Mon frère porte la kippa, mais pas Hollande !

Louis-Jean vit à Marseille et n’a jamais eu de problèmes à propos du port de la kippa (qu’il porte – sans être juif -  par provocation dans certaines circonstances et pour apporter son soutien). Il faut dire que ce n’est pas un chétif que l’on peut mettre à terre d’un coup de poing. Il pratique les sports de combat, c’est un dur,  qui a déjà eu des problèmes. Après avoir reçu un jour un crachat d’un arabe, il a réagi violemment ! À Marseille, il faut le reconnaître les arabes crachent souvent en l’air comme ils le faisaient à Alger. C’est une mode, une coutume, une habitude, pour dire que ces arabes venus d’Algérie ont gardé leur mode de vie et que personne n’ose leur dire que c’est incorrect, que ça ne se fait pas. On m’avait déjà mise en garde contre cette détestable habitude mais comme ça ne mettait jamais arrivé, j’y croyais pour les quartiers défavorisés, pas pour la rue Grignan, une rue de bijoutiers, de banques et d’avocats. J’ai fait un bond en arrière à temps et croyez-le ou non, j’ai pensé au Christ qui a subi ces crachats et l’humiliation qu’il a dû en ressentir. Effroyable sensation !

À Marseille donc, un enseignant juif a été agressé par un barbare avec une machette. Il portait la kippa et se désignait ainsi à son bourreau. Il reste actuellement très traumatisé. Marseille est pourtant une ville où se côtoyaient hier les trois religions, sans problème. Mais depuis que François Hollande a déclaré en 2012 qu’il assurait la sécurité, la paix, le bien vivre ensemble, la vie a changé. Elle est devenue en grande partie à cause de lui - qui ne règle pas le problème du chômage entre autres - une terre de conflits. Le laxisme s’étale partout comme le chiendent. Il a tout fait pour qu’il y règne détestation en voulant changer les codes et peut-être continuer à détruire la France, qu’il n’aime pas et qu’il ne sait pas gouverner. On tangue à droite, on tangue à gauche, on cherche un cap, on annonce des lois et on en fait d’autres et si le chômage ne peut diminuer, c’est tout simplement parce que la confiance n’existe pas. Les patrons ont besoin de stabilité, de calme, pas de changement juridique permanent. On ne sait jamais où on va et je pense que même Emmanuel Macron, le seul qui connaisse bien son secteur, commence à douter de la réussite.

L’État doit assurer la sécurité des Français et encore plus celle des minorités, ce qu’il ne fait pas si on s’en réfère aux attentats subis en 2015. Il n’avait même pas été ministre ce François Hollande, il ne sait rien de la vie de ses concitoyens, il ne sait rien de leur administration. Il ne marche pas dans les rues. Il n’a aucune expérience de la vie au quotidien. Il peut certes apporter des croissants à sa Julie sur un scooter casqué, mais cette « prouesse amoureuse » n’a rien à voir avec la conduite d’un État. Elle est tout simplement scandaleuse, indigne d’un chef d’état, c’est du jamais vu.

Les représentants nationaux des juifs français sont bien embarrassés pour prodiguer des conseils : « vous gardez la kippa et vous vous exposez », « vous l’enlevez et vous commencez à perdre un doigt, demain, ce sera la main, après le bras et après la vie ». Abdiquer sur un seul point et c’est montrer sa faiblesse. Quand je passe devant une synagogue ou une école juive, je suis révoltée de voir tant de militaires. La France est bien en guerre puisqu’on y voit des militaires armés sur son terrain, même si des bombes ne tombent pas.

Contre  «les juifs, les croisés (nous chrétiens) et les apostats (les musulmans qui refusent l’intégrisme) », les terroristes ont déclaré leur vraie motivation, la haine mortelle pour qui ne pense pas comme eux. Soixante-dix ans après la fin de la guerre, des juifs sont obligés de se cacher ? On va où ? « L’incroyable régression induite par le terrorisme islamiste, au-delà de l’horreur suscitée par ses crimes, a quelque chose de glaçant ». Il existe pourtant un pacte bi séculaire entre la République et la communauté juive. L’émancipation fut décidée pendant la Révolution. Si François Hollande avait été à la hauteur de son statut, il aurait porté symboliquement une kippa au moins une journée pour le soutien à nos frères juifs. Aurait-on oublié que Jésus est né juif, d’une famille juive ? Quand les valeurs républicaines et la laïcité sont contestées (autrement dit le respect de toutes les religions), le désordre national ne va pas tarder à apparaître. Si le port de la kippa devient un sujet d’interrogation, le foulard islamique en est un autre, bien trop visible, puisqu’à Marseille.  Il suffit de sillonner les rues pour se rendre compte que cette ville est plus musulmane que n’importe quelle autre ville en France. Je trouve cela détestable, mais n’y peux rien, ce qui l’est encore plus.  En réaction à cette appartenance musulmane, je porte une croix chrétienne si visible qu’on la voit de loin.

Ne rêvons pas pour François Hollande à la naissance d’une légende. Rappelons celle qui pendant la Seconde Guerre mondiale fit du roi Christian X un héros et qui circule encore en dehors du Danemark. Ce roi aurait porté l’étoile juive en public pour montrer sa sympathie avec la cause juive. Nous n’avons pas la chance d’avoir un Président courageux, un exemple pour notre jeunesse et un réconfort pour les autres…

Solange Strimon

Commentaires  

#8 Solange 16-01-2016 16:05
"baise la main que tu ne peux pas mordre" comme dit le Coran..." : Merci Charles Meret Zolver de tous vos commentaires qui m'apprennent beaucoup. Je vais appliquer ce "concept" qui me plait infiniment.
Ceci dit, à Marseille où j'ai le malheur de séjourner depuis 30 ans, moi, qu'on appelle toujours la parisienne, et qui le reste, je peux affirmer que les juifs (qui restent entre eux) apportent quelque chose par leur travail... et leurs commerces, alors que les autres prennent tout ce qu'ils peuvent, n'ayant pas de qualification, pas de formation, pas d'envie de s'intégrer réellement (Il ne s'agit que de généralités). Ce qui n'est pas le cas des jeunes filles musulmanes qui veulent s'en sortir et le pourront par les études. Bien sûr, qu'il y en a des hommes qui travaillent et qui sont d'ailleurs honteusement exploités sur les chantiers, en tant que maçon, manœuvre ou autre. N'oublions pas que les musulmans de Marseille viennent des villages de l'Algérie et n'ont pas de culture. Les intellectuels sont à Paris. La faute à qui ? Sans doute les algériens étaient-ils mieux en Algérie avant 1962 : ils étaient chez eux et vivaient avec les PN. Le drame de notre société, c'est qu'il n'y a pas de travail et que les jeunes voient leurs pères désœuvrés, au chômage, et leur avenir si sombre qu'ils sombrent dans la drogue et deviennent vite dealers. Il faut vivre à Marseille (pas dans les quartiers nord évidemment) pour comprendre et accepter que la conquête de la France se fait par le ventre des femmes musulmanes, qui ne travaillent pas, font des petits à raisons d'un par an, et resteront tout au long de leur vie des assistées, qui en fait n'ont rien d'autre à faire... que des enfants, lesquels nous tueront dès qu'ils le pourront.
L'avenir est-il encore en France pour les chrétiens royalistes que nous sommes ? Certains jours, je me sens désespérée de voir ce que je vois, ce que j'entends...
Citer
#7 Benoît Legendre 16-01-2016 15:35
Mais pour revenir à cette histoire de kippa, je dirais que si j'étais Juif, je la porterais fièrement ! Et je n'oublierais pas d'en mettre une si un jour je pénètre dans une synagogue...

Mais je ne suis pas certain que notre sans éducation de président doive la porter, sous prétexte de "solidarité" ! Je ne pense pas qu'on le voit un jour se recueillir dans une église suite à une profanation, n'est ce pas ? Par contre, qu'on le voit un jour affublé d'une djellaba ou d'un keffieh, ça je le vois venir gros comme une barrique de whiskey... On parie ?
Citer
#6 Benoît Legendre 16-01-2016 15:18
Y a t-il seulement une seule chose de positive, d'élevée qu'on puisse attendre de la part du grotesque locataire de l'Elysée ? Non, n'est ce pas ? Il nous faut donc nous débrouiller avec les moyens du bord...

Quand au comportement des Arabes, il est parfaitement clair pour moi qu'il existe deux catégories d'Arabes : les chrétiens et les musulmans ! Les seconds ont perdu leur humanité à cause de leur comportement et leur mentalité, leur susceptibiité (qui chez eux remplace l'intelligence) , leur aveuglement (ils embêtent tout le monde et se posent en victimes), leur ressentiment (c'est nous qui avons mis fin aux exactions des barbaresques et avons donné à l'Algérie les structures matérielles nécessaires à une nation : écoles, hôpitaux, routes, ports, gares, aéroports...), bref nous avons essayé de sortir ces gens-là de la barbarie et de la violence !

Moi aussi un soir (à Levallois-Perre t ! dans le 92) un jeune, parmi un groupe de 6 ou 7 m'a craché dessus ; je remercie le ciel de m'avoir donné du bon sens, car j'ai su ravaler une immense colère ! Je crois bien que si j'avais été armé, j'aurais probablement fait la une des journaux du lendemain et je serais sans doute encore derrière les barreaux...

Bon, maintenant, je veux bien dire avec d'autres qu'ils ne sont pas tous comme ça, mais le silence de la communauté musulmane en France en dit long sur leurs sentiments envers la générosité de la nation française ; et il faudra bien qu'un jour cette situation contre-producti ve change complètement...

La nature humaine étant ce qu'elle est, et l'Histoire apportant son enseignement, la chose se déroulera malheureusement dans la violence. A nous de nous y préparer...

Vive la France, vive le roi !
Citer
#5 NOEL Hugues 15-01-2016 18:59
..."un pacte bi séculaire entre la République et la communauté juive" Question: -n'est-ce pas Louis XVI qui avait commencé à améliorer la condition juridique des Juifs? Un historien pourrait préciser...Merc i d'avance,

Hugues NOEL
Citer
#4 Charles Meret Zolver 15-01-2016 13:47
François Hollande cache, sous des airs d'une apparente bonhomie, un esprit rusé, roué, retors, machiavélique, il aime même, à l'instar du très diminué Jacques Chirac, paraître plus naïf et moins intelligent qu'il ne l'est. D'une manière générale, nous avons un régime politique ainsi qu'un mode de "désignation" de nos gouvernants qui transforme nos élus en véritables "professionnels " de la politique, de fait, leur principale préoccupation n'est plus le souci du bien commun, ni même l'intérêt général, mais bien l'accaparement ou la conservation du" pouvoir". Ainsi, avec la présence de plus de 9 millions de musulmans sur notre sol, devenu "français"grâce (ou à cause plutôt) d'une législation rien moins qu' aberrante , la gauche, puisque d'après les statistiques 93% des allogènes votent en faveur des partis et mouvement progressistes, dispose d'un réservoir de voix non négligeables( en attendant que nos "compatriotes" de confession musulmane constituent leurs propres listes), dés lors, comment s'étonner qu'un pouvoir, déjà financièrement dépendant des monarchies pétrolières du golfe, soit littéralement tétanisé à l'idée d'heurter un tant soit peu la susceptibilité de la "communauté" musulmane (10fois plus importante que la communauté juive ds notre pays!)? Seulement, ce que ces idiots utiles, ces lèches babouches, n'ont pas compris, prisonniers qu'ils sont de leurs idéologies et plus encore de ce qu'ils croient être leur intérêt immédiat, mais qui ne sera à( très) long terme que la cause de leur mort (politique et peut-être même physique), c'est que les sectataires de Mahomet ont une "mémoire", ils savent se projeter très loin dans le temps et se servir de nos faiblesses; "baise la main que tu ne peux pas mordre" comme dit le Coran...". Si nous tentons d'interpréter les événements actuels avec notre grille de lecture "occidentale", comme le font les tenant de l'idéologie dominante, ce sera l'échec assuré; en effet, il est quasiment impossible de dialoguer "d'égal à égal" avec l'Islam, il s'agit toujours d'un rapport dominant-dominé , eux-même d'ailleurs ne comprennent, qu'en tant que "chrétiens", nous ne cherchions pas à les repousser, nous nous laissons submerger sans réagir, c'est donc un "signe" d'Allah! Il vaut mieux combattre l'Islam que de s'exposer à le décevoir... Un "islamiste" est comparable à un nazi, en ce sens qu'à l'instar de ces luciférien hitlérien, il considère l'insoumis (à l'islam) comme un sous-homme (untermensch) ( le Coran était dit-on le livre de chevet d'Adolf Hitler), en conséquence, les préceptes( ne pas voler ne pas tuer...) proche ,en apparence seulement, du décalogue, ne s'appliquent qu'aux membre de l'oumma. La haine des juifs chez les musulmans est atavique et même "religieuse", en effet, le Coran, dans plusieurs sourates appelle ouvertement au meurtre de masse, et notamment des juifs,qu'il considère en quelque sorte comme "l'étalon"(mesu re) du mal : "...Tu ne te feras pas d'amis chez le juif et le chrétien, ces derniers (les chrétiens), à force de les fréquenter (les juifs) ont fini par leur ressembler..."
Il semblerait, à la faveur d' "événements" récents, qu' une prise de conscience commence à s'opérer chez une partie de nos compatriotes, à nous d'oeuvrer, par nos actes, nos prières et "bonnes ondes" à ce que les "événements"(fâ cheux) ne progressent pas plus vite que les idées (bonnes)...
Et surtout, montrons nous solidaires avec nos compatriotes juifs et faisons leur savoir que nous sommes fiers de "ressembler" à nos "frères aînés dans la FOI" comme aimait à le rappeler le pape Pie XII.
Citer
#3 Gwenne Balafenn 15-01-2016 13:10
Je ne porte certainement pas les socialos-commun istes dans mon cœur, croyez le bien ! Toutefois François Hollande n'est pas l'unique responsable de ce qui se passe en France actuellement et les juifs ont leur part de responsabilité, puisqu'ils sont à l'origine de mouvement du type "MRAP" et "SOS RACISME", qui ont été les débuts de la communautarisat ion échevelée à laquelle nous assistons depuis 30 ans et dont n'avons sans doute pas encore vu le paroxysme. La France des années 1970, était encore peuplée quasiment uniquement par des français de culture Chrétienne, et elle vivait en Paix. Nous avons maintenant une forte minorité de culture Musulmane et c'est le b...l ! Attendez encore quelques décennies, lorsqu'ils seront encore plus nombreux et vous ne penserez plus à votre kippa, mais plutôt à votre tête !
C'est pourquoi il faut désormais un roi Chrétien à la France, pour un pouvoir fort qui contienne la volonté hégémonique de l'Islam et qui laisse la Liberté à tous !
Ce roi juste, épaulé par une armée et une administration dévouée pourra seul, nous rendre une terre française paisible. Les républicains ont lâchement abandonné la Nation pour l'Europe, mais leur Europe idéalisée n'existe pas et n'existera pas, par contre la France colonisée par l'Islam est d'une probabilité plus grande !
Citer
#2 leon barbanzed 15-01-2016 10:54
Ce gouvernement finit de détruire le peu de confiance que l'on pouvait encore avoir en la République. De plus en plus de français doutent de ce mode de gouvernement.
De plus en plus de français considèrent qu' un Roi, qui régnerait et gouvernerait en association avec une démocratie participative, serait seul capable de tirer le pays du gouffre dans lequel le bonapartisme et la tyrannie collectiviste socialiste l'ont plongé.
Alors un Roi, pourquoi pas ?
Citer
#1 Pellier Dominique 15-01-2016 08:08
Rien de très nouveau en cela. Nos gouvernants ne savent pas dire NON quand il le faut et A QUI QUE CE SOIT. Ils ont peur de l'Islam et nous laissent nous piétiner, nous arrachent des mosquées, des droits qui nous sont fondamentaux.
Je ne porterai pas, pour ma part, une kippa, m^me par solidarité pour nos frères Juifs à qui je m'associe dans leurs malheurs. La solidarité, pour moi, n'est pas dans ces petits gestes qui seront oubliés demain. Ces grands sentiments sont dans nos coeurs et surtout constamment. Les gestes occasionnels, sont louables mais fragiles parce que ponctuels. Il faut être toujours ami des Juifs, des Musulmans, de tout le monde et pas seulement quand le malheur les frappe. Il faut "pleurer avec ceux qui pleurent, rire avec ceux qui rient" dit l'Ecriture. je ne porterai pas non-plus de béret afghan, même si je pleure sur le sort de ce pays.
Citer

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 13 septembre 2017
« C'est pas moi, c'est lui, m'sieur ! »

Aucun événement