Eric Zemmour fait le plein à Bordeaux

Malgré les manifestations des Collectifs de gauche et d'extrême gauche avec M. Poutou en tête, la conférence d'Eric Zemmour sur le " Suicide Français " a bien eu lieu ce mardi 5 mai 2015 dans une salle de l'Athénée municipale pleine à craquer.

Une sécurité sur les dents pour accueillir celui qui dénonce 40 ans de démagogie et ce qu'il appelle La déconstruction ";

Son ouvrage "le suicide français" a au moins le mérite de poser les vrais problèmes : "Les français ont bien conscience de ce qui se passe et ne reconnaissent plus leur pays, et ne comprennent pas ce qui s'est passé". Précise Eric Zemmour.

Nous sommes à une époque où il faut essayer de comprendre tout le temps, et ne voyons toujours pas ce qui se passe derrière le rideau. Alors un seul moyen pour l'auteur de comprendre la France aujourd'hui, c'est de vouloir rentrer par la culture populaire : "La culture, c'est la clé qui ouvre toutes les portes. La Reine Marie-Antoinette devient, dés l'été 1777, la cible de premières chansons hostiles qui circulent de Paris jusqu'à Versailles : on rentre là dans l'esprit des gens, tout le monde est travaillé par cela, pas forcément en mal, c'est ce qui est le plus grave".

De même qu'en mai 1968, à défaut de pouvoir, les manifestants ont conquis le cœur et l'esprit. En 1980 il y eut les chanteurs militants politiques.

Cette dépossession de soi, comme toujours, se traduit par des chansons enjouées, mais tout est le produit de social : "Nous sommes dans un pays en déconstruction permanente, cela veut dire que l'Etat n'a jamais existé, la France n'a jamais existé, on dénature tout. Vous êtes le produit d'un endoctrinement millénaire, et le but c'est de vous faire perdre ce sentiment de possession de soi, le progrès, comme ils disent, c'est l'homme hors sol".

"Le Suicide français" montre bien 40 ans de raisonnement de déconstruction : " ex. La beauté n'existe pas, une fleur est belle parce qu'on nous a dit qu'elle était belle ". Et l'arme majeure de la déconstruction, c'est la dérision, elle devient la religion dominante. Aujourd'hui, les comiques sont le pouvoir, ils sont là pour vous empêcher de déraper, c'est le contraire du fou du roi.

Le Sacré étant lui-même quelque chose de construit, on peut le déconstruire, plus rien n'est naturel, plus rien n'est légitime. : "Pourquoi faire démissionner un président de la République ou un ministre, ils n'ont plus aucun pouvoir : "Le souverain n''est plus là où vous l'avez mis".

La seule loi que l'on vous impose c'est d'être des consommateurs, et donc transparents. Nous sommes également le produit du regard de l'autre.

Pour Eric Zemmour la révolution de 1789 perdure lentement mais sûrement. Pie IX avait déjà pressenti ce désordre inéluctable: "La Révolution est inspirée par Satan lui-même, son but est de détruire de fond en comble l'édifice du Christianisme et de reconstruire sur ses ruines l'ordre social du paganisme".

Alors il nous reste une chose à faire, déconstruire cette mécanique infernale, où l'homme n'est plus que l'ombre de lui-même, ou ce qu'il en reste, pour retrouver le chemin de l'émotion pure. Carl Jung a dit : "Sans émotions, il est impossible de transformer les ténèbres en lumière et l'apathie en mouvement". Mais cette lumière s'apprivoise et ne peut venir que de Dieu. "Sans moi vous ne pouvez rien faire" Et sans l'intermédiaire d'un Roi point de salut.

Eric Zemmour, comme son maître Jacques Bainville, est un esprit qui porte au plus haut degré la passion pour son pays la France, mêlée à la passion par l'histoire et la vérité. Son livre est un combat qu'il ne faut pas manquer.

Eric Muth

Commentaires  

#7 Benoît Legendre 19-05-2015 08:09
Nul n'est prophète dans son pays... C'est encore trop tôt, id est que notre cher vieux pays n'a pas encore bu le calice jusqu'à la lie, mais nous en prenons bien le chemin... Zemmour a bien sûr raison, mais c'est encore... trop tôt, nos français sont trop nombreux à ne pas l'avoir compris. Mais ça viendra...
Vive le roi !
Citer
#6 Ivannick 15-05-2015 10:59
Tout à fait d'accord avec vous Dominique PELLIER. Mais de qui ? Sinon de nos chefs doit venir le signal de la Reconquista !!!
La Maison France est en flamme, mais qui s'en soucie ?
J'ai beau chercher, scruter. Telle sœur Anne je ne vois rien venir, si ce n'est la poussière soulevée par les hordes de barbares de ce siècle envahissant notre pays sans que cela n'émeuve nos leaders. :-(
Citer
#5 Dominique 13-05-2015 09:00
Nul ne peut accuser Pie IX d’avoir dit que la révolution était satanique puisque l'athée Voltaire, au nom de tous les francs-maçons et des Lumières, s’est réclamé de Satan : « Satan, notre père commun », cité par le Professeur Xavier Martin dans cette vidéo https://www.youtube.com/watch?v=0lHfJyVyfLw
Citer
#4 PELLIER Dominique 11-05-2015 07:59
Il faut surtout que les français cessent de se lamenter,de se laisser bercer par ces chansonnettes et sortent dans la rue pour réclamer leurs droits. Tout le monde est d'accord sur l'état lamentable où se trouve notre FRANCE et de la dictature inique des partis qu'Elle subit. Il faut se lever, renverser tout ça et asseoir le Roy sur son trône, Sa place légitime. Quoi qu'on en dise, le gourvernement qui sied le mieux à la France, c'et la royauté, comme au ciel.
Citer
#3 AudeLys 08-05-2015 17:40
Dommage qu'Eric Zemmour ne soit pas légitimiste.
Citer
#2 Ivannick 08-05-2015 13:33
J'ai lu "Le suicide français". L'analyse de la décadence de notre société est imparable...sau f pour les sabordeurs du Navire France qui, avec beaucoup de cynisme,expliqu eront aux français que "tout ceci n'est que péroraison émanant de "professionnels " de la déstabilisation ...". L'éviction de M. Zemmour d'I.Télé est la parfaite démonstration de ce cynisme évoqué ci-dessus. Malgré le système en place, l'édifice diabolique se fissure sur sa base. Il tient encore, mais ... le mot FIN apparaît dans les lézardes de ce régime d'imposture.
Citer
#1 Ventrachoux 08-05-2015 10:49
Merci M. Muth pour votre texte.
J'apprécie également beaucoup ce qu'écrit et dit M. Zemmour, et, en vous lisant, je ne pouvais m'empêcher de penser que, quoiqu'en disent nos détracteurs, nous autres royalistes, avons nettement évolué depuis l'affaire Dreyfus ;)

Malgré l'immense travail qu'il nous reste à faire, l'avenir verra le retour du Roi Très Chrétien en son royaume, réclamé par la majorité des français !
Vive le Roi !
Citer

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 14 mai 2017
« La République, ça s'hérite ! »

26/05 | Pèlerinage pour le Roi et la France au Puy-en-Velay
10/06 | Journée hommage à Jean-Nicolas Stofflet en Lorraine
17/07 | Université Saint-Louis 2017, Camp Chouan