La Bible condamnée par la Justice républicaine

En avril 2014, Christine Boutin répondait aux questions de la journaliste Camille Vigogne au sein d’un article intitulé « Je suis une pécheresse » pour la revue politique Charles. Au cours de ce long entretien, elle se livre sur tous les sujets, de sa vie intime à sa carrière politique en passant par sa foi et déclare très honnêtement : « Je n'ai jamais condamné un homosexuel. L'homosexualité est une abomination. Mais pas la personne. Le péché n'est jamais acceptable, mais le pécheur est toujours pardonné. (…) Ils sont pécheurs comme je le suis, on est tous pêcheurs. Je suis dans le péché, moi aussi, je suis une pécheresse, mais vous ne me verrez jamais faire l'apologie d'un péché ».

Malheur ! L’homosexualité, un péché ?!? Immédiatement, ces propos inspirés par le Lévitique et les épitres de saint Paul lui valent un lynchage politico-médiatique d’une grande violence ! Les journalistes et politiciens sont clairs : il faut excommunier Boutin !

Mais en ce vendredi 23 octobre, c’est devant le tribunal correctionnel de Paris que Christine Boutin comparaissait pour « incitation à la haine ou à la violence à l’égard d’un groupe de personnes à raison de leur orientation sexuelle »… Le procureur, d’une grande neutralité tout au long de l’audience, résuma, disons… à sa manière : « ce que l'on entend dans vos propos, c'est que les homosexuels sont une abomination ». L’avocat de Mme Boutin, qui plaidait la relaxe, ne manqua pas de lancer : « si vous suivez les réquisitions du procureur, alors il faut saisir la Bible ! ».

Verdict ? Les Écritures sont condamnées : Christine Boutin doit déjà payer une amende de 3000 euros. Le tribunal a mis son jugement en délibéré au 18 décembre. Elle risque encore jusqu’à un an d’emprisonnement et 45.000 euros d’amende.

Marc Auchenne

Commentaires  

#4 Marc Auchenne 18-12-2015 18:32
La Justice a donné son verdict :

L'ex présidente du Parti chrétien démocrate, Christine Boutin, devra s’acquitter d’une amende de 5 000 euros et verser 4 000 euros de dommages et intérêts aux associations Le refuge et Mousse, qui s’étaient constituées parties civiles.
Citer
#3 Chantal de Thoury 31-10-2015 21:25
Heureux serez vous quand on vous condamnera à cause de Mon nom.
C'est dans l'évangile de demain "les beatitudes" pour la fête de tous les sans, de ceux qui sont restés droits, justes ont cherché à combattre leur tendance pécamineuse propre (défaut dominant) pour L'Amour de Dieu et par conséquence l'Amour du prochain, qui ont cherché à plaire à Dieu plutôt qu'aux hommes.....
Madame Boutin vous êtes digne du Roi qui vient....
Citer
#2 Benoît Legendre 29-10-2015 15:48
Ben voyons... Tout le monde ne peut pas se permettre d'avoir pour "code" un livre "sacré" où l'intolérance, la violence et le meurtre pour l'infidèle et l'apostat sont érigés en dogme... livre qui échappe à toute critique compte tenu de la nervosité et la susceptibilité de ses adorateurs idolâtres !
Vive le roi !
Citer
#1 PELLIER Dominique 28-10-2015 07:55
O la triste ignorance de la ripoublique! Evidemment, elle est fondée sur la négation de Dieu, tout en reconnaissant, voyez le paradoxe, l'existence d'un être dit "suprême". Mais oui, n'en déplaise aux ripoublicains, soixantehuitard s, simoneweilistes et autres, l'homosexualité est une ABOMINATION DEVANT DIEU ET DONC UN PECHE!!!! Mais quoi, il faut évoluer dans nos manières de vivre, de penser, dites-vous? Eh oui, désormais, si vous n'êtes pas homosexuel, vous êtes A-NOR-MAL !!!! Désolé, moi et bien d'autres, nous suivons la loi de Dieu et peu nous chaut que cela vous déplaise, ou vous e.......DE !!!!!!! Nous sommes avec vous, Mme Boutin !!!!
Citer

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 14 mai 2017
« La République, ça s'hérite ! »

26/05 | Pèlerinage pour le Roi et la France au Puy-en-Velay
10/06 | Journée hommage à Jean-Nicolas Stofflet en Lorraine
17/07 | Université Saint-Louis 2017, Camp Chouan