Profanation de la chapelle Notre-Dame de Capelou

En ce samedi 15 décembre, une personne, venue se recueillir à la chapelle Notre-Dame de Capelou, à Belvès, en Dordogne, dans ce magnifique Périgord noir, découvrit avec stupéfaction les dégâts commis à l’intérieur.

La gendarmerie, alertée par l’abbé, a fait les constatations d’usage :

  • Une statue avait été renversée, et gisait là, brisée sur le sol ;
  • La crèche, qui avait été réalisée par les mamans d’enfants du catéchisme, avait été entièrement dévastée, ses sujets brisés ;
  • Des cierges, qui brûlaient devant la statue de Notre-Dame de Capelou, site du plus important pèlerinage de Dordogne, avaient été également détruits.

Qui est le plus responsable : l’auteur du délit, ou le régime qui lui a insufflé, dès l’école primaire, la haine des catholiques et la déchristianisation de la France ?

Sud-Ouest

Chouan

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 16 juin 2017
« La République en marche ! »

Aucun événement