Colloque à Gand (Belgique) le 9 Mai 2015. Gand, Capitale du Royaume de France

Une page peu connue de l'histoire, les Cent-Jour (Mars-juin 1815), ou la dernière période du règne de Napoléon 1er, c'est ce que propose de mettre en lumière le présent colloque, avec le concours d'historiens spécialisés de cette période à laquelle se joue en Belgique, le destin de la France, et au-delà, celui de l'Europe.

L'historien Philip Mansel qui interviendra au cours de cette journée historique nous explique : "je suis biographe de Louis XVIII, le personnage me fascine encore, il a habité Gand pendant les mois d'avril, mai et juin 1815, avant de rentrer en France après les Cent-Jour. Encore plus que le Roi lui-même, les comportements des Français, des Belges et d'autres à cette époque montrent la flexibilité de l'identité nationale et du nationalisme".

L'Europe était une réalité politique et militaire dans l'armée de Wellington (composée d'allemands, de néerlandais, autant que de britanniques), à la cour de Louis XVIII qui se vantait d'être le Roi qui avait réconcilié la France et l'Europe. Le 8 juillet, les parisiens acclament Louis XVIII et Wellington, comme en 1814 ils ont acclamé le Tsar Alexandre Ier et le Roi de Prusse, comme le 12 mars 1814 la plupart des bordelais a acclamé les soldats anglais et portugais de Beresford, et le duc d'Angoulème, qu'ils préféraient de loin à ceux qu'ils appelaient les Tigres de la Grande Armée.

"Pour les français d'aujourd'hui, ces événements montrent que l'Europe est derrière nous autant que devant nous, et que les nationalités sont compatibles avec l'Europe. Et que pendant les Cent-Jours comme le montrent les résultats du plébiscite de mai 1815, la moitié des français était contre Napoléon".

Eric Muth 

Au programme de ce Colloque du 9 mai 2015 : Ouverture avec Luc Beyer de Ryke, journaliste, député européen honoraire.

Présentation par Patrice Vermeulen, Président de l'Institut d'Histoire des Monarchies.

Puis vers 10H30 : "Louis XVIII : notre père de Gand" par Philippe Delorme, journaliste et historien.

11H15 : "Pourquoi Gand ? Louis XVIII, Roi de l'Europe", par Philip Mansel, Historien.
12H : "Napoléon et la Famille Royale pendant les Cent-Jour" par Jacques-Olivier Boudon, historien, président de l'Institut Napoléon.

12H45 : Buffet

14H : Visite de l'Hôtel de Hane-Steenhuyse

16H : "L'Exil vu de France" par Philippe Raxhon et Véronique Granata, historiens, chercheurs à l'Université de Liège.

16H45 : Conclusion de Patrice Vermeulen

Renseignements : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Commentaires  

#1 cORCELLES 04-05-2015 13:03
Merci pour votre aimable présentation du colloque qui se tiendra le 9 mai à Gand. Y sont particulièremen t invités les diplomates en poste à Bruxelles ainsi que nos amis belges et néerlandais.
Bien cordialement
Michel Corcelles
Citer

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 13 septembre 2017
« C'est pas moi, c'est lui, m'sieur ! »

Aucun événement