Fausse énigme ou vrai mystère : Conférence à Paris sur Louis XVII mardi 8 Décembre par Jean-Louis Bachelet

Louis XVII reste l'une des plus grandes énigmes de notre histoire, Jean-Louis Bachelet, passionné d'histoire, écrivain, dramaturge, donnera une conférence le mardi 8 décembre avec pour thème Louis XVII " Fausse énigme ou vrai mystère ". Livre, révélation, ADN à l'appui, une enquête monumentale.

Auteur de Sang Royal, Jean-Louis Bachelet tentera de dévoiler la vérité sur la vie tragique de Louis XVII : " Avec la disparition de l'enfant du Temple, la Révolution achève son œuvre la plus sordide ". Et le petit roi continue de susciter les débats " Les affrontements d'érudits, les recherches, les hypothèses. Son ombre incertaine continue d'attendrir, ou d'irriter le public. Pourtant, si son martyr ne laisse pas d'émouvoir, son règne fut bref et, somme toute, fictif, mais la postérité a fait sa gloire. C'est le mystère de sa mort qui a pérennisé son souvenir " notait l'historien Georges Bordonove dans son livre paru en 1996 (Louis XVII et l'énigme du Temple).

En 1833, un horloger qui vit en Allemagne sous le nom de Charles-Guillaume Naundorff, affirme être le fils de Louis XVI et de Marie-Antoinette. Le Dauphin était pourtant supposé mort en 1795, à 9 ans, dans un cachot de la prison du Temple...

40 ans plus tôt, La Terreur opère son carnage. Les accusations de trahison tombent, et les têtes aussi. La Révolution n'a qu'un seul embarras : que faire du jeune Louis XVII que les Vendéens et les monarchies voisines rêvent de rétablir sur le trône ? Officiellement, il aurait succombé à son enfermement. Le coup de tonnerre Naundorff réveille ces rumeurs, ainsi que les espoirs des survivants de la cour royale. Louis XVII s'est-il évadé ? Les révolutionnaires l'ont-ils exilé en Angleterre ou en Argentine ? Ou bien utilisé comme monnaie d'échange ?...

Le temps n'a pas de prise sur le mystère de l'horloger : au fil des décennies, des centaines de spécialistes et trois mille ouvrages ont tenté de le percer. Aujourd'hui, grâce à l'ouverture exceptionnelle des archives secrètes du Vatican à Jean-Louis Bachelet et au concours exclusifs et confidentiels de sommités de la génétique française, l'auteur mène une enquête inédite, au cœur du bain de sang de la Révolution. Et nous invite à l'instant de vérité.

Eric Muth

Conférence à 19H30 Salle Messiaen

3, rue de la Trinité 75009 Paris

Métro : La Trinité. St-Lazare

Entrée 10 euros  Etudiants/ Chômeurs : 5 euros

Renseignements: 01 42 57 43 22

Commentaires  

#7 Jacqueline Chaisson 05-09-2016 16:23
Personnellement , et assez logiquement, je trouve étonnant que ceux qui se prétendent les descendants de Louis XVII aient refusé de donner les résultats ADN effectués sur Naundorff lui-même en 2004. Pourtant leur avocat maître Collard avait affirmé à plusieurs reprises à la presse télévisée qu'il donnerait les résultats... On attend toujours ! Je crois que c'est une branche canadienne qui refuse que les résultats soient connus du public. On se demande bien pourquoi, si ces résultats leur donne raison, puisque c'est là justement que réside toute la vérité.

Je ne discrédite pas la thèse survivantiste, mais comme je dis à ceux qui défendent cette théorie : c'est plausible et très romanesque. Pourquoi pas, après tout, cela a bien pu se passer. Cependant, je regarde que de part et d'autre les faits réels, et connus de tous, sont exploités par les deux parties adverses et donnent, forcément, deux versions différentes selon l'interprétatio n qu'on veut leur donner.
Ce dont on est sûr c'est que le Duc d'Anjou est bien le descendant direct de Louis XIV. Cela est indéniable. Il est donc, aujourd'hui, Roi de France, de jure. Et pour étayer un peu l'histoire de la survivance de Louis XVII, disons que Louis XX est son précurseur sur le trône de France. Sans Louis XX, il n'y a pas de royauté possible en France aujourd'hui dans la lignée des rois qui ont fait la France.Tout le reste n'est que littérature.
Me trompès-je ?
Citer
#6 ASTIER 14-01-2016 16:20
En quoi la thèse de Philippe Delorme est-elle plus audible qu'une autre? Les tests ADN? Ce dernier s'il est mitochondrial n'a donc peu de chances d'aboutir à un résultat sans faille et ne parlons pas des vicissitudes sur les égarements du coeur du prétendu Louis XVII et sa possible substitution à celui de son frère. Et que dire de l'autopsie pratiquée par le Docteur Pelletan : le crâne de l'enfant du Temple est scié au dessus des orbites, comme l’avait spécifié Pelletan lors du procès-verbal de l’autopsie , cela même retrouvé dans le cercueil du vrai-faux Louis XVII et s'apparentant à un adolescent de 15 ans.
L'enquête policière ne doit pas se diluer dans une enquête partisane aux intérêts divergents.
Citer
#5 Montplaisir 12-12-2015 18:01
Merci Philippe. Je commande immédiatement votre ouvrage.
Citer
#4 Philippe Delorme 09-12-2015 23:35
Citation en provenance du commentaire précédent de Montplaisir :
Honnêtement, je ne crois que pas que nous ayons à relayer ce genre d'initiative. Que je sache, monsieur Bachelet n'est pas un historien et la enième utilisation du " mystère " Louis XVII, cela commence à suffire ! D'autant que, justement, il n'y palus de mystère et que Louis XX a solennellement cautionné la remise du coeur du jeune roi à Saint-Denis le 8 juin 2004. Dont acte, et baissé de rideau.
Une fois encore, les légitimistes se ridiculisent en s'associant à la remise en doute d'un dossier clos et décrédibilisent leur cause. Assez !


Merci à Daniel de Montplaisir pour cette intervention. Le livre de Bachelet est en effet une imposture historique et éditoriale. Il n'apporte rien de nouveau sur la question et collectionne les erreurs et les fausses révélations. Pour ceux qui voudraient lire le dossier complet et sérieux sur le sujet, je les renvoie à mon dernier livre, paru justement aujourd'hui même aux Editions Via Romana : "Louis XVII, la biographie". www.tiny.cc/LXVII
Cordialement Philippe DELORME
Citer
#3 Montplaisir 08-12-2015 21:20
Honnêtement, je ne crois que pas que nous ayons à relayer ce genre d'initiative. Que je sache, monsieur Bachelet n'est pas un historien et la enième utilisation du " mystère " Louis XVII, cela commence à suffire ! D'autant que, justement, il n'y palus de mystère et que Louis XX a solennellement cautionné la remise du coeur du jeune roi à Saint-Denis le 8 juin 2004. Dont acte, et baissé de rideau.
Une fois encore, les légitimistes se ridiculisent en s'associant à la remise en doute d'un dossier clos et décrédibilisent leur cause. Assez !
Citer
#2 vidal Jacqueline 07-12-2015 10:20
Rien n'est moins certain que sa mort au Temple. Des évènements, (des incidents plutôt), inexplicables et bizarres se sont déroulés à la Tour après le départ des Simon. Quant à l'acte de décès de l'Enfant Roi, c'est un faux manifeste, car une signature fut apposée sous une identité usurpée...! Le nom de ce signataire "faussaire" se retrouve justement à 3 reprises dans les incidents du Temple de janvier 1794...Attendon s, et n'affirmons rien.
Le portrait souvent représenté comme étant celui de Louis XVII est celui de son frère aîné, le Dauphin Louis Joseph Xavier dcd en juin 1789. Regardez-le bien, c'est un enfant d'environ 7/8 ans, or à cet âge-là, Louis XVII était au Temple et ne pouvait en aucun cas être représenté bien vêtu et portant les "insignes" royaux. De plus, l'enfant royal, sur ce portrait est châtain et aux cheveux raides ! Louis XVII était très blond et bouclé.
Citer
#1 Charles MERET ZOLVER 05-12-2015 16:45
Je vais poser une question qui semblera saugrenue pour certains, voir même complètement stupide...
Quelque contributeur ou lecteur de Vexilla Galliae aurait-il eu connaissance d'une quelconque "velléïté" d'introduire la cause de béatification de notre Petit Roi Martyre?
D'avance merci
N'est-il pas touchant ce beau visage d'enfant royal si magnifiquement représenté ?
Loué soit Notre Seigneur Jésus-Christ Vrai et Unique Roi de France.
Citer

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 4 novembre 2017
« La république des privilégiés »

Aucun événement