Mourad Boujellal méprise l'AS Béziers Hérault

Ce dimanche à Béziers, Robert Ménard a été élu maire haut la main. Hors de toute appartenance politique, cet ancien de la LCR a souhaité se mette au service de sa ville et son programme cohérent, patriote et rassembleur lui a apporté le soutien du FN mais aussi de DLR de Nicolas Dupont-Aignan, du MPF de Philippe de Villiers et du RPF de Christian Vanneste.

Mais visiblement, cette élection a déplu à Mourad Boujellal, le président du Rugby Club Toulonnais qui devait affronter en match amical l’AS Béziers Hérault (ASBH). Mêlant honteusement sport et politique, ego personnel et intérêt du club, ce monsieur avait annoncé qu’il annulerait ce match en cas de victoire de Robert Ménard. La victoire acquise, le match est annulé.

Cette décision a bien évidemment fait réagir Cédric Bistué, le président de l'ASBH : "Cette décision m'attriste car c'était une initiative de sa part. Je suis donc très déçu car cela aurait été une belle fête pour les supporters. Economiquement parlant, cela nous aurait aussi fait du bien. Je respecte sa décision mais je trouve dommage de mélanger politique et sport". Il était de fait prévu que l’intégralité de la recette soit versée au club biterrois qui connaît d’importantes difficultés financières.

Comment qualifier cette décision autrement que de « méprisable » ? Méprisable et arrogante car elle déshonore et les joueurs, et les électeurs, de Béziers. Le RCT n’a certes pas besoin d’un tel match mais celui-ci revêtait une importance certaine pour le club de deuxième division et Mourad Boujellal lui crache dessus.

Espérons que des Toulonnais et la Fédération Française de Rugby sauront rappeler à Monsieur Boujellal ce que signifie l’esprit sportif.

Pierre Ardent

Commentaires  

#4 AudeLys 04-04-2014 15:50
Il fait ce qu'il veut, il est musulman. Et personne ne dira quoi que ce soit. Ni les merdias, ni les zélites politiques ni la fédération française de rugby.
Citer
#3 Pellier Dominique 03-04-2014 08:01
Où est, en effet, l'esprit sportif, l'esprit combattif digne de l'Ovalie. Ce monsieur n'est pas digne de parler rugby où ceux qui le pratiquent ont des valeurs bien au-dessus de cela. C'est l'effort, la solidarité entre quinze personnes dans le but de battre par le jeu l'équipe adverse, ce n'est pas de la politicaillerie .
Citer
#2 Jean-Yves Pons 02-04-2014 21:35
M. Boudjellal n'en est pas à sa première provocation. Sa réussite sportive (on eut aimé qu'elle fut d'une autre nature pour avoir davantage de poids) lui est montée à la tête au point de lui faire perdre conscience de ses origines tout autant que ce qu'il doit à son pays d'adoption. Nous ne manquerons pas de le lui rappeler le moment venu, avant qu'il embarque pour la terre de ses ancêtres.
Citer
#1 Benoît LEGENDRE 02-04-2014 15:23
Ce petit monsieur Boujellal ne fait que soigner son image auprès des gogos et des naïfs, en utilisant à fond la communication actuelle : parler pour ne rien dire ou presque ! Décidément, le vote des simples et des humbles citoyens déplaît de plus en plus aux "notables du désordre immoral" pourtant pas si nombreux que ça, mais qui disposent d'un poids médiatique écrasant...
Citer

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 14 mai 2017
« La République, ça s'hérite ! »

26/05 | Pèlerinage pour le Roi et la France au Puy-en-Velay
10/06 | Journée hommage à Jean-Nicolas Stofflet en Lorraine
17/07 | Université Saint-Louis 2017, Camp Chouan