Avec le Pape François, une impulsion à l'internationalisation de l'Église est donnée

Le pape François vient d’annoncer la tenue le 19 novembre d'un consistoire au cours duquel il va créer 17 nouveaux cardinaux, dont 13 âgés de moins de 80 ans. Les cardinaux de plus de 80 ans ne peuvent pas siéger dans un conclave et participer à l'élection d'un nouveau pape. « Je suis heureux d'annoncer que le samedi 19 novembre (...) je tiendrai un consistoire pour la nomination de 13 nouveaux cardinaux des cinq continents », a déclaré le pape François. 

« Le fait qu'ils proviennent de 11 nations exprime l'universalité de l'Église », a ajouté le pape argentin. Le premier sur la liste des nouveaux cardinaux est un Italien, Mgr Mario Zenari, actuel nonce apostolique (ambassadeur du pape) en Syrie, un pays « martyr », a dit le pape. Le deuxième, Mgr Dieudonné Nzapalainga, archevêque de Bangui, est le plus jeune des 13 nouveaux cardinaux électeurs, n'ayant pas encore 50 ans et que le pape a rencontré lors de son voyage en Centrafrique, fin 2015.

Trois proviennent d'Europe : les autres hauts prélats qui deviendront cardinaux sont Mgr Carlos Sierra, archevêque de Madrid, Mgr Sérgio da Rocha, archevêque de Brasilia, Mgr Blase Cupich, archevêque de Chicago, Mgr Patrick D'Rozario, archevêque de Dhaka, Mgr Baltazar Porras Cardozo, archevêque de Mérida (Venezuela), Mgr Jozef De Kesel, archevêque de Malines-Bruxelles, et Mgr Maurice Piat, archevêque de Port-Louis (Île Maurice). 

Par ailleurs, l'Américain Kevin Farrell, préfet du Dicastère (un ministère au Vatican, ndlr) pour les laïcs, la famille et la vie, est également nommé cardinal, tout comme Mgr Carlos Aguiar Retes, archevêque de Tlanepantla (Mexique), Mgr John Ribat, archevêque de Port Moresby (Papouasie Nouvelle-Guinée) et Mgr Joseph Tobin, archevêque d'Indianapolis (États-Unis). 

Sur ces 13 nouveaux cardinaux, trois proviennent d'Europe, trois de l'Amérique Latine, trois des États-Unis, deux d'Afrique et deux d'Asie. Les quatre autres religieux créés cardinaux à cette occasion sont d'anciens évêques et archevêques ayant tous dépassé les 80 ans, à l'exception, assez rare, du simple prêtre albanais Ernest Simoni, qui aura 88 ans le 18 octobre.  Selon sa biographie, fournie par le Vatican, il fut emprisonné sous le régime d'Enver Hoxha en 1963 et condamné à mort, mais la peine fut commuée en 25 ans de travaux forcés. Il passa au total 18 ans dans les prisons. 

Pour mémoire, en février 2015, le pape François avait créé 20 nouveaux cardinaux, donnant déjà à l'époque une impulsion à l'internationalisation de l'Église, où les cardinaux européens ne sont désormais plus majoritaires. Réjouissons-nous de cette vitalité qu’insuffle le Pape dans l’Église.

Solange Strimon

Commentaires  

#1 NOEL Hugues 12-10-2016 08:56
J'apprécie et l'information et le ton de ce compte-rendu.
Citer

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 16 juin 2017
« La République en marche ! »

Aucun événement