Soyons prêts à défendre et à promouvoir la vie

Sous la pression, le gouvernement a retiré son funeste projet de loi contre la famille. Mais le parti socialiste ne renonce pas à la théorie du genre, ni à assumer sans scrupule les conséquences désastreuses de l'avortement. En ayant supprimé la notion de " détresse " dans la loi Weil, la république a véritablement enlevé le droit à la vie, le droit aux Femmes de disposer de la vie.

" Quelle éducation donne-t-on à des jeunes gens qui découvrent que la vie se transmet à travers eux ?" s'insurge Mgr. Benoît-Gonnin, évêque du Diocèse de Beauvais. Et de poursuivre : " On a interdit la peine de mort pour la réinstaurer de façon plus subtile ". Il faut venir en aide à toutes ces femmes qui subissent des chantages à la mort pour avorter, les accompagner humainement et spirituellement pour diminuer leur détresse.

 

Car quand un être humain existe, il existe, c'est tout, même au stade embryonnaire il est la lumière de sa vie. Il faut exiger la liberté de naître des enfants conçus. Donner le moyen pour ces femmes de réellement choisir, donc d'arracher ces jeunes femmes à certains déterminismes sociaux, voire familiaux qui cherchent à les contraindre à avorter. Faire prendre conscience aux futures mamans que leur mission de mère est de mettre au monde les hommes de demain.

Mère Térésa de Calcutta est connue pour avoir dit : " Le plus grand destructeur de la paix, aujourd'hui, est le crime commis contre l'innocent enfant à naître. Si une mère peut tuer son propre enfant, dans son propre sein, que peuvent faire les autres, sinon s'entre-tuer ?".

Face à tous ces dangers contre la vie, contre la famille, contre la justice, le chrétien est continuellement appelé à se mobiliser. Les épreuves ont commencé pour le peuple de Dieu, ne perdez pas la foi ni l'espoir. Ayez confiance dans le Roi qui va venir. Ce Roi très chrétien apportera la paix et la protection. Il ne sera pas là par hasard, Il ne fera que rétablir l'ordre naturel des êtres et des choses. " Chaque nation, comme chaque individu, a reçu une mission qu'elle doit accomplir. Celle de la France est d'exécuter le geste de Dieu", disait Joseph de Maistre. Et Louis XX est prêt à l'assumer sous le regard de Dieu.

Eric Muth

Commentaires  

#2 Vogue 12-02-2014 14:43
à lire!
Citer
#1 Pellier Dominique 12-02-2014 10:14
Prions pour al vie, quelle qu'elle soit, prions pour écarter de la France ces idées diaboliques qui ne sont pas d'Elle ni de Dieu et vienne le Roi pour instaurer des lois chrétiennes comme ses ancêtres le firent. Vive la France, Vive Dieu
Citer

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 14 mai 2017
« La République, ça s'hérite ! »

26/05 | Pèlerinage pour le Roi et la France au Puy-en-Velay
10/06 | Journée hommage à Jean-Nicolas Stofflet en Lorraine
17/07 | Université Saint-Louis 2017, Camp Chouan