurs "septembriseurs "! Surtout lorsque le Roi viendra! De toute façon, ils n'ont aucune légitimité, seulement la haine!
Citer
#1 PELLIER Dominique 12-03-2015 08:11
Beaucoup de religieux employés à notre enseignement se sont rendus coupables de la baisse de fréquentation des églises et des vocations sacerdotales. Ils se sont rendu semblables à ceux qui voulaient convertir les indigènes des terres qu'ils découvraient. Ce ne sont là ni des valeurs humaines et encore moins les valeurs purement de Christ, pas plus catholiquement qu'autrement. Christ nous ordonne de faire des disciples. Même s'Il ne nous dit pas comment, il est bien entendu, que cela doit se faire dans la douceur.
On se demande après pourquoi, comme ces journalistes de Libération, on considère le catholiscisme et toutes les religions comme moyen âgeuses. A méditer...
Citer

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 4 novembre 2017
« La république des privilégiés »

Aucun événement