Marisol Touraine transforme la Femme en objet de propagande

La ministre de la santé enfonce le clou, et moi, je fais de même, étant journaliste, j'ai le droit à la liberté d'expression, à moins que François Hollande ait déjà changé d'avis à ce sujet.

Depuis 40 ans, suite à la Loi Veil, ce sont 80% des avortements qui sont imposés. Où sont, Madame Touraine, les droits des Femmes. Et puisque nous sommes censés être dans un pays civilisé et à la pointe des libertés, une question, pourquoi une Femme n'a-t-elle pas droit de s'exprimer ? Où placez-vous le respect ?

Petit résumé : Sous la pression de différents lobbys vous êtes contrainte à lâcher encore plus de leste, les 40 ans de la loi Veil sont marqués par l'annonce de nouvelles mesures pour tenter d'affaiblir encore le rôle de la Femme, son rôle de mère, colloques et manifestations en tout genre pour les droits des Femmes organisés samedi à Paris par des collectifs féministes ( et non féminin ) et le planning familial et intitulés " Bougez pour l'IVG ".

Comme si le corps de la Femme était une chose à manipuler sans précaution, et l'enfant à naître un vulgaire prototype. Comment voulez-vous que le monde croit en l'humain avec une phrase pareille ?

Ensuite vous avez l'audace aujourd'hui d'une deuxième étape, mais quel monstre êtes-vous ? : " La loi Veil est une loi de progrès, un cadre accepté par l'écrasante majorité des français, il s'agit désormais de s'assurer que ce droit peut-être exercé simplement "

Mais sur quelle planète sommes-nous ? Et un mensonge de plus, je suppose que la majorité des français sont attachés à la vie. Et ce droit que vous revendiquez n'est que le droit de mourir. Pourquoi un enfant n'aurait-il pas sa chance, c'est le droit de naître qui doit s'instaurer.

Votre loi artificielle n'est qu'un prétexte de plus pour avilir la Femme, de prendre en otage des mères sans défense. Peut-on alors encore parler des droits des Femmes ?

Votre ministère a depuis longtemps aucune légitimité pour avoir le droit de vie ou de mort, surtout pour profiter de la faiblesse humaine.

Les 40 ans de la loi Veil arrive à brûle pourpoint pour redorer votre blason déjà bien terni. Souvenez-vous, la Loi Veil devait contribuer à réduire le nombre des avortements, 40 ans plus tard, ils ont explosé.

Simone Veil était consciente et avait favorisé le soutien aux Femmes en détresse, Vous, vous l'avez occulté. Mais sachez que de nombreuses Femmes désiraient garder leur bébé.

Et le plus horrible, dans votre entreprise machiavélique, c'est d'avoir institué un délit d'entrave à l'avortement qui menace tous ceux qui voudrait proposer des solutions alternatives.

Cette loi Veil, très contestable, avait quand même la bonne intention de rendre la Femme plus heureuse, et vous faites le contraire en omettant volontairement de dire que le syndrome de stress post abortif est une réalité, mais c'est un sujet tabou...

Si avorter c'est tuer un enfant à naître, où est le progrès ?

La Marche pour la Vie prévue le 25 Janvier vous ferait-elle changer d'avis ? J'en doute.

Eric Muth

Plan du site

 

Civilisation

|- Histoire
|- Littérature / cinéma
|- Société

 

Tribunes & éditos

|- Editoriaux
|- Tribunes

 

Qui sommes-nous ?

 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 28 mars 2018
« Blocage de Montpellier »

Aucun événement