RIP Clément Méric

La connaissance publique des faits précis est encore embuée d’incertitudes, qui ne seront peut-être pas entièrement levées.

Ce qui est sûr: un jeune homme de 19 ans est décédé des suites d’une rixe l’opposant à un groupe de « skinheads ». Assassinat prémédité ou coups et blessures ayant entraîné la mort sans intention de la donner ?

Il est très difficile de faire toute la lumière sur cette affaire tant les récupérations sont passionnées. On notera le comportement exemplaire des étudiants de SciencePo qui ont invité les hommes politiques à ne pas s'inviter à l'hommage rendu à leur camarade. Bien que ce comportement soit un exemple frappant du drame de la rupture de confiance entre les politiciens et le peuple (y compris celui de SciencePo...) il est une légitime protection vis-à-vis des charognards de la récupération.

Ce n'est pas insulter la mémoire de ce jeune homme que de rappeler qu'il n'est pas le premier mort des rixes extrême droite-extrême gauche. Les barres de fer pleuvent de chaque côté depuis des années.

Puisque le gouvernement semble l'apprendre, puisse-t-il tailler en pièce sa profonde médiocrité qui incite certains jeunes à se radicaliser dans la spirale de violence.

RIP

Julien Ferréol

Commentaires  

#1 François Etendard 06-06-2013 23:28
Article intelligent. On se rend compte que cette mort n était pas premeditée, et que les responsabilités sont partagées. Et Clement était tout sauf un ange : http://fikmonskov.wordpress.com/2013/06/06/mensonges-amalgames-et-recuperations-affaire-clement-meric-autopsie-dun-fils-de-putisme-ordinaire/
Citer

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 16 juin 2017
« La République en marche ! »

Aucun événement