Le Collectif " Catholiques en campagne " insulté par le journal l'Humanité

" Le groupuscule des " Catholiques en campagne " veut donner à notre société les candidats nécessaire à la paix sociale ainsi qu'à son développement matériel et spirituel. S'asseyant sur un œcuménisme aussi embarrassant qu'improductif, il estime que seule la voie catholique est capable de cette prouesse ? " propos de Joseph Korda dans le journal l'Humanité du 5 mars 2015, en titrant " Les Enfants de l'inquisition en campagne ".

Il faut rappeler que ce questionnaire à l'attention des candidats aux élections départementales de 2015 n'est pas nouveau en la matière. Le Collectif " Catholiques en Campagne " a été présent à chaque consultation électorale du pays depuis 2007, soit une douzaine de scrutins. Un point fort de leur action : faire connaître les positions des candidats à propos des thèmes qu'ils portent.

Une méthode éprouvée d'un questionnaire synthétique visant à recueillir leur opinion sur quelques grands sujets politiques d'actualité. Ainsi c'est quatorze questions avec pour thèmes : La réforme des territoires, patrimoine et vie culturelles, politique scolaire, politique familiale et protection de la vie, Valeurs catholiques...

Cette démarche étant de pérenniser son action de mobilisation des catholiques dans la vie politique. Le Collectif regroupe des associations catholiques, des personnes qui ont en commun l'ardent désir de christianiser la Société. " Face au danger, internes et externes, qui menacent notre pays, il importe plus que jamais de s'impliquer entre catholiques, désireux d'agir dans l'ordre temporel, rejetant tout syncrétismes doctrinal, le précepte évangélique de charité fraternelle, et la ligne politique ' Pas d'ennemi entre catholiques ' explique le président du Collectif.

Dans cet article Joseph Korda explique que le Collectif des " Catholiques en campagne " espère influencer les candidats aux départementales en imposant ses visions médiévales. Morceaux choisis : " Êtes-vous choqués de ce que les parents qui font le choix d'une école indépendante pour leurs enfants doivent payer pour l'école des autres via l'impôt et pour celle de leurs enfants, alors que le chèque scolaire, synonyme de libre choix et d'écoles indépendantes, mettrait fin à cet abus ? Réponse : " A demi-mot et à sens unique, ces traditionalistes en bande organisée appellent au boycott de financement de l'école de la république. Pourquoi se priver ? ".

En réalité toutes ces questions-réponses tournent autour d'un seul et même sujet, le redressement de la France, de la perte de ses racines, d'un chrétien face à la laïcité... : " Oui nous refusons de laisser la république " arracher la Foi catholique du cœur de nos enfants pour leur substituer sa religion laïque, nous mettrons en cause la volonté de l'Etat, fût-il républicain, de contrôler le moindre détail des programmes scolaires, tant il nous semble que cet Etat devient totalitaire quand il veut définir ce qui est vrai et faux et ce qui doit être vrai " précise le Collectif.

Eric Muth

Plan du site

 

Civilisation

|- Histoire
|- Littérature / cinéma
|- Société

 

Tribunes & éditos

|- Editoriaux
|- Tribunes

 

Qui sommes-nous ?

 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 28 mars 2018
« Blocage de Montpellier »

Aucun événement