France Inter laisse Sophia Aram cracher sur le public chrétien

On croit rêver, la laïcité à la mode socialiste, donnerait-elle le droit de tout dire, par pure provocation ? Trop facile de nier et critiquer ce que l'on est incapable de comprendre et de ressentir. C'est le cas de l'humoriste Sophia Aram sur la radio de France-Inter.

L'Observatoire de la Christianophobie ne veut pas laisser passer de tels propos et lance une pétition. Le journaliste Daniel Hamiche raconte : "dans sa chronique sur France-Inter du 8 décembre, jour où les catholiques fêtent l'Immaculée Conception, Sophia Aram s'est crue autorisée de prononcer la phrase suivante sur le grand mystère de l'Incarnation : ' la première insémination artificielle réalisée à partir d'un donneur anonyme '. Une telle offense contre la Foi et la sensibilité des chrétiens, à quelques jours de Noël est proprement inacceptable".

Mais Sophia Aram n'est qu'un pur produit de marketing engagé par France-Inter pour détruire ce qui nous reste de réel et de juste pour l'humanité. Il faut absolument éradiquer ce qu'il reste de notre mémoire pour nous inculquer une pensée artificielle sans mystère.

Et Sophia Aram n'en reste pas là, en tournée avec son spectacle "Crise de Foi", de la création à l'apocalypse, l'humoriste revisite les textes en s'interrogeant librement,convaincue que la religion est d'abord une véritable tragédie pour l'humanité.

Native de Ris-Orangis, cette humoriste d'origine marocaine n'a cessé, pendant quatre années, de refaire le monde au sein de la matinale de France-Inter. Incapable pourtant d'appréhender le monde politique, médiatique et religieux, sans provocation. Mais la simple provocation ne serait-elle pas la spécialité des gens qui n'ont rien à dire ?

Eric Muth

 

Plan du site

 

Civilisation

|- Histoire
|- Littérature / cinéma
|- Société

 

Tribunes & éditos

|- Editoriaux
|- Tribunes

 

Qui sommes-nous ?

 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 28 mars 2018
« Blocage de Montpellier »

Aucun événement