Combien de temps Cordoue tiendra-t-elle ?

Encore un lieu prestigieux de la chrétienté se trouve menacé... La cathédrale construire au VIème siècle en l'honneur de Saint Vincent a été placée sous influence musulmane vers 714. Elle fut alors séparée en deux, une partie dédiée au culte catholique et une autre partie dédiée au culte islamique.

Cet épisode d'émouvante tolérance inter-religieuse est élevée en exemple par les éternels chantres du syncrétisme mondialiste. Chaque religion est légitime, la tolérance est le dénominateur commun des différentes formes d'expression spirituelles.

Seulement voilà : une fois l'assise islamique plus solide, la partie chrétienne de la basilique fut détruite. Ainsi l'islam, religion de paix, de bisous et de tolérance a volé la cathédrale.

La Reconquista a rendu la cathédrale au culte catholique, mais depuis peu, les chacals rodent autour de la cathédrale du diocèse de Cordoue. Une association laïciste entend supprimer tout culte en nationalisant et « laïcisant » l'édifice. Une expulsion pure et simple, qui rappelle les heures les plus sombres de la persécution moderne en France post-révolutionnaire.

Des musulmans, il y a dix ans, avaient demandé le « partage » de la cathédrale. On connaît la musique...

Julien Ferréol

Plan du site

 

Civilisation

|- Histoire
|- Littérature / cinéma
|- Société

 

Tribunes & éditos

|- Editoriaux
|- Tribunes

 

Qui sommes-nous ?

 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 28 mars 2018
« Blocage de Montpellier »

Aucun événement