La Roumanie fête les 95 ans de son roi du 20 au 28 octobre 2016

Trois " vétérans " des Maisons royales fêtent en 2016 leur 95ème anniversaire, le grand-duc Jean du Luxembourg, le prince Pilipp d'Edimbourg, et le 25 octobre prochain c'est l'ancien souverain de Roumanie, le Roi Michel 1er qui soufflera ses bougies. A cette grande occasion, plusieurs événements anniversaires auront lieu à Bucarest et Sinaia (dans les Carpates méridionales), du 20 au 28 octobre, a communiqué la Maison royale.

Radio Roumanie présentera une audition publique en avant-première d'une pièce de théâtre radiophonique écrite en 1960 par le roi Michel et son épouse Anne, décédée cet été. La Maison royale a également prévu des expositions de photographies, des lancements de livres ou encore un concert de gala. Le roi Michel, qui est gravement malade, se trouve actuellement à sa résidence privée de Suisse.

Forcé, en 1947, par le régime communiste, installé après la fin de la deuxième guerre mondiale, à abdiquer et à s'exiler en Occident. L'ancien souverain a pu revenir en Roumanie seulement après la chute du communisme en 1989. Rentré en Roumanie, en 2011 il fit un discours mémorable pour ses 90 ans, devant les membres du Parlement roumain qui l'ont acclamé par une standing ovation. Lui, qui, avait dit un jour : " Les rois ont fait la Roumanie moderne en cent quarante ans - les communistes ont tout détruit en quarante ans."

Voici un extrait de ce discours montrant chez le Roi Michel 1er son attachement à la fonction et à la Roumanie : "  ...Je ne peux m'adresser à la nation, sans parler de la famille royale et de son importance dans la vie de la nation. La couronne royale n'est pas un symbole du passé, mais une réalisation unique de notre indépendance, de notre souveraineté et de notre unité. La couronne est un reflet de l'Etat dans sa continuité historique et de la nation dans son évolution. La couronne a consolidé la Roumanie grâce à la loyauté, au courage, au respect, à la probité et à la modestie dont elle a fait preuve......"

Le roi a terminé son discours sur les valeurs : " Il y a quatre-vingt-quatre ans que je suis roi et je peux dire sans hésitation à la nation roumaine : Après la liberté et la démocratie, des choses les plus importantes à tirer sont l'identité et la dignité. " de quoi faire réfléchir de nombreux pays.

Eric Muth

Plan du site

 

Civilisation

|- Histoire
|- Littérature / cinéma
|- Société

 

Tribunes & éditos

|- Editoriaux
|- Tribunes

 

Qui sommes-nous ?

 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 28 mars 2018
« Blocage de Montpellier »

Aucun événement