Le communiste Vincent Maurin a perdu: une nouvelle église verra bien le jour à Bordeaux !

Dans un communiqué à la presse, le communiste Vincent Maurin dénonçait avec violence le projet d'une Eglise Catholique, dans l'éco-quartier Ginko à Bordeaux-Lac. Peine perdue pour celui qui avec ses amis du Front de gauche, organisait en février dernier un grand rassemblement pour soutenir la création à Bordeaux d'un centre islamique (dont le projet serait une mosquée de 3500 places), confiée à la branche locale des frères musulmans.

Comme le précise Infos Bordeaux :

" On peut souligner le caractère paradoxal de la laïcité invoqué par le Front de Gauche, qui refusait la construction d'une Eglise dans le quartier de Ginko, se lance dans le soutien à un projet qui ancrera durablement l'islamisme au cœur de Bordeaux ".

Mais le Ciel a répondu autrement, l'Eglise Notre-Dame du Lac va prendre place au cœur du Quartier Ginko à Bordeaux-Lac. Le permis de construire a été délivré au début de l'été 2014. C'est la première Eglise construite à Bordeaux depuis plus de quarante ans. La 24ème Eglise de Bordeaux ouvrira donc ses portes au début de l'année 2014.

Elle s'implantera dans le nouveau quartier Ginko, un quartier qui accueille aujourd'hui près de 900 familles. A terme 6000 habitants sont attendus. Et selon le Père Jean Rouet :

" C'est une Eglise neuve qui dit la volonté des chrétiens de participer aussi à la beauté de la ville. C'est la manière pour l'Eglise d'être toujours dans le même souffle, d'être là où les gens sont, là où les gens sont."

Le Vicaire de l'agglomération bordelaise pourrait ajouter : L'Eglise ne vit pas pour elle-même. Une Eglise vivante, c'est une famille où nous nous acceptons malgré nos différences.

Chaque fois que l'Eglise a implanté une nouvelle œuvre elle a été confrontée à une dimension nouvelle de foi et en est ressortie grande et fortifiée. La vision missionnaire demande un sacrifice mais elle élève l'Eglise, sa vie prend un nouveau relief. Egalement au niveau extérieur, l'architecte Emilie Brochet, chargée du projet le confirme :

" L'Eglise est placée juste à côté du rondpoint, à l'entrée du quartier. On a donc une vue immédiate sur l'Eglise, on a travaillé la façade : un mur en béton qui a une forme élancée avec un clocher comme accroche visuelle ".

Le Christ sera de nouveau au cœur de notre société, se tourner vers Dieu et rechercher sa présence, telle était la mission du Diocèse de Bordeaux. Nous avons besoin de l'Eglise, du rayonnement de l'Eglise, pour défendre nos valeurs chrétiennes fondamentales qui font l'objet d'attaques agressives de la part de la laïcité.

Eric Muth

Vincent Maurin

Exemple de la contestation suscitée par le projet de Vincent Maurin

Manifestation contre le projet d'implantation d'une mosquée dans l'éco-quartier de Bordeaux

Commentaires  

#4 Benoît LEGENDRE 23-07-2014 15:00
Ce pauvre camarade Maurin en est encore resté à la vieille haine cuite et recuite du totalitarisme communiste, destructeur de l'Humanité... Tout est bon pour ces gens-là pour saper les fondements de notre civilisation judéo-chrétienn e ! On pouvait tout craindre pourtant, avec le mollasson Juppé ; il faut croire que les prières adressées au ciel ont du avoir de l'effet, nous avons épargné à Bordeaux la présence d'un centre islamiste... Parce qu'au train où vont les choses, les vraies mosquées, il va y en avoir de moins en moins !
Vive le roi !
Citer
#3 steeves 19-07-2014 10:13
les chrétiens commencent a prendre conscience de l'invasion des barbares chez nous, les sacrifices rituels qu'ils utilisent comme des menaces conditionnant les plus faibles jusqu'à la conversion et ils défient les plus courageux d'entre nous en les cataloguant comme racistes !quant à leur méthode au niveau de la classe politique c'est le chantage a l'apport de voix ,qui fonctionne du reste très bien ,mais certains faquins comme on le voit n'ont même pas besoin de ces promesses pour trahir !
Citer
#2 Anselme Killian 17-07-2014 21:21
Pour une fois que l'habituel deux poids deux mesures a été battu en brèche!
Citer
#1 PELLIER Dominique 17-07-2014 08:52
Il est heureux que le projet de Dieu ait été retenu à Bordeaux car seul Dieu doit triompher. La laïcité que beaucoup prônent dans cette ripoublique, au nom de la liberté de culte, d'opinion, doit OBLIGATOIREMENT passer par un RESPECT mutuel de chaque tendance. Je ne refuse personnellement pas que les Musulmans aient leurs lieux de culte, mais les cultes chrétiens restent encore prioritaires dans un pays chrétien, tout en respectant cette liberté de cultes. Il est malheureusement notoire que les Musulmans fassent bien du bruit pour leur culte alors que Boudhistes, Hindous ou autres ne soient pas aussi véhéments.
Citer

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 4 novembre 2017
« La république des privilégiés »

Aucun événement