Le combat des femmes

Il n’est pas question de crêpage de chignon, mais d’affaires sérieuses. Sur le devant de la scène politique de ces dernières semaines, se heurtent des femmes en quête d’influence et de pouvoir.

Puisque les deux sexes, nous le savons bien, sont parfaitement identiques, il est à la mode de prôner la parité parfaite au sein des institutions. Et les hommes d’aujourd’hui sont, à de rares exceptions près, des nouilles : n’ayant jamais su obéir, ils ne sauront jamais commander.

Bien sûr nous allons avoir droit au duel Anne Hidalgo versus Nathalie Kosciusko-Morizet à Paris.
Néanmoins, ce choix équivaudra à Blanc Bonnet ou Bonnet Blanc. Anne Hidalgo a de belles dents blanches mais elle est le pur produit de la matrice socialiste.
Quant à son adversaire, elle pourrait tenter de nombreux girondins à propulser le PS une nouvelle fois à l’hôtel de ville. Elle use de son énergie non pas à développer son programme de droite mais à cultiver une image bobo-gauchiste du plus bel effet. Jugeant Patrick Buisson comme appartenant à un courant de pensée n’aimant pas la démocratie, elle a montré ces derniers jours sa propension maniaque à se faire passer pour la gentille modérée engagée contre le fascisme.
La mobilisation de la Manif Pour Tous contre sa candidature à la primaire lui a coûté une baisse de 81 à 58% des voies : elle sauve sa peau même si elle paye son abstention au sujet du « mariage pour tous ». Et le 11 juin, elle sera reçue rue Cadet au Grand Orient de France. Sans commentaire…

Mais bien plus intéressant est ce face-à-face entre les Antigones et les Femen : deux groupes de femmes à l’idéologie opposées. Les Antigones, collectif d’élégantes jeunes femmes, ont répondu aux enragées ukrainiennes et à leurs quelques idiotes utiles, en particulier via l’excellent témoignage d’Iseul, infiltrée dans le groupe « sextremiste ».

L’avenir de la France se jouera peut-être par la femme, l’enjeu sera de savoir lesquelles…

Julien Ferréol

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 13 septembre 2017
« C'est pas moi, c'est lui, m'sieur ! »

Aucun événement