Guerlain compose un parfum royal " Le Bouquet de la Reine "

Le Château de Versailles et la Maison Guerlain ont choisi de s'associer afin d'éditer en série limitée et numérotée un parfum inédit, vendu par souscription au profit de la restauration des appartements royaux.

Né de l'initiative et de la réflexion commune de deux maisons prestigieuses qui incarnent le savoir-faire et l'excellence à la Française, le parfum " Le Bouquet de la Reine ", créé par le parfumeur Thierry Wasser, s'inspire des jardins de Versailles et de Trianon.

"Dans un déluge d'inventivité, Marie-Antoinette a fait la mode du XVIIIe siècle qui continue d'inspirer les plus grands créateurs. Avec Fargeon son parfumeur, elle s'est enivrée de toutes les senteurs des jardins de Versailles et de Trianon. Ces eaux de parfums que Fargeon appelait "esprits ardents", la Reine les surnommait "ses esprits perçant." Thierry Wasser, parfumeur Maison, les ressuscite pour composer ce bouquet inédit que Guerlain offre à Versailles dans cette édition limitée. Les bénéfices de la souscription de ce somptueux flacon qui porte l'emblème du Château de Versailles devenu celui de la Maison Guerlain, contribueront à la restauration et au remeublement des appartements royaux. Dans le sillage du bouquet de la Reine se perpétuent ainsi les savoir-faire les plus exceptionnels" explique Catherine Pégard, Présidente du Château de Versailles.

Le parfumeur Thierry Wasser a choisi les essences les plus précieuses pour composer un bouquet olfactif aux effluves majestueuses. Parmi elles, le jasmin, l'une des fleurs favorites de la Reine Marie-Antoinette qui s'en parfumait avec élégance dans son château du Petit Trianon. Le parfum s'ouvre tout en légèreté sur les notes vertes et hespéridées du galbanum et de la bergamote. Puis, sensuel et voluptueux, le jasmin Grandiflora, originaire de Calabre, mène le bal paré d'effluves de fleurs fraîches et printanières : cyclamen, freesia et muguet. En fond, un sillage d'ambre et de muscs blancs vient sublimer la fragrance d'une grâce majestueuse.

Un flacon d'exception : créé en 1908 pour le parfum Rue de la Paix, le flacon Quadrilobé de la Maison Guerlain tient son nom de la forme singulière de son capot. Proposé dans un format généreux de 125ml, le flacon du bouquet de la Reine est facetté telle une pierre précieuse. La fabrication de ce flacon bijou contribue encore aujourd'hui à perpétuer un artisanat français d'excellence au sein des Verreries Brosse fondées en 1892 dans la désormais célèbre Vallée de la Bresle (la tradition verrière de la Vallée de la Bresle remonte au XVIe siècle).

En hommage à Versailles, Guerlain habille son flacon Quadrilobé d'un bijou signé par le parurier Haute-Couture Desrues. Cette maison française fondée en 1929 déploie ses savoir-faire exceptionnels dans le travail exigeant du métal, de la dorure ou encore du sertissage de pierres fines pour donner naissance à un astre sculptural doré à l'or fin de 23 carats et façonné par des artisans orfèvres.

Louis XIV choisit le soleil pour emblème à la manière d'Apollon, dieu de la paix et des arts. L'Astre ornait également certaines des créations mythiques de Guerlain comme les savons dit Scapoceti (1828) ou encore la Poudre c'est moi (1925), dont le nom fut donné en référence à la célèbre phrase de Louis XIV. L'Astre est aujourd'hui l'emblème de la Maison Guerlain.

Petites mains aux gestes minutieux et précis, les Dames de Table des Ateliers Guerlain perpétuent un savoir-faire ancestral, unique à Guerlain. Elles habillent le flacon Quadrilobé de cordons de soie barbichés à la main, des finitions Haute Couture nécessitant dextérité et expertise. C'est notamment grâce à la préservation de ces savoir-faire artisanaux que la Maison Guerlain a été reconnue "entreprise du patrimoine vivant" par le Ministère de l'Industrie.

Marie-Antoinette aimait également les senteurs florales, légères et délicates, comme celle de la rose et la violette. C'est ainsi que les senteurs champêtres et naturelles, douces et fruitées revinrent à la mode, ce qui est encore le cas aujourd'hui.

Eric Muth

Le parfum "Le bouquet de la Reine" sera vendu exclusivement par souscription du 17 février au 17 mai 2016. 

Edition limitée et numérotée. Prix unitaire: 550 euros

Souscription en ligne sur : bouquetdelareine.chateauversailles.fr

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 22 avril 2017
« Présidentielle : l'impossible choix »

02/05 | [Conférence à Paris] "Il y a quelque chose de pourri au royaume de France"
04/05 | [Conférence à Paris] "Les grands dîners qui ont fait l'Histoire de France"
26/05 | Pèlerinage pour le Roi et la France au Puy-en-Velay
10/06 | Journée hommage à Jean-Nicolas Stofflet en Lorraine
17/07 | Université Saint-Louis 2017, Camp Chouan