L'ONU s'attaque à l’Église catholique

Comme on le dit familièrement, c'est «l'hôpital qui se moque de la charité ». Les Nations Unies s'en prennent au Vatican dans un récent rapport, au sujet de la pédophilie. L’Église catholique n'aurait pas fait son travail en matière de pédophilie dans le clergé.

Le comité des droits de l'enfant, faisant fi des possibles réseaux pédophiles mondiaux qui impliqueraient des personnes trop importantes pour s'y attaquer, accuse l’Église d'avoir fait passer sa réputation avant le traitement des affaires. Selon ce comité, des dizaines de milliers d'enfants dans le monde ont subi des sévices sexuels de la part du clergé.

Les autorités catholiques ont rapidement réagi en énumérant les mesures et l’énergie mises en œuvre pour lutter contre le fléau de la pédophilie. Mais Mgr Tomasi, observateur du Vatican à l'ONU, s'inquiète d'une attaque à la liberté religieuse. Pour les autorités vaticanes, qui ont rencontré les « experts » onusiens, tout s'est déroulé comme si « le rapport était rédigé à l'avance ».

Une vaste fumisterie, en somme.

Pour le Nom adorable de Jésus, l’Église est persécutée. Elle l'est de l'extérieur, bien sûr, comme par cette scandaleuse ingérence de l'ONU, par les blasphèmes de groupuscules extrémistes à dissoudre ou par un traitement médiatique bien souvent odieux. Mais elle l'est aussi de l'intérieur : prenons garde aux chrétiens qui militent pour faire de l’Église un reflet conforme du monde moderne. Ordination des femmes, mariage des prêtres, tolérance du remariage, de la contraception ou de l'avortement : autant de sujets sur lesquels Dieu ne transigera pas. Mais nous devons combattre.

Julien Ferréol

Commentaires  

#4 Benoît LEGENDRE 22-02-2014 20:27
Madame de Thoury a bien raison de rappeler les savoureux propos du général de Gaulle ! Le "machin" et ses "comités Théodule" donnent la preuve chaque jour (ou presque) de son inefficacité, en digne héritière de la pauvre SDN...
Heureux sommes nous, chrétiens, de recevoir coups bas, invectives, insultes au nom de Notre Seigneur !
Citer
#3 Pellier Dominique 12-02-2014 10:19
Quoi, le mariage des prêtres, où cela est-il interdit ? La prêtrise des femmes, il y a bien des femmes pasteur. Constatons surtout l'ignorance de la Bible où tout est dit.Relisons-la , chaque jour, bon sang !!!!
Je ne nie pas la pédophilie et peut être nos prêtre auraient-ils droit au mariage, cela n'existerait peut -être plus, sinon moins car il y a des dépravés partout, même dans le mariage.
Pour l'ONU, c'est comme on dit: "quand on veut tuer son chien, on dit qu'il a la rage", il faut bien une victime à vilipende, lorsqu'on n'en trouve plus...
Citer
#2 Cardon Christophe 11-02-2014 11:22
C'est curieux mais je n'ai guère entendus de voix "onusienne" s'élever contre les pratiques des Talibans et de leurs "garçons danseurs" ainsi qu'avec leurs élèves dans leurs madrassas... Sans doute n'est-ce pas la même chose? OU alors, on pourrait aussi leur rappeler ce que de très sérieuses statistiques américaines (à l'occasion des scandales de prêtres pédophiles) avaient révélées: les 1er lieux de pédophilie sont la (belle) famille, l'école publique, les associations sportives et camps de jeunes, les prêtres catholiques étaient loins... derrière les rabbins et les imams!
Citer
#1 Chantal de Thoury 11-02-2014 08:47
Le "machin" selon l'expression de Charles de Gaulle n'est que la courroie de transmission au niveau mondial , des loges. L'Eglise de Satan comme l'indique la Papauté en désignant la Franc Maçonnerie, grande guenon singeant l'Eglise dans ses attitudes exterieures mais ennemie des âmes a l'intérieur comme " Satan singe de Dieu." .
le " machin" veut la destruction de l'Eglise et l'accuse de toutes les horreurs commises par certains de ses membres pauvres pêcheurs, en cachant la forêt de ses propres turpitudes.
Citer

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 16 juin 2017
« La République en marche ! »

17/07 | Université Saint-Louis 2017, Camp Chouan