Que Cherche vraiment Madame Christiane Taubira ?

Le laxisme dont elle fait preuve à l'égard du multirécidiviste Amedy Coulibaly est phénoménal, voire terrifiant. L'assassin de la policière stagiaire sans arme de Montrouge et de 4 personnes juives au supermarché Casher de la porte de Vincennes était un multirécidiviste.

Condamné à un total de 22 ans de prison : "Il n'avait même pas fait la moitié et avait bénéficié de plus de 3 sursis qui, malgré ses nombreuses récidives, n'avaient jamais été transformés en prison effective", explique Miké Borowki, rédacteur en chef de 'La Gauche m'a tué'. Mieux, dès sa libération en mai 2014, il avait commencé à préparer ses attentats et avait même obtenu un prêt bancaire.

Et le comble : "c'est le 9 janvier, en pleine période de crise terroriste en France, que Christine Taubira a choisi pour envoyer une directive demandant à tous les procureurs et à tous les présidents de tribunaux de respecter une loi du 15 août 2014 qu'elle avait fait voter dans le cadre de sa réforme pénale", conclut Miké Borowski.

Cette loi prévoit naturellement que les réductions de peine soient appliquées aux condamnés... Sans tenir compte du fait qu'ils soient récidivistes ou non. Donc elle a supprimé les peines plancher, et interdit aujourd'hui aux juges d'être trop sévères face aux récidivistes.

Que cherche Christiane Taubira avec cette nouvelle mesure qui fait sortir de prison de futurs terroristes ? C'est parce que nous les avons laissés à l'air libre qu'ils ont agi.

Toute cette politique est menée au détriment des français, des innocents, et cette marche républicaine n'aura servi à rien, seulement à diviser une fois de plus notre bon sens, à nous marteler la pensée unique, à nous injecter petit à petit cette laïcité qui prétend respecter toutes les religions, mais qui en fait les manipule.

Et malheureusement le terrorisme islamiste ne fait que commencer, et avant de savoir comment l'éradiquer, encore faudrait-il mettre tous les moyens pour ne pas qu'il naisse et prolifère. Dans une circulaire : Apologie terrorisme, racisme, antisémitisme, la Garde des Sceaux a demandé aux procureurs de la République de faire preuve d'une extrême réactivité dans la conduite de l'action publique envers les auteurs de ce type d'infraction. Alors, que cherche vraiment Madame Taubira ?

Eric Muth

Commentaires  

#5 Denis Bossard 20-01-2015 13:27
Voici quelques éléments de réflexion :
Dans les années 1950, la France comptait environ 45 millions d'habitants et avait une population carcérale de 60 000 individus, dans les années 1950, les Français étaient quasiment tous de la même origine ! Parmi les incarcérés il y en avait qui avaient été condamné pour chèque sans provision ou vagabondage voire d'autres délits qui n'existent plus. En 2015, la France compte 65 millions et 60 000 détenus. Cherchez l'erreur ! Et tous les politicards sont responsables du laxisme ambiant depuis 40 ans.
Citer
#4 AudeLys 20-01-2015 08:34
Quand je la vois sur la photo que vous avez choisie, je me dis qu'elle réfléchit au prochain coup bas qu'elle pourrait donner à la France.
Citer
#3 Ludovic CAUDRAND 19-01-2015 17:12
Bonjour,
Vous êtes vous posé la question de savoir pourquoi aucun député n'avait interpellé C TAUBIRA sur la libération de COULIBALY ? Non ! Alors je vous livre la réponse apportée par un ancien collègue actuellement vice proc dans une grande ville de l'Est de la France.
"Coulibaly a bénéficié des effets d'une loi votée en 2009 par la majorité UMP."
Fermez le ban.
Citer
#2 Cheuzeville 19-01-2015 14:46
Il existe une solution pour réduire la population carcérale: renvoyer dans leurs pays tous les prisonniers ayant purgé la moitié de leurs peines, sans possibilité de revenir sur le sol français.
Citer
#1 PELLIER Dominique 19-01-2015 08:16
La justice française doit marquer le plus possible de fermeté. Si la politique carcérale avait été révisée depuis bien longtemps, nous ne connaîtrions pas la sitaution actuelle. Que nos détenus le restent sans permission de sortie, s'entend est une chose; que ce soit dans des conditions humaines toutefois. Pour ce qui est de la justice, tolérance zéro et surtout, Mme Taubira, cessez de vous plaindre de la surpopulation carcérale, remediez-y plutôt. Toutes les excuses sont bonnes, mais aucune n'existe.
Citer

Ajouter un Commentaire

Plan du site

 

Civilisation

|- Histoire
|- Littérature / cinéma
|- Société

 

Tribunes & éditos

|- Editoriaux
|- Tribunes

 

Qui sommes-nous ?

 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 28 mars 2018
« Blocage de Montpellier »

20/01 | Messe de Requiem pour la France et la famille royale
21/01 | Messe solennelle de requiem pour le roi Louis XVI
09/02 | Pèlerinage pour la France