Ce qui change n'est pas nécessairement un progrès !

"Changer la situation"..."Changer l'ordre des choses"... "Changer le monde"... "Changer la vie"... Dans tous les domaines on ne parle que de changement, on veut le changement nous explique François Hollande. Mais en réalité rien ne change, ou si peu ! Et ce qui change n'est pas nécessairement un progrès. 

Ainsi, comme l'affirmait le grand penseur Omraam Mikhaël Aïvanhov : "l'attitude de la majorité des humains est déplorable : au lieu de tourner la face vers le Seigneur comme l'aiguille de la boussole se tourne vers l'étoile polaire, ils lui tournent le dos, c'est pourquoi ils rencontrent tellement de difficultés et d'épreuves. Personne ne leur a jamais révélé comment trouver la meilleure attitude".

Et la voie du Salut, c'est le Seigneur, et, comment pouvons-nous ne pas être en admiration devant celui qui a créé l'univers, c'est lui seul qui mérite notre admiration. Et malheureusement c'est lui qui est biffé, banni. Voilà pourquoi vous êtes si malheureux, faible, vulnérable...

En ce début d'année 2015, les tentations d'abandonner notre noble combat pour une noble cause seraient-elles réduites à néant ? Non, ne vous laissez pas influencer par ceux qui ne prédisent que des difficultés et des malheurs. C'est tout simplement qu'ils ne savent pas ce qui est véritablement l'avenir ni comment le construire.

"Seul le présent vous appartient, il est entre vos mains comme une matière, une pâte à modeler. Vous avez là une minute, une heure, une journée. Cette minute, cette heure, cette journée vous appartient. Appliquez-vous à les vivre dans la clarté", assure Omraam Mikhaël Aïvanhov. C'est l'essence même de sa philosophie qu'il nous explique ici. Sans conscience d'être il n'y a point de liberté.

Le secret est là, lorsque par vos efforts vous aurez dégagé l'espace entre vous et le monde divin, vous pourrez dire que l'avenir aussi vous appartient. Cet avenir, c'est la joie, la lumière.

Mais, "l'Homme est un loup pour l'Homme", d'après le célèbre mot de Hobbes, repris depuis avec tant de constance et de succès ! Et pourquoi ? Selon Aïvanhov : "parce que le plus souvent ses pensées, ses sentiments et ses actes lui sont inspirés par sa nature inférieure. Tous les conflits ont pour origine les passions exacerbées de personnalités égocentriques".

Tout homme d'Etat, tout dirigeant politique, mais aussi tout individu chargé d'une responsabilité quelconque ne peut assez mesurer la nécessité d'élargir son champ de conscience afin que ses décisions prennent en compte l'intérêt des autres.

Mais ne nous prenons pas la tête à rêver, ceux qui nous gouvernent aujourd'hui veulent ignorer la France, son glorieux passé, ses traditions. Pire, ils veulent changer nos mentalités pour chasser en nous ce qu'il nous reste d'humain.

Mais la Vierge Marie veille sur notre humanité, et le jour de gloire est proche. Tout ce qui est infâme sera balayé de la terre. Et comme nous le rappelle si magnifiquement l'acteur Michael Lonsdale : "le Christ a soif de notre amour". Alors ne le décevons pas.

Eric Muth

Commentaires  

#2 Chantal de Thoury 07-01-2015 13:23
Ce n'est pas la Croissance d'un pays qui est important mais sa capacité à subvenir aux besoins spirituels et temporels nécessaires de ses habitants.
Le rôle du Prince qui gouverne est donc de chercher la Vérité spirituelle et les ressources temporelles nécessaires pour que tout son peuple en bénéficie et y participe dans la mesure des talents de chacun.
vous avez raison Éric Mur en disant que Jesus Christ est notre bousole lui le verbe incarné qui a parachevé l'ancienne alliance de Dieu éditant le proto commandement de "Aller et multiplier" et les Commandement du Decalogue en y ajoutant le douzième de la Nouvelle Alliance: Aimez vous les uns les autres comme je vous ai aimé.
Le peuple qui par son Roi garant des lois de son Pays en conformité avec ces douze commandements de Dieu (antérieur à Moise, Post Moise et post Jesus qui a confirmé le tout et rajouté l'imitation de Son Amour pour Tous) les vit chaque jour a l'assurance de trouver déjà sur terre la sérénité de l'âme qui est le véritable bonheur qui arrive à transcender les souffrances inhérentes à l'homme et conséquences du péché originel.
Citer
#1 PELLIER Dominique 07-01-2015 08:03
Amen, oui,notre seul cap à suivre est Jésus, Jésus en qui nous devons tout confier. Changer oui, mais au bénéfice du Rédempteur, du Ressuscité, c'est tout. Il est un chant dans l'église qui dit: "changez de vie, venez à la Bonne Nouvelle". En Christ, il faut nous confier et confier notre FRANCE et tout faire pour ELLE. Pour la France et les Français.
A TOUS ENCORE, BONNE ANNEEET QUE DIEU VOUS BENISSE ET BENISSE LA FRANCE
Citer

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 4 novembre 2017
« La république des privilégiés »

Aucun événement