Un scandale à la RATP au nom de la laïcité

Selon le diocèse de Gap et d'Embrun, la régie publicitaire de la RATP aurait refusé le placardage, dans ses stations de métro, des affiches publicitaires pour un concert des Prêtres, prévu à l'olympia le dimanche 14 juin 2015, et qui portait la mention " Pour les Chrétiens d'Orient ". Plus exactement elle aurait accepté l'affiche, mais sans la mention aux Chrétiens d'Orient. Les affiches ont donc du être réimprimées afin de satisfaire aux injonctions de la RATP.

La RATP discriminerait-elle les Chrétiens d'Orient ?, selon un twitt de Mgr Jean-Michel Di Falco, évêque de Gap et d'Embrun : " On me fera difficilement admettre que la décision de la RATP serait conforme à son respect d'une stricte laïcité et de l'éthique...Pour mémoire, la RATP a, dans le passé, placardé des affiches vantant le secours islamique de France ou l'entreprise Isla Délice ' Fièrement Halal ', et tout récemment encore celles de l'entreprise Gleeden appelant ni plus ni moins à l'adultère...Côté laïcité et éthique, la RATP repassera "

La RATP refuse les affiches avec : Pour les Chrétiens d'Orient, qui annonçaient le concert des Prêtres à l'Olympia, elle s'explique : "  (...) Annoncer que ce concert était offert au profit de ces chrétiens d'Orient est ' une information se situant dans le contexte d'un conflit armé à l'étranger et (...) le principe de neutralité du service public qui régit les règles de fonctionnement de l'affichage par Métrobus, trouve en effet dans ce cas à s'appliquer "

Vous avez bien lu, dénonce l'Abbé Grosjean sur Figarovox : " Pour la RATP, les Chrétiens d'Orient sont juste un camp face à l'autre, un camp pour lequel on ne peut pas prendre parti (...) Entre Daesh et ses victimes, elle veut rester ' neutre '. Cette neutralité-là est impossible. Cette neutralité est une complicité avec celui qui massacre, contre l'innocent qui est massacré. Cette neutralité rappelle celle de Pilate et de tous ceux qui l'ont suivi depuis 2000 ans, se lavant les mains des massacres commis, et fermant les yeux sur la sort des victimes, pour ne pas faire de vagues ni perdre leur poste"

" Cette neutralité est indigne d'un groupe comme la RATP " et de poursuivre : " Elle révolte sans aucun doute nombre de ses agents qui ont pleuré avec tous nos compatriotes les victimes de l'horreur terroriste. Cette neutralité-là est une insulte à la France, qui a toujours mis sa fierté à défendre les droits de l'homme, et particulièrement des minorités persécutées, partout dans le monde ".

Pensaient-ils faire taire la voix des persécutés, et réduire au silence la communauté chrétienne ?

Eric Muth

Communiqué conjoint de la RATP et de METROBUS :

Plan du site

 

Civilisation

|- Histoire
|- Littérature / cinéma
|- Société

 

Tribunes & éditos

|- Editoriaux
|- Tribunes

 

Qui sommes-nous ?

 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 28 mars 2018
« Blocage de Montpellier »

Aucun événement