A Notre-Dame de Paris, une messe dédiée à la prière pour la paix

Parisiens et assimilés, réjouissez-vous de vivre à Paris et d’être toujours aux premières loges quand de grands évènements vont s’y dérouler. Ainsi le Cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris, a fait savoir : "A la cathédrale Notre-Dame de Paris, la messe du 27 juillet à 18h30, sera dédiée à la prière pour la paix", afin que les catholiques n’oublient pas leurs frères et sœurs d’Orient au cœur de cet été. Mais à cette prière, on peut y associer tout ce que nous découvrons par les images et par le son.

Nous vivons actuellement tant de drames qu’il devient difficile de s’endormir en pensant à toutes ces victimes innocentes pour qui l’heure du départ de la terre avait sonné et ces familles qui resteront le reste de leur vie traumatisées par ces disparitions : l’avion abattu et ses centaines de victimes innocentes en Ukraine, un TER qui heurte de plein fouet un TGV, un minicar qui dévie de son trajet pour des raisons encore inconnues à l’heure où nous écrivons, des banlieues à Sarcelles, à Barbès, qui s’embrasent au nom de la défense du peuple palestinien, des manifestants qui scandent et affichent des slogans antisémites d’une violence extrême, absolument intolérables et insupportables, des casseurs devenus professionnels qui incendient voitures, brisent des vitrines, saccagent tout sur leur passage au nom de leur soutien au Hamas. Depuis quand importe-t-on les guerres d’ailleurs sur notre sol, donnant raison au Hamas, qui ne l’oublions pas ne représente pas politiquement la Palestine, lequel Hamas ne veut pas entendre les voies de la négociation et qui attise la haine des juifs en France principalement. Les juifs n’ont-ils pas assez payé de leur sang et de leur vie (par millions) le fait de l’être et d’avoir su « transformer un désert en pays prospère et démocratique, au milieu d’un océan de dictatures arabes sanglantes, de misère, d’islamisme et de corruption. »

Ce qui se passe en Palestine est devenu un prétexte en France pour clamer sa haine du juif,  donnant lieu à une recrudescence de l’antisémitisme. Qui dira à ces casseurs qu’il vaut mieux être arabes en Israël que juifs dans un pays arabe ? En Israël, règnent la liberté, la démocratie, les droits de l’homme. Deux poids, deux mesures : pourquoi dans ce principe de défendre - sans rien savoir de la vraie situation qui se passe en Israël et à Gaza - les Noirs de France ne s’en prennent-ils aux Arabes qui les massacrent au Soudan ; pourquoi ne pas manifester pour que cessent les guerres en Bosnie, en Inde, en Tchétchénie, en Syrie, au Liban, en Irak, au Tibet  et ailleurs ?

Mais le rappel de ces situations plus qu’inquiétantes ne doit pas faire oublier la vraie raison de cette messe, dont la dernière en date, l’une des plus graves : les chrétiens ont dû quitter Mossoul (voir ci-dessous). La situation pour les chrétiens dans les pays du Proche et du Moyen-Orient ne cesse de s’aggraver. « Le Saint-Siège et les différents organismes de l’Église catholique qui s’occupent des chrétiens d’Orient s’efforcent d’obtenir des réactions et de l’aide des autorités internationales ». Mgr Pontier rappelle entre autres que plus de deux mille étudiants de toute la France ont dû renoncer à partir cet été en Terre Sainte.  Il ne faudrait tout de même pas oublier que l’objectif du Hamas est de tuer les juifs et de détruire Israël, un état démocratique, qui devrait peut-être subir les missiles sans se défendre ? Les médias, pour une grande majorité, nous montrent les victimes palestiniennes, ne prenant pas en compte le fait que le Hamas utilise les civils comme bouclier humain dans les hôpitaux notamment, influençant consciemment ou non les jeunes, en perte de repère, sans culture, sans éducation, sans réelle famille qui les aurait éduqués et donné de vraies valeurs. Ces jeunes, ne pouvant tous partir en Syrie faire le djihad (et revenir en France pour semer la terreur), ayant besoin de se défouler, de donner libre cours à leur violence, prennent toutes les occasions d’exister à travers la haine et la violence.

Ô république des droits de l’homme, république des lumières, qu’as-tu fait de tes enfants pour qu’ils deviennent des monstres, que ne leur as-tu donné de vraies valeurs, l’école pour tous avec des résultats,  toi qui a assassiné le bon roi Louis XVI, sa famille, ses proches, tous ceux qui pouvaient éventuellement arrêter les bains de sang, les exécutions, la marche vers la mort par la guillotine ? Pour ces adolescents, sans foi ni loi, drogués, barbares, que proposes-tu ô république, comme remèdes pour qu’ils deviennent des citoyens français à part entière et fiers de l’être ? Ô république qui a imposé la laïcité pour soi-disant ne pas faire naitre les querelles religieuses, es-tu capable d’admettre tes échecs ? Pauvre, misérable république, livrée à des apprentis sorciers qui ne savent pas comment gérer les conflits, comment se comporter dans des situations aussi graves que celles que nous vivons, quel exemple donnes-tu au reste du monde ?

Il est (peut-être) encore temps de se poser la question de savoir pourquoi ces jeunes (manipulés bien sûr)  ne manifestent pas dans le calme pour le retour à la paix en Syrie, Jordanie, Irak, Soudan, Bosnie, Inde,  Tchétchénie, Liban, Tibet et ailleurs ?

Dans ce chaos de drames, ne perdons jamais espoir, puisque Louis XIII a consacré la France à la Vierge Marie et qu’il nous faut bien maintenir notre cœur dans cet esprit. Ne nous privons pas de ce texte pour passer le mois d’août en toute confiance, loin des rumeurs de l’actualité et de ses mensonges :

« En 1636, la Sainte Vierge demande à Mère Anne-Marie de Jésus Crucifié, religieuse stigmatisée que le Cardinal de Richelieu tenait en grande estime, que la France lui soit consacrée. L'année suivante, le Roi Louis XIII, « dans le secret de son cœur », consacre sa personne et son Royaume à Marie, et avec la Reine, Anne d'Autriche, il multiplie les prières et les pèlerinages pour obtenir un héritier attendu depuis 22 ans. La Mère de Dieu répond en apparaissant à un religieux de Notre-Dame des Victoires, tout juste fondée par le Roi, reconnaissant pour ses premiers succès. Elle demande trois neuvaines à Notre-Dame de Cotignac en Provence, Notre-Dame de Paris et Notre-Dame des Victoires.
Le caractère surnaturel des faits est rapidement reconnu et la Reine est prévenue. Le religieux, frère Fiacre, achève les trois neuvaines le 5 décembre et c'est neuf mois après jour pour jour que naîtra Louis XIV qui recevra le nom de baptême de « Louis Dieudonné ». Dès que la Reine est certaine de sa grossesse, et sans attendre la naissance pour savoir si l'enfant serait garçon ou fille, Louis XIII publie le 10 février 1638 l'Édit officiel qui consacre solennellement la France à Marie. (Texte de Encyclopédie Maria, tome IV, Beauchesne 1956 - p. 714).

La consécration de la France à la Sainte Vierge par Louis XIII le 10 février 1638 doit nous laisser éveillés dans la prière et l’espérance de la paix. Excellente semaine à toutes et à tous, généreuses vacances et retrouvons-nous – si Dieu veut – en septembre, au moins pour cette chronique…

Solange Strimon

A propos des chrétiens de Mossoul,

Message reçu le 18/07/2014 du Père dominicain Anis Hanna (France)

-  bien entendu la presse française n’en a pas parlé -

Mardi 15 juillet 2014 : l'État islamique a décrété que les maisons des chrétiens appartiennent désormais à l'État islamique de l'Irak. Les maisons des chrétiens ont été marquées à l'extérieur par une signalisation : « propriété de l'État islamique. »

Jeudi 17 juillet : le dirigeant de l'État islamique a convoqué les dirigeants de la communauté chrétienne de Mossoul, dans le but de définir le statut des chrétiens dans l'État islamique. Aucun dirigeant de la communauté chrétienne n'était présent à cette convocation. Finalement un décret a été promulgué de la part de l'État islamique. Voici le décret : nous avons informé les dirigeants des chrétiens de venir prendre connaissance de leur statut sous le régime de l'État du califat dans la province de Ninive. Ils ne se sont pas présentés au rendez-vous fixé. Nous avons prévu pour eux les trois choix suivants :

1- se convertir à l'islam;

2- accepter le statut de dhimmi;

3- en cas de refus du premier ou du deuxième choix, ils seront exécutés par l'épée.

Le prince des croyants, le calife Ibrahim a généreusement laissé aux chrétiens le choix de s'exiler par eux-mêmes à l'extérieur des frontières de l'État islamique, avant le samedi 19 juillet 2014 à midi, précisant qu’après ce délai, il n'y aura que l'épée.

Ce décret a été diffusé à Mossoul et remis à toutes les familles chrétiennes qui restaient encore à Mossoul. Il y avait à peu près 65 familles encore attachées à leur ville. Depuis jeudi après-midi, les familles chrétiennes commençaient à quitter la ville de Mossoul. Elles ont pris avec elles tout ce qu'elles pouvaient emporter : des objets de valeurs comme argent, bijoux, des documents, etc. Mais en quittant la ville, au point de contrôle, ces familles ont été complètement dépouillées de tout ce qu'elles avaient. Elles sont parties les mains vides. Actuellement aucune famille, aucun chrétien ne se trouve à Mossoul. Toutes ont abandonné la ville. En outre, l'État islamique a coupé l'approvisionnement en eau potable des villes chrétiennes de Telkeif, Tellesqif, Batnaya. La peur et la panique ravagent le cœur des habitants de ces trois villes. Déjà, il y a un mois, la ville de Qaracoche (ville de chrétienne de 45 milles habitants) a été sanctionnée pareillement par l'État Islamique.

Les habitants de Quaracoche ont trouvé une solution provisoire en creusant des puits d'eau potable. Le premier puits a été creusé et mis en fonction le samedi 12 juillet. On attend encore trois autres puits d'eau potable à creuser et à mettre en fonction.

Commentaires  

#5 PELLIER Dominique 28-07-2014 09:12
Si le monde islamique est en feu, puisse-t-il se consumer lui-même pour laisser triompher le seul dieu de qui nous tenons notre vie et notre foi. Le seul dieu qui nous a créés à Son image, nous a donné Son Fils pour nous sauver, le Christ, Jésus. Tournons-nous vers Lui pour implorer le pardon sur les hommes, la protection, notamment sur la France.
Le monde islamique est en feu, le monde entier est en feu, il faut prier car la fin des temps approche, en vici un signe distinctif.
Citer
#4 xavier 27-07-2014 19:46
Oui Solange, Vous me parlez du Hamas, mais.......
Ce qui me gêne en tant que royaliste, c'est que vous parlez des droits de l'homme en Israël. Vous oubliez que
Le ministre des cultes israélien Eli Ben-Dahan déclare que "les âmes de tous les Juifs sont plus hautes que ceux de chrétiens ou de musulmans ou de quiconque"
"Il (Eli Ben-Dahan) a dit dans un entretien que les âmes de tous les Juifs sont plus hautes que ceux de chrétiens ou de musulmans ou de quiconque."
Imaginez un instant que le ministre de l'Intérieur et des cultes dans un pays démocratique - l'Angleterre ou la Suisse par exemple - devait faire une déclaration publique selon laquelle "les âmes de tous les Chrétiens sont supérieures aux âmes des Juifs"....
Source: The Jerusalem Post http://www.jpost.com/Opinion/Op-Ed-Contributors/Ben-Dahan-must-go-336815
Le rabbin Eli Ben-Dahan est le ministre de l'Intérieur et des cultes israélien, d'un Etat qui entretient des relations diplomatiques avec la France et pratiquement tous les états du monde... Pas d'un mouvement terroriste ou d'activistes violents... Il a été Directeur général du tribunal rabbinique en 1989 pendant 21 ans. CELA A UN NOM : Le PECHE D'ORGUEIL, typique du Pharisien.
Bonnes vacances Solange.
Citer
#3 Dofiar 27-07-2014 09:46
1- se convertir à l'islam ; 2- accepter le statut de dhimmi ; 3- en cas de refus du premier ou du deuxième choix, ils seront exécutés par l'épée. L’islam est le même système que la mafia.
Citer
#2 xavier 27-07-2014 09:30
Oui Solange,
Vous avez raison, l'élément moteur de tout cela c'est la HAINE. La Haine de l'autre, le massacre des Palestiniens est tout aussi intolérable que le massacre des chrétiens d'Orient. L'antisémitisme n'est pas plus tolérable que le reste, c'est un péché grave. Ces peuples ont tout simplement oublié le cinquième commandement de Dieu : TU NE TUERAS PAS.
Bonnes vacances.
Citer
#1 Solange 27-07-2014 09:11
Bonjour amis,
en complément d'information, il existe bien entendu une charte du Hamas et 32 articles tous plus édifiants et terrifiants les uns que les autres. Je vous invite à les découvrir sur Google, juste quelques lignes pour ne pas encombrer notre média par ces fous dangereux dont il ne faut pas mésestimer la puissance :« Israël existera et continuera d'exister jusqu'à ce que l'islam l'anéantisse comme il a anéanti d'autres auparavant » (Le Martyr, Imam Hassan al Banna, de mémoire sacrée).

Le Hamas, organisation terroriste qui vise la destruction d'Israël, a été portée au pouvoir dans les territoires palestiniens. Voici leur charte.

Charte du Hamas : 18 août 1988 - Au nom d'Allah Clément et Miséricordieux - « Vous êtes le meilleur des peuples de l'humanité ; vous ordonnez ce qui est bon et interdisez ce qui est mauvais, et vous croyez en Allah. Et si les gens du Livre (juifs et chrétiens) avaient eu cette foi, cela aurait été préférable pour eux. Quelques-uns sont croyants, mais la plupart sont pervertis. Ils ne sauraient vous causer que des dommages insignifiants. S'ils s'avisent de vous faire la guerre, ils tourneront bientôt le dos et ne seront point secourus. L'ignominie sera leur lot s'ils ne cherchent pas une alliance avec Allah et avec les hommes. Et ils s'attireront la colère de Dieu et la misère s'étendra encore comme une tente au-dessus de leurs têtes. Telles seront leurs souffrances parce qu'ils ont refusé de croire aux signes d'Allah et ont injustement assassiné les prophètes ; ce sera le prix de leur rébellion et de leurs iniquités » (Coran, III, 106-108).



« Le monde Islamique est en feu. Chacun de nous doit y jeter un peu d'eau, même en quantité infime, pour éteindre l'incendie, sans même attendre les autres » (Cheikh Amjad al-Zahawi, de mémoire sacrée).
Citer

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 14 mai 2017
« La République, ça s'hérite ! »

26/05 | Pèlerinage pour le Roi et la France au Puy-en-Velay
10/06 | Journée hommage à Jean-Nicolas Stofflet en Lorraine
17/07 | Université Saint-Louis 2017, Camp Chouan