La Municipalité de Villenave d'Ornon en Gironde pour la destruction de son patrimoine

A partir du 10 août 2015, le Château de Sarcignan près de Bordeaux risque fort d'être détruit par les caprices de Patrick Pujol, maire de Villenave d'Ornon. 

Sauvons le château de Sarcignan clame la majorité des habitants attachés à leur patrimoine. Le château fut construit en style néogothique entre 1860 et 1870 par Philippe Alary Lamartinie, ancien conseiller municipal de Villenave d'Ornon, petite ville située près de Bordeaux et en plein domaine de Pessac-Léognan, même s'il se trouve aujourd'hui à proximité d'un environnement urbain dégradé.

Ce bel édifice, typique de la région, est situé au milieu d'un parc et possède des dépendances du XVIème siècle. Le tout a été acquis en 1985 pour la commune qui a transformé les communs en salles de réunion et d'exposition.

La municipalité veut désormais détruire ce château pour construire une maison des associations. L'interview récente du premier adjoint donne ses arguments dans Sud Ouest (24 juin 2015) " La mairie veut construire une maison des associations ", mais pourquoi ne pas créer cette maison dans le château ? Impossible rétorque l'adjoint, la restauration du château coûterait selon lui 1 million d'euros, et " il serait impossible d'utiliser l'étage, la structure interdisant la création d'une cage d'ascenseur "

Faux prétexte selon Rémi Delabres, président de l'association des architectes du patrimoine qui connaît bien le dossier, et a répondu que les arguments de la mairie étaient erronés et affirme : " Je ne vois ici aucune difficulté à installer dans ce château un ascenseur. Et j'ajouterai qu'il serait tout à fait possible d'aménager le grand volume qui se trouve sous les combles. La mairie n'a manifestement pas fait appel aux professionnels compétents pour intervenir sur le bâti ancien. Il existe pourtant des architectes spécialisés, dont une vingtaine en Aquitaine, pour intervenir sur de tels projets. Cette formation post-diplôme de deux années est dispensée par le ministre de la Culture à l'Ecole de Chaillot où de nombreux architectes étrangers viennent également se former "

Les Amis du Château de Sarcignan et la Société archéologique de Bordeaux, notamment, vont essayer de s'opposer à cette destruction qui peut intervenir à tout moment à partir du 10 août.

Eric Muth

Commentaires  

#6 CREUS 04-08-2015 08:10
je trouve inadmissible que l on veuille effacer toute trace de notre histoire de france
Citer
#5 DUZAN 03-08-2015 23:41
Je signe pour la protection d'un patrimoine d'exception.
je signe pour que les électeurs virent leur conseil municipal
je signe parce que du socialisme en gironde on en a plein le c..
Citer
#4 @JeancharlesM1 03-08-2015 17:46
Ceci est le résultat de la politique des villes menée par les bourgeois démocratiques: ils en arrivent nécessairement à détruire notre patrimoine. Nous devons donc impérativement envoyer un signal fort au gouvernement afin de protéger ce haut-lieu de la mémoire girondine. Je propose une série de manifestations soutenues, moyen grâce auquel nous pourrons montrer qu'il ne faut pas atteindre notre identité. Pour tout intéressé, me joindre sur mon adresse mail: .
Citer
#3 Catoneo 03-08-2015 12:14
Le maire Pujol (DVD) a été élu au premier tour des municipales par 60% des suffrages. Il n'en faut pas plus pour qu'il se croit tout permis, ce qui peut être terrible avec un centriste, mou du bulbe par essence.
Voir le mandat de Delmas (UDF) à Montpellier, qui non content d'arrêter le transport en site propre vers les plages, a cédé les emprises bloquant ainsi leur réutilisation dans le futur. A ce niveau d'imbécillité il fut battu par Frêche facilement.
A Villeneuve d'Ornon existe la jolie coquille d'une maison des associations, mais peut-être que les "amis" n'y trouveront pas leur compte.
Citer
#2 Dominique 03-08-2015 09:18
La destruction de notre patrimoine par les républicains dont la devise mémoricide est : « Du passé faisons table rase » montre encore une fois que « La république, comme le disait le Général de Gaulle, est le régime de l’étranger ». C’est la raison pour laquelle je pense que pour être français, il faut être royaliste. La destruction du château de Sarcignan prouve, une fois encore, combien la nécessité du Roi est urgente.
Citer
#1 PELLIER Dominique 03-08-2015 08:03
Ah tiens, pourquoi ne détruirait-on pas tous les "châteaux" qui font la gloire du vignoble bordelais ???? Ce maire est-il un de ces ripoublicards convaincu, que nos châteaux font se dresser ses poils lorsqu'il les voit. Château = monarchie, ancien régime ? Pauvre idiot ! Et si ta mairie y était installée, n'en serais-tu pas content ????
Citer

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 22 avril 2017
« Présidentielle : l'impossible choix »

02/05 | [Conférence à Paris] "Il y a quelque chose de pourri au royaume de France"
04/05 | [Conférence à Paris] "Les grands dîners qui ont fait l'Histoire de France"
26/05 | Pèlerinage pour le Roi et la France au Puy-en-Velay
10/06 | Journée hommage à Jean-Nicolas Stofflet en Lorraine
17/07 | Université Saint-Louis 2017, Camp Chouan