Le Centre Spirituel d'Avon-Fontainebleau perpétue la Grande Tradition des Saints du Carmel

" Il ne faut pas nous étonner que notre Civilisation ennemie de Dieu, soit également ennemie du Silence ", ce constat fait par un moine de Solesmes résume bien la difficulté de trouver un lieu propice à l'épanouissement de sa foi. En créant un lieu pour les jeunes : " Nous voulons les accompagner et leur offrir un cadre pour réfléchir sur leur vie et rencontrer Jésus. Certains viennent déjà pour prier, d'autres pour travailler, d'autres pour se reposer. Certains viennent seuls et d'autres en groupes (paroisses, mouvements, écoles) " confie Frère Denis-Marie Ghesquières, directeur du Centre Spirituel d'Avon.

Ainsi, " Frère, apprend-moi à prier " devient une demande régulière de la part de jeunes épris de silence. Il n'y a pas de relation sans silence, et cet art du silence consisterait-il à exprimer notre aptitude à recevoir ? Oui, si l'on se rapporte à la définition du dictionnaire des citations chrétiennes, Ed. du Centurion (1990), " Celui qui désire entendre la voix de Dieu, qu'il se retire dans la solitude. Cette voix ne résonne pas sur les places...Un conseil secret exige une écoute secrète."

Et le Silence perçu comme une ascèse doit devenir une grâce, et les jeunes ont besoin de silence, c'est le constat du Centre Spirituel d'Avon : " L'Eglise peut rendre un grand service au jeune adulte qui cherche son chemin dans sa vie affective, professionnelle ou vocationnelle." Et le silence n'est pas absence de bruit mais présence à soi. La vocation du Centre Spirituel d'Avon est bien d'assurer le service de la prière et de la partager avec tous ceux qui le souhaitent. Bénéficiant de la grande tradition des Saints du Carmel : Thérèse d'Avila, dont il a fêté en 2015 les 500 ans de la naissance, Jean de la Croix, Thérèse de l'Enfant Jésus, Elisabeth de la Trinité, Edith Stein, etc. Telle est la vocation première du Centre spirituel d'Avon qui a une histoire un peu particulière. C'est là que le Père Jacques avait créé en 1934 le Petit Collège Sainte-Thérèse de l'Enfant Jésus.

De là, il partit pour les camps de concentration avec cette phrase pleine d'espérance : " Au revoir les enfants, continuez sans moi." Le 2 juin 2015 on commémorait les 70 ans de sa mort avec un colloque et des grandes manifestations. L'école a été progressivement transformée en Centre Spirituel à partir des années 1960. 8000 personnes environ y sont accueillies chaque année.

Aujourd'hui, pour recevoir les retraitants, le Centre Spirituel d'Avon dispose d'une chapelle, de deux oratoires, de 70 lits, 7 salles de réunion et 3 salles à manger. Néanmoins, depuis quelques années " On refuse des groupes de jeunes, nous manquons d'un lieu qui leur soit dédié, qui leur appartienne, et leur permettre de vivre à leur rythme. Un frère à qui je faisais part de ce besoin me fit remarquer que l'ancienne bergerie et l'ancien ermitage dans le parc pourraient être restaurés. Un architecte nous a confirmé que ces bâtiments offriraient une trentaine de lits supplémentaires avec des douches, deux salles de réunion et une cuisine." affirme le directeur.

En effet, le planning actuel des réservations montre que de tels lieux pourraient déjà être occupés à 7O% du temps. Les jeunes ont une soif d'amour et de valeurs profondes ! Ils sont demandeurs d'un cadre porteur pour grandir dans leur foi. Comme le disait une retraitante, le Centre Spirituel d'Avon a trois réels atouts concrets, ce qui en fait un lieu privilégié pour un temps de retraite en Seine-et-Marne : un parc exceptionnel, une communauté de Frères Carmes avec qui prier et partager et une bonne accessibilité à moins d'une heure de Paris Gare de Lyon.

En créant un lieu pour les jeunes, la Communauté des Frères veut les accompagner et leur offrir un cadre pour réfléchir sur leur vie et rencontrer Jésus. Certains viennent déjà pour prier, d'autres pour travailler, d'autres pour se reposer. C'est aussi le message du Pape François : " La rencontre avec Dieu dans la prière, à travers la lecture de la Bible, et à travers la vie fraternelles, vous aidera à mieux connaître le Seigneur et vous-même."

La Communauté a donc comme activité principale d'animer le Centre Spirituel ouvert à tous ceux et celles qui cherchent Dieu. Des Frères animent des retraites ici ou là, ou rendent des services dans le Diocèse. Elle comprend actuellement 15 Frères (dont 1 novice, 3 postulants et 1 familier). Le Couvent d'Avon accueille en effet les deux premières étapes de la formation avec le postulat et le noviciat de la province de Paris.

Historique du Couvent d'Avon

Les Frères occupent à Avon, juste à côté de Fontainebleau, un bâtiment des XVIIème et XVIIIème siècles. La première vocation de cette maison était hospitalière. La Reine de France, Anne d'Autriche, fonda aux abords du château un hôpital qu'elle confia à des Frères de Saint Jean de Dieu. Les Carmes habitent ces lieux depuis 1920. Aujourd'hui comme hier, des Frères, y poursuivent la vie carmélitaine. Un ermitage s'élève au fond du jardin. Il témoigne de la vie solitaire et contemplative du Carmel. Un nouveau bâtiment a abrité de 1937 à 1960 l'œuvre éducative du Père Jacques, le Petit Collège. Celui-ci a été durant la guerre un lieu de résistance spirituelle et d'accueil de victimes du nazisme.

Eric Muth

Contact :

Centre Spirituel d'Avon-Fontainebleau

Province de Paris des Carmes Déchaux

www.centrespirituel-avon-.org

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

1, rue Père Jacques 77210 AVON

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 16 juin 2017
« La République en marche ! »

Aucun événement