Une grande mystique prophétise des bouleversements en Israël !

Quoi de plus naturel et essentiel pour un chrétien que de s'intéresser aux visions que nous livrent les Saints ? Ne sont-ils pas en fait les garants de notre chemin vers le Ciel ? Maria Esperanza Madrano née le 22 novembre 1928 au Venezuela, est morte le 7 Août 2004 aux Etats-Unis.

Depuis son enfance, elle a eu des expériences mystiques. Dans sa jeunesse elle est vertueuse et très pieuse. Petite anecdote, sa mère voulait désespérément une fille, elle avait déjà trois garçons. Elle a demandé à la Sainte Vierge de lui accorder une fille. Pendant la grossesse elle prie beaucoup devant une image de Marie, lui offrant son enfant à naître.

Elle lui avait promis de l'appeler Maria, et Esperanza si c'était une fille. Premier "choc" pour cette petite fille, à cinq ans, lorsqu'elle a eu des visions de Jésus et Sainte-Thérèse. Sa première vision est celle de Sainte-Thérèse de Lisieux qui lui offre une rose d'un rouge brillant qui se matérialise dans sa main. A 12 ans, elle manque de mourir d'une pneumonie et reste paralysée plusieurs mois et reçoit la vision de la Vierge Marie. A 14 ans elle a des problèmes de coeur et on la dit condamnée. Elle demande à Jésus de lui donner une bonne mort, immédiatement le Sacré Coeur apparut, lui assurant qu'elle serait guérie instantanément.

"A ce moment quelque chose s'est passé, je sais que pour tout le monde c'est impossible à croire", raconte Maria. Sa guérison instantanée est accompagnée d'un tremblement de terre qui secoue l'hôpital. Son cas impressionne les médecins.
A 26 ans, elle entre au couvent des Soeurs Franciscaines de Los Andes. Un petit Saint lui offre une rose et elle tend la main. La rose se matérialise et les épines la font saigner. Pour Maria c'est un signe qu'elle deviendra épouse et mère, et non religieuse.

Ce sera aussi le début des stigmates

Elle présente des blessures chaque vendredi Saint. Des témoins affirment l'avoir vue en lévitation pendant la Messe, en extase, et ont rapporté ses dons de bilocation qui lui permet d'apparaître à deux endroits simultanément, ainsi que des odeurs de Sainteté...
Alors qu'elle part pour Rome recevoir la bénédiction du Pape, la Sainte Vierge lui apparaît le 7 octobre 1954, lui annonçant qu'elle sera mère de sept enfants, six roses et un bourgeon.

Suite à une vision de Saint Jean Bosco, elle rencontre le jour prédit Géo Bianchini Gianni, un italien d'origine. "Un des moments les plus importants de ma vie" précise-t-elle. Ainsi sur les instructions de la Sainte Vierge, elle se marie le jour de l'Immaculée Conception, le 8 décembre 1959 à la Basilique Saint Pierre de Rome.
La famille Bianchini s'installe dans les faubourgs de Caracas, ils ont eu six filles et un garçon. 


Un miracle quotidien

C'est ce que diront ses enfants. Sa fille Maria Gracia témoigne, un jour qu'elle sortait les vêtements de sa mère de la machine, elle sortit en même temps une multitude de pétales de roses qui étaient mêlés à ses vêtements. Les beaux-fils de Maria témoignent avoir vu chez elle des images pleurer.
 
Mais le plus incroyable : des médecins et un journaliste attestent avoir vu une rose pousser à partir de la peau de Maria. Plus de 15 fois dans sa vie, une rose émergera de son coeur, rouge, réelle, touchée par la rosée, diffusant un parfum qui n'est pas de ce monde.

Le 25 Mars, jour de l'Annonciation, Maria et des membres de sa famille prient devant une grotte, au pied d'une colline et près d'une rivière. La Vierge lui apparaît : "Mon enfant, je viens te donner une parcelle du Ciel de Lourdes. Bétania au Venezuela. C'est un lieu pour tous, même ceux qui ne sont pas catholiques".

Chaque année, le 25 mars, les curieux et les croyants se rassemblent devant la grotte. Après plusieurs apparitions, elle s'est présentée comme "Marie, Vierge et Mère, réconciliatrice de tous les peuples et Nations".
C'est la seule chose qui peut sauver ce siècle de la guerre et de la fin éternelle. Si un changement ne s'opère pas et qu'il n'y a pas de conversion, le monde périra sous le feu, la guerre et la mort".

Quiconque ose faire quelque chose, qui se lève pour faire le mal, va en payer les conséquences. C'est ainsi à propos des conflits au moyen orient, Maria est très pessimiste, et pense que cela va déclencher la guerre mondiale. Elle prophétise des bouleversements en Israël. Elle dit qu'ils utilisent leur libre arbitre dans le mauvais sens. Ils doivent cesser parce que cela va devenir hors de contrôle. Ils créent un monstre, ça ne finira jamais. Ils doivent mettre un terme à tout cela dès que possible.

Elle est en train de prier pour que la guerre finisse et attend un miracle pour l'arrêter.
 
Eric Muth

Commentaires  

#2 AdoRoyaliste 07-08-2014 16:39
Cela me paraît très intéressant, mais je reste sur mes gardes... Il y a tellement d'escroqueries quand on parle de miracles et plus généralement de mysticisme (arrêtez-moi si je dis une bêtise !) alors je préfère attendre la décision de l'Eglise sur ce point.
Citer
#1 PELLIER Dominique 28-07-2014 09:04
Beaucoup de choses me font personnellement penser à une fin des temps toute proche: la folie dans laquelle nous vivons, folie meurtrière : guerres, crimes en tous genres, viols, les catastrophes naturelles : éruptions de volcans, tremblements de terre, ouragans, tempêtes, inondations. Il ne faut ni être pessimiste ou apeuré, seulement se mettre en prière, se repentir au plus vite, pour ceux qui croient.
Citer

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 16 juin 2017
« La République en marche ! »

17/07 | Université Saint-Louis 2017, Camp Chouan