Le 27 Janvier 2016 tout le Rocher célèbre Sainte Dévote, patronne de Monaco

Les célébrations de la Sainte Dévote correspondent à une des plus anciennes traditions de la Principauté de Monaco, originaire de Corse, elle aurait été brutalisée par le préfet Barbarus sous les empereurs Dioclétien et Maximilien. Son corps aurait été dérobé, mis dans une barque, amené à Monaco puis enseveli dans une chapelle du vallon " des Gaumates ", le 27 janvier 303 ou 304. Au XVIIème Siècle, Sainte Dévote devient la patronne de Monaco sous Honoré II. Cela fait désormais plusieurs siècles que les Monégasques lui font honneur. On dit même que Sainte Dévote les protègerait.

" En Principauté de Monaco, où la religion catholique, apostolique et romaine est religion d'Etat, Sainte Dévote a toujours été intimement lié à l'histoire du pays et aux traditions. Cet attachement à cette ferveur pour la Sainte sont profondément ressentis et perdurent depuis longtemps, non seulement à Monaco mais aussi en Corse " peut-on lire sur le site qui lui est consacré.

Célébré par les Monégasques depuis toujours, son culte, lié à Monaco et à ses Princes, se retrouvent officiellement dans chaque église de la Principauté et sur les monnaies. C'est l'âme protectrice de l'identité monégasque, dont les reliques ont été implorées dans les joies et les peines. Il est logique que le premier livre en monégasque par le grand poète Louis Notari s'appelle "A legenda de Sancta Devota ". Chaque année, la fête de Sainte Dévote est célébrée dans la ferveur. Les Festivités commencent le 26 janvier au matin, en l'Eglise Sainte Dévote, par la Messe des traditions en langue monégasque, puis, en début de soirée a lieu la procession de Sainte Dévote sur le port, suivie par le Salut du très Saint Sacrement en l'Eglise Sainte Dévote, en présence des plus hautes personnalités de la Principauté.

A l'issue, une barque symbolique est embrasée en mémoire de Sainte Dévote, par S.A.S le Prince Albert II et son épouse Charlène, et la Famille Princière. Pourquoi brûle-t-on la barque ? L'histoire rapporte qu'un pêcheur voulait voler les reliques de la Sainte. Pour le punir, d'autres pêcheurs lui confisquèrent sa barque et la brûlèrent en signe de représailles, en sacrifice expiatoire. C'est le Prince Louis II qui a repris et institué cette tradition de l'embrasement de la barque symbolique. Une fois la barque consumée, de nombreux fidèles ramassent les clous brûlés. Simples souvenirs pour les uns, ces clous ont également une forte valeur affective pour d'autres.

Le 27 Janvier au matin, une Messe pontificale est célébrée par Monseigneur l'Archevêque de Monaco en présence du Prince Souverain, suivie d'une procession solennelle sur le Rocher, bénédiction du Palais, de la ville et de la mer.

Eric Muh

Pour en savoir plus : www.saintedevotemonaco.com

Commentaires  

#1 leon barbanzed 25-01-2016 12:10
Ste Dévote, née à Nonza dans le Cap Corse , martyrisée en Corse, est l'une des plus importantes saintes protectrices de la Corse. Son corps martyrisé devait être transporté en Afrique , mais une tempête se leva et la barque dériva vers le Rocher qui n'était pas encore Monaco.
D'autre part Ste Dévote n'appartient pas à l'Eglise romaine , mais bien à l'Eglise Indivise des premiers siècles de la Chrétienté en Occident.
Citer

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 16 juin 2017
« La République en marche ! »

17/07 | Université Saint-Louis 2017, Camp Chouan