5 octobre, journée internationale contre la GPA

Une manif pour tous de plus. Cela devient une tradition, avec ses us et coutumes.

Les médias ne peuvent pas occulter complètement la masse humaine mais restent fidèles aux convictions de leurs actionnaires : aucun plan de foule dans les reportages des grands journaux du soir, seulement quelques prises éparses, entre deux prises de paroles de militants de base pour ridiculiser le mouvement.

Caroline Fourest qui n'a pas l'air contente sur les réseaux. Et bien sûr la préfecture de police qui a prétendu compter « physiquement » 70 000 personnes en deux points du parcours : nous y croyons. Ils ont juste raté 8 manifestants sur 10...Mais il faut bien faire croire que le mouvement s'essouffle.

Ludovine de la Rochère, qui a pris la tête de La Manif Pour Tous, a proposé la création d'une « journée internationale contre la GPA ». Une manière de prendre la société à son propre jeu de journées internationales pour tout et n'importe quoi, se susbstituant aux fêtes des saints et saintes. Une manière aussi d'internationaliser un mouvement français, à l'instar de la prise de contact de Mme de la Rochère avec le Saint-Père.

Des abbés en soutane, des militants proférant des « slogans antirépublicains », un beau slogan de la présidente, la présence du général Dary et de nombreux parlementaires : voilà de quoi écrire une nouvelle page d'une Manif Pour Tous qui dépasse les codes. Dix fois plus de militants que les cortèges de manifestants profesionnels du PCF, et une survie dans le temps qui exaspère toute la classe politique, Nicolas Sarkozy le premier.

De quoi s'amuser encore un bon bout de temps, avant que nous réussissions à redonner à la France le chemin de la famille traditionnelle, unique voie de salut social.

Julien Ferréol

Plan du site

 

Civilisation

|- Histoire
|- Littérature / cinéma
|- Société

 

Tribunes & éditos

|- Editoriaux
|- Tribunes

 

Qui sommes-nous ?

 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 28 mars 2018
« Blocage de Montpellier »

Aucun événement