Le célèbre château de Fontainebleau restera-t-il Français ?

Haut lieu de l'Histoire de France, le château de Fontainebleau a été l'une des demeures des Souverains Français depuis François 1er (qui en fit sa demeure favorite) jusqu'à Napoléon III. Plusieurs Rois ont laissé leur empreinte dans la construction et l'histoire du château, qui est ainsi un témoin des différentes phases de l'histoire de France depuis le Moyen-Âge.
 
Et c'est ce témoignage vivant de notre histoire qu'on veut nous enlever. Je veux parler du Théâtre Impérial, aménagé à la demande de Napoléon III entre 1853 et 1856. Passé maintenant dans les mains d'un ÉmirTout commence en 2007, dans le cadre d'un accord passé entre le gouvernement français et celui de l'Emirat d'Abou Dabi, une enveloppe de 5 millions d'euros reconductible a été allouée par son Altesse le Cheikh Khalifa bin Zayed al Nahyan au financement de la restauration du Théâtre Impérial du château de Fontainebleau.

TOUS NOS POLITICIENS SONT DES VENDUS

En reconnaissance de cette action, le ministre de la Culture et de la Communication de l'époque, Renaud Donnedieu de Vabres, a décidé le 27 Avril 2007, de donner au Théâtre Impérial le nom de son mécène. Et si aujourd'hui ce théâtre Napoléon III s'appelle officiellement Théâtre Cheik Khalifa bin Zahed al Nahyan, c'est que François Hollande et Aurélie Filipetti l'ont voulu ainsi à la suite de Renaud Donnedieu de Vabres. C'est une véritable opération de génocide culturel qui est en train de se dérouler sous nos yeux dont on ne parle presque pas dans la presse socialiste.

Dénonçons fermement l'abaissement de notre France historique par ce gouvernement qui préfère utiliser l'argent destiné à l'entretien de notre patrimoine pour financer à tour de bras des mosquées et fouler au pied le concept de laïcité. Il s'agit bien sûr d'une trahison du gouvernement qui porte un nouveau coup à notre identité, guidée par une idéologie totalitaire. Détruire notre histoire, notre passé. Mais point final, le cheikh paie, alors sur sa demande on débaptise. 

Après 150 ans de fermeture, la salle impériale construite par Napoléon III est donc de nouveau accessible depuis le 3 mai, restaurée à l'ancienne et authentique. Un peu d'histoire : le Théâtre fut fermé à la chute du second Empire, et rouvrit au début du XXème siècle pour quelques productions. Par la suite, les Allemands occupant le château en 1940 y firent donner quelques concerts. "Depuis trente ans l'Etat cherchait à restaurer cet endroit exceptionnel, relativement préservé de la vétusté ", précise Vincent Droguet, nouveau directeur du patrimoine et des collections du château. 

L'argument du financement du Théâtre Napoléon III ne serait-il qu'un prétexte pour qu'un jour le château de Fontainebleau tout entier sombre et devienne un symbole de l'islamisation rampante de notre pays ?

Eric Muth

Commentaires  

#7 DAVEN LAURENT 12-06-2014 11:28
cela est dommage que des étranges payent pour que l'on garde notre patrimoine mais nous français ont a du mal a le faire .Ils crois déjà que la tour Eiffel est un puits de pétrole mais bon si ont gardes nos richesses en France pourquoi pas
Citer
#6 Benoît LEGENDRE 30-05-2014 13:30
L'insouciance et le mépris des nantis français pour leur propre pays fut dénoncé déjà en son temps par le général de Gaulle... Nos dirigeants n'ont plus aucune conscience nationale, c'est bien triste ! Si au moins c'étaient des mécènes européens ! Ceci explique sans doute le score du FN aux élections européennes...
Vive le roi !
Citer
#5 isabelle frouin 30-05-2014 07:59
Ne vous en faites pas, Sell, vous n'aurez pas à vous installer dans le désert...
Nos amis qataris viendront à nous le moment venu. Croyez-vous que ce reliquat de royalistes sera toléré lorsque les puits noirs se seront taris, sauf s'ils réussissent leur pari de diversifier leur économie...ce qui serait bien possible.
Mais nous plaindrons-nous de l'amitié de musulmans qui aiment plus notre pays et nos châteaux que nos gouvernants?
Tant qu'à la république islamique, elle partage déjà l'interdiction des blasphèmes, de la sodomie, de l'euthanasie, etc...Ils seront plus faciles à convertir au catholicisme que les Romains paiens, ajoutons-y que le rituel mozarabe existe déjà! inch'Allah!
Citer
#4 sell 27-05-2014 20:37
Ce qui est encore plus difficile à admettre et accepter, c'est que nos élus, donneurs de leçons, qui nous dirigent au nom de la France ainsi que les financiers français soient si peu nationalistes et aiment si peu la France qu'ils préfèrent s'enrichir personnellement et placer leur argent dans les paradis fiscaux plutôt que de sauver le patrimoine national, le patrimoine de la France et des français. Nous sommes abandonnés doublement par nos dirigeants. Les étrangers aiment plus la France que nos propres gouvernants. A quand, la démolition pour l'installation en plein désert ?.....
Citer
#3 PELLIER Dominique 27-05-2014 08:32
La politique culturelle actuelle est déplorable et scandaleuse dans le sens où nos "politiques" bradent les biens de la France. On parle de Versailles puis, voici fontainebleau. A quand chantilly où je ne sais où ? Et surtout pour en dépenser la recette à nourrir les plus riches ou à des bêtises.....!
Peut-on lutter contre cet état de fait ? Bientôt nous ne serons plus chez nous. La colonisation de la France a déjà commencé, je l'ai déjà dit.....
Citer
#2 Isabelle Drouin 26-05-2014 22:00
Merci quand meme aux qatari de faire ce que la République de France ne veut pas faire...

Et merde du ministre de la Culture qui a décidé de changer le nom du théâtre pour gommer son passé impérial...Imag iner la surprise du mécène. Comment feriez vous à sa place pour refuser sans tomber dans la bourde diplomatique??

Tant qu'au nom de l'opéra, je pense que l'usage et le temps continuera de l'appeler Nap. III, comme pour les provinces.
Citer
#1 Villehardin 26-05-2014 20:23
Et oui ! Notre Etat dispendieux préfère les cabrioles médiatiques à l'entretien de son patrimoine. Sans les Américains, par exemple, Versailles serait en ruines mais eux n'exigent pas de débaptiser Trianon.
Il faut s'y faire : la république islamique de France avance à grands pas. En tout cas,merci à Eric Muth de cette excellente alerte.Ne peut-on envisager une protestation officielle, par exemple sous le timbre de l'Institut du duc d'Anjou ?
Citer

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 16 juin 2017
« La République en marche ! »

Aucun événement