Bonne année 2014, Seigneur Jésus-Christ

On t'invoque souvent, mais on ne te remerciera jamais assez de notre présence sur terre, tu nous permets de jouir de tout, et nous sommes ingrats, nous voulons dominer le monde alors que nous sommes à peine capables de voir tes beautés, certes, elles sont cachées, parce que nous devons posséder la bonne attitude pour découvrir ces trésors.

A ce propos, le Père Daniel Ange ajoute : " Comme Dieu respecte de manière bouleversante la liberté de chacun " et d'ajouter " Comme il ne s'impose jamais, ne nous contraint jamais, ne nous violente jamais ".

Il faut être à l'écoute intérieure de cette voix si délicate, si douce, presque imperceptible de ce Jésus qui frappe à notre porte, très doucement, sans jamais la forcer. Pour recevoir cette grâce il faut dépasser les clivages politiques qui empoisonnent notre esprit et détruit notre coeur. Cette façon égoïste de régler les problèmes au plus haut niveau de l'Etat ne fait qu'accroître notre prison que l'on nous a construit pour nous faire taire et nous rendre coupables d'être chrétiens et français.

Seul le Christ peut redonner sens à notre vie terrestre, et une espérance qui ne s'arrêtera jamais. Le grand Einstein disait : " Le monde est dangereux à vivre non pas à cause de ceux qui font le mal mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire ". Alors, nous chrétiens de France, défendons cet homme qui est descendu sur terre pour sauver notre humanité de la gangrène de certains politiciens véreux et corrompus par l'argent et le pouvoir. Bannissons ces lois qui tuent la quintessence de notre existence. L'année 2014 brillera d'un éclat particulier parce que nous savons la vérité :

" Si tu sais mettre Dieu dans tout ce que tu fais, tu le retrouveras dans tout ce qui t'arrive. Ce n'est point tout ce qu'on fait qui importe mais la façon dont on le fait, ce n'est pas ce qui arrive, mais la façon dont on l'accueille ". Ces paroles du bienheureux Vladimir Ghika valent bien toutes les lois de la terre.

                                                       Eric Muth

Commentaires  

#2 Pellier Dominique 06-01-2014 10:35
Oui Seigneur, pardon pour nos fautes mais grand merci pour ton incessante miséricorde. Nous te confions notre FRANCE et ses enfants, en toi nous mettons notre espérance. Viens à notre secours, donne -nous un roi à Ton image! Amen et Amen!
Citer
#1 Solange Strimon 04-01-2014 18:32
Combien je partage votre sentiment cher Eric Muth à propos de Notre Seigneur Jésus-Christ, présent partout et en tout, avec une merveilleuse discrétion, mais aussi tellement d'amour. Nous avons beaucoup de chance de croire en lui et de nous sentir protégés par sa présence invisible, mais réelle dès que nous l’appelons et qu'Il répond tout de suite à nos demandes. Mais que de prières aussi à lui offrir pour le remercier de nous donner tant de preuves de Sa Présence, pour qui sait voir. En cette période de grande crise, qu'Il nous inspire dans nos écrits pour Vexilla Galliae et nous permette d'être toujours réactifs contre le mal, en général et en particulier. Oui, merci Seigneur de ne pas te lasser de nos fautes et de nos égarements.
Citer

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 16 juin 2017
« La République en marche ! »

Aucun événement