Un scandale à la RATP au nom de la laïcité

Selon le diocèse de Gap et d'Embrun, la régie publicitaire de la RATP aurait refusé le placardage, dans ses stations de métro, des affiches publicitaires pour un concert des Prêtres, prévu à l'olympia le dimanche 14 juin 2015, et qui portait la mention " Pour les Chrétiens d'Orient ". Plus exactement elle aurait accepté l'affiche, mais sans la mention aux Chrétiens d'Orient. Les affiches ont donc du être réimprimées afin de satisfaire aux injonctions de la RATP.

La RATP discriminerait-elle les Chrétiens d'Orient ?, selon un twitt de Mgr Jean-Michel Di Falco, évêque de Gap et d'Embrun : " On me fera difficilement admettre que la décision de la RATP serait conforme à son respect d'une stricte laïcité et de l'éthique...Pour mémoire, la RATP a, dans le passé, placardé des affiches vantant le secours islamique de France ou l'entreprise Isla Délice ' Fièrement Halal ', et tout récemment encore celles de l'entreprise Gleeden appelant ni plus ni moins à l'adultère...Côté laïcité et éthique, la RATP repassera "

La RATP refuse les affiches avec : Pour les Chrétiens d'Orient, qui annonçaient le concert des Prêtres à l'Olympia, elle s'explique : "  (...) Annoncer que ce concert était offert au profit de ces chrétiens d'Orient est ' une information se situant dans le contexte d'un conflit armé à l'étranger et (...) le principe de neutralité du service public qui régit les règles de fonctionnement de l'affichage par Métrobus, trouve en effet dans ce cas à s'appliquer "

Vous avez bien lu, dénonce l'Abbé Grosjean sur Figarovox : " Pour la RATP, les Chrétiens d'Orient sont juste un camp face à l'autre, un camp pour lequel on ne peut pas prendre parti (...) Entre Daesh et ses victimes, elle veut rester ' neutre '. Cette neutralité-là est impossible. Cette neutralité est une complicité avec celui qui massacre, contre l'innocent qui est massacré. Cette neutralité rappelle celle de Pilate et de tous ceux qui l'ont suivi depuis 2000 ans, se lavant les mains des massacres commis, et fermant les yeux sur la sort des victimes, pour ne pas faire de vagues ni perdre leur poste"

" Cette neutralité est indigne d'un groupe comme la RATP " et de poursuivre : " Elle révolte sans aucun doute nombre de ses agents qui ont pleuré avec tous nos compatriotes les victimes de l'horreur terroriste. Cette neutralité-là est une insulte à la France, qui a toujours mis sa fierté à défendre les droits de l'homme, et particulièrement des minorités persécutées, partout dans le monde ".

Pensaient-ils faire taire la voix des persécutés, et réduire au silence la communauté chrétienne ?

Eric Muth

Communiqué conjoint de la RATP et de METROBUS :

Commentaires  

#7 PELLIER Dominique 07-04-2015 08:09
la chose vient d'être réparée, heureusement. Cela fait toutefois preuve de cette déchristianisat ion de notre France. Par contre, je dénonce énergiquement la réaction de M. Florent qui n'est pas chrétienne. Que ce dirigeant ait commis cette regrettable erreur est un fait, mais en tant que chrétien, nous ne devons pas agonir cette personne d'injures ainsi. Pardonner au pécheur, voilà la vraie voie, aimer le pécheur non le péché!!!!!
Citer
#6 Solange 06-04-2015 20:20
Dieu merci, grâce au tollé général, y compris des politiques, les affiches pourront indiquer à nouveau au profit de qui est organisé ce concert. Comme quoi, il ne faut rien laisser passer et se battre toujours au nom de Dieu et de la foi et de la défense des chrétiens d'Orient ou d'ailleurs et de la liberté d'expression, qui n'est pas que de gauche et de ses extrêmes. Remercions le Seigneur !
Citer
#5 Ventrachoux 06-04-2015 19:10
Citation en provenance du commentaire précédent de Florent :
Comme l'a dit Monseigneur di Falco, on comprend comment la Shoah est arrivée...

Gérard Unger, responsable du scandale, est un militant socialiste et soi-disant antiraciste... C'est tout de même un comble !


Il est où le comble ?
Sachez que les antiracistes et membres de la LICA (ancêtre de la LICRA) avant la deuxième guerre mondiale étaient du côté des collaborateurs de Vichy, au nom du pacifisme, ils ont retourné leurs vestes et sont devenus des adeptes de l'Europe allemande, il est vrai que cela n'est pas enseigné dans les écoles républicaines (et pour cause !) mais procurez vous le livre de M. Simon Epstein (professeur Israëlien) titré "le paradoxe français" et vous irez comme moi-même, de découvertes en surprises !

Vive le Roi
Citer
#4 Florent 06-04-2015 11:56
Comme l'a dit Monseigneur di Falco, on comprend comment la Shoah est arrivée...

Gérard Unger, responsable du scandale, est un militant socialiste et soi-disant antiraciste... C'est tout de même un comble !
Citer
#3 Dofiar 05-04-2015 10:18
Ce n'est pas un conflit armé, c'est un génocide de chrétiens fait au nom du coran qui prône le génocide des non musulmans ! Un génocide tue massivement des gens en fonction non de ce qu’ils ont fait, mais en fonction de ce qu’ils sont, ce qui est très bien expliqué dans la préface de « Vendée, du génocide au mémoricide », de Reynald Secher, préface écrite par Gilles-William Goldnadel, président d’Avocats sans frontières. Les crucifixions et les décapitations témoignent par elles-mêmes que c’est un génocide perpétré par des antichrétiens. La RATP n’est pas sans rappeler la SNCF de Vichy qui déportait les juifs dans les camps de concentration d’Hiler, à cette différence près que la SNCF obéissait à des ordres infâmes, mais que là, c’est la RATP qui donne l’ordre de fermer les yeux sur ce génocide des chrétiens, un « détail de l’Histoire » selon elle !!! La RATP est non seulement voleuse et négationniste, mais encore inculte ! Honte à la RATP, christianicide !
Citer
#2 AudeLys 04-04-2015 16:30
Je viens de lire cet article sur Le Salon Beige :
"Le contrat entre la RATP et Riyad est-il neutre dans l'affaire des chrétiens d'Orient ?

RATP Dev, en tandem avec l'entreprise saoudienne Saptco, a signé fin novembre un contrat mirobolant avec Riyad : il s'agit de créer ex nihilo puis d'exploiter un réseau de 100 lignes et 1000 bus dans la capitale saoudienne. Le marché est évalué à 1,7 milliards d'euros sur les douze ans du contrat. RATP Dev possèdera 20% de la joint venture.
Ce contrat peut-il expliquer la "prudence", pour ne pas dire la bêtise de la RATP concernant la censure des chrétiens d'Orient ? Le principe de neutralité, si cher à la RATP, a-t-il vraiment prévalu ?
Louise Tudy"
Pour la RATP, voyez où se situe les sort des Chrétiens d'orient et d'ailleurs.
Citer
#1 Benoît Legendre 04-04-2015 09:13
Les chrétiens d'Orient ? Que nous soyons d'orient, d'occident ou d'ailleurs, toute occasion est bonne pour nous cracher ou taper dessus ! La RATP doit compter dans ses rangs une bande d'intégristes laïcistes, qui en sont restés à l'hostilité déclarée dans le style du "petit père Combes" et des couvertures de "L'Assiette au beurre" (journal satirique anticlérical d'avant 1914)... Dans notre pays, 6 millions de musulmans comptent plus que 16 siècles de civilisation chrétienne !
Vive le roi !
Citer

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 16 juin 2017
« La République en marche ! »

17/07 | Université Saint-Louis 2017, Camp Chouan