Alain Juppé flirte avec le lobby LGBT pour conquérir le pouvoir

Pour satisfaire son ego démesuré, Alain Juppé, maire de Bordeaux, est prêt à tout pour conquérir le pouvoir en 2017. Une stratégie purement électoraliste qui risque de lui coûter très cher.

En s'associant ouvertement au mouvement qui milite pour la légalisation des commerces de l'humain : " ces ingrédients de la réussite en politique politicarde, le candidat déclaré à la présidentielle est allé les draguer chez les corrupteurs-menteurs que les français rejettent de plus en plus violemment. Alain Juppé a pris le risque, il l'assumera le moment venu ". Déclare Louis Blase dans le 24heures actu. Il se réfère à la longue interview du maire de Bordeaux accordée à l'hebdomadaire " Les Inrockuptibles " où ce dernier n'hésite plus à dévoiler ses tractations en coulisse avec le club de Matthieu Pigasse, auquel participe également un certain Pierre Bergé.

La loi Taubira : un enjeu majeur

Alain Juppé, pour remporter l'élection présidentielle de 2017, se devait la protection d'un patron de presse, possédant entre autres Les Inrockuptibles. " Il faut comprendre les manœuvres du lobby LGBT qui veut à tout prix éviter l'abrogation de la loi Taubira, car c'est bien de cela dont il s'agit. L'ignoble loi Taubira a été imposée contre l'opinion majoritaire des français qui réclament son abrogation. Ils ne lâcheront rien ".

L'abrogation de la loi Taubira est bien devenue l'enjeu majeur de la présidentielle de 2017. Le lobby LGBT, grand manipulateur d'opinion publique veut conditionner les esprits et changer les mentalités. Cette désinformation permanente et ces mensonges quotidiens doivent être combattus sans réserve. Il faut empêcher à tout prix que ce lobby LGBT arrache les enfants à leurs " déterminismes familiaux ".

Ces utopistes veulent une société libérée du sexisme par l'indifférenciation des sexes, jusqu'à nier les réalités biologiques, car tout est culturel. Comble du bonheur pour tous, cela ouvrira une voie légale au commerce de la reproduction humaine, quitte à aliéner les enfants de leur propre humanité en les réduisant à un projet de couple, quitte à transformer les femmes à l'état d'esclaves reproductrices pour un salaire, dixit Pierre Bergé..."

Et puis, Alain Juppé ne s'est pas fait prier pour répondre au milieu gay et lesbien de Bordeaux en annonçant publiquement certaines mesures : qu'il s'engageait à ce que tous les mariages homosexuels soient célébrés à la mairie de Bordeaux, et s'engageait également à ce que tous les supports de communication de la ville relaient les campagnes des LGBT.

Fier aussi d'annoncer chaque année la gay pride de Bordeaux dans le journal municipal.

Enfin il promeut le communautarisme gay en multipliant les partenariats.

Avec Alain Juppé, la ville de Bordeaux serait-elle devenue la capitale du sexe ? Ou ignore-t-il à ce point les ravages de la loi Taubira ?

Eric Muth

Plan du site

 

Civilisation

|- Histoire
|- Littérature / cinéma
|- Société

 

Tribunes & éditos

|- Editoriaux
|- Tribunes

 

Qui sommes-nous ?

 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 28 mars 2018
« Blocage de Montpellier »

Aucun événement