Ostension exceptionnelle 25 Mars-10 Avril 2016 à la Basilique Saint-Denys d'Argenteuil

Qui pourrait deviner en contemplant cette basilique qu'elle renferme une précieuse relique de la Passion du Christ ; La Sainte Tunique.

Conservée à Argenteuil depuis 1200 ans, la tunique dans laquelle le Christ a vécu ses derniers instants sur terre sera exceptionnellement exposée cette année (la dernière remonte au 14 avril 1984).

La Sainte Tunique, dite aussi la Sainte Robe, est le vêtement porté par Jésus-Christ au Calvaire et tiré au sort entre les soldats chargés de son exécution. Elle fait donc partie des reliques attribuées à Jésus. Les reliques prouvent d'abord l'existence  historique de Jésus de Nazareth, un homme qui a été martyrisé. Les empreintes dont elles sont marquées nous confirment aussi que les Evangiles ont bel et bien relaté des évènements historiques.

En 2016, à l'occasion de l'année de la Miséricorde décrétée par le Pape François, l'évêque du lieu " Gardien de la Sainte Tunique " a décidé d'une nouvelle ostension. Et plus de 150 000 pèlerins pourraient venir la vénérer. Le diocèse de Pontoise précise que cet évènement " Ouvert à tous " revêt une importance locale particulière puisqu'il coïncide avec le 50ème anniversaire de la création du diocèse, et les 150 ans de la Basilique.

La Tunique d'Argenteuil conservée à la Basilique  est en laine, de couleur brun pourpre, désormais abimée et incomplète aurait été offerte par Charlemagne à l'Abbaye d'Argenteuil. Relique insigne, elle a fait l'objet de nombreuses processions et pèlerinages. La première mention authentifiée de la relique à Argenteuil par des traces écrites remonte à 1156, peu après sa redécouverte. Cette date est en effet celle de sa première ostension organisée par l'Archevêque Hugues d'Amiens.

La relique est conservée pliée dans un petit reliquaire de style néo-roman. L'ostension de la Sainte Tunique du Christ commencera le Vendredi 25 Mars dans la basilique Saint-Denys d'Argenteuil (95), à l'issue du Chemin de Croix et sera ouverte tous les jours de 10h à 22h, jusqu'aux Vêpres du  dimanche 10 Avril (17h).

La confession sera possible en permanence. L'ostension ne s'interrompra que durant les messes.

Eric Muth

Les temps forts :

- Vendredi 25 Mars 2016. Ouverture de l'ostension. Chemin de Croix à 15h, suivi de l'Office du Vendredi Saint.

- Samedi 2 Avril 2016. Procession aux Flambeaux et veillée d'adoration eucharistique toute la nuit.

Samedi 9 Avril2016. Procession aux flambeaux et veillée d'adoration eucharistique.

Commentaires  

#2 Charles Meret Zolver 17-02-2016 16:57
Certes, même avec les moyens d'investigation de la science moderne, l'authentificat ion d'un objet aussi ancien demeure hasardeuse; d'ailleurs ni la Sainte Tunique, ni même le Linceul de Turin ne sont ce que l'on pourrait appeler des articles de foi, en ce sens qu'aucun catholique n'est tenu de croire à leur authenticité sous peine de faute, même vénielle; d'ailleurs, si l'on rassemblait les prétendus morceaux de la Vrai Croix il y'aurait de quoi construire une seconde réplique de l'Hermione. Plaisanterie mise à part, il ne faudrait pas croire que l'usage de vénérer des reliques soit une "invention" de l'Eglise Catholique ; la vénération d'objets ou de vêtements ayant appartenu à des grandes figures spirituelles est une des pratiques religieuses les plus anciennes et universelle qui soit, elles remonte au fond des âges et ne relève pas forcément de la superstition (croyance parasite et superfétatoire) ; les anciens juifs de nobles lignées se transmettaient des reliques de leurs illustres ancêtres de génération en génération et s'en servaient à des fins liturgiques lors d'importantes solennités , voir même au moment du décès d'un "patriarche". Concernant la Vie de Notre Seigneur et des saints, les Saintes Ecritures ne sont pas exhaustives, cela n'est pas leurs propos; cependant certaines traditions, dignes de foi, ainsi que des visions, grâces et révélations accordées par Dieu à quelques âmes privilégiées, nous apprennent
que les ancêtres de Sainte Anne et Saint Joachim ( les très chastes époux de la Très Sainte Vierge Marie issus de très noble et illustre lignées) possédaient une relique d'Adam, présente probablement dans l'Arche d'Alliance (la Très Sainte Vierge Marie est d'ailleurs la Nouvelle Arche) . La bienheureuse Anne-Catherine Emmerich dans ses visions(retrans crites par un protestant!) nous décrit des pierres, en possession de saint Jean-Baptiste, ayant servies à soutenir l'Arche d'alliance; le Précurseur les utilisa pour soutenir le Très Auguste Corps du Divin Messie au moment de lui administrer le baptême (l'Arche d'Alliance servait d'intermédiaire , de relais entre Dieu et les hommes, rôle désormais dévolu au Christ).J'ai l'air de m'écarter du sujet mais en réalité pas du tout! Les reliques, certes ne sont pas des amulettes ou des talismans qui nous protégeraient de manière automatique contre toutes sortes de fléaux ou maux, mais, ayant été en contact avec des êtres humains "extraordinaire s", qui tels les vitraux des églises, laissant passer la Lumière(Divine) , deviennent en quelque sorte "transparent de Dieu" imprégnant au passage tous ceux qui DESIRENT sincèrement être éclairés. Accepter cela demande une certaine humilité et simplicité (à la manière des petits enfants)(encore que des chercheurs en physique quantique se soient penchés sur ce phénomène). Pour ce qui est de l'authenticité du Linceul de Turin, nous ne pouvons que renvoyer notre ami "réformé" à la lecture des rapports d'analyses des centres d'étude et de recherche nucléaires de Saclay et de Toronto. N'oublions pas non plus que tous les autels de toutes les églises renferment des reliques(mêmes indirectes) de Saint Martyrs . Rappelons également qu'une "Restauration" au sens plein et noble du terme implique que le catholicisme redevienne religion d'état, ainsi prétendre qu'une relique insigne et reconnue ne soit pas "vénérable" pourrait bien "déplaire" à Sa Majesté " Très Chrétienne" (comprenez CATHOLIQUE)...
Citer
#1 Pellier Dominique 17-02-2016 08:06
Même si Christ a existé, ce dont il est inenvisageable de douter, qui prouve l'appartenance de cette tunique à son Saint Propriétaire, comme le Suaire de Turin ???? La seule chose divine et vénérable que nous ayons et qui fait foi de tout de Dieu est la Sainte Bible.
Citer

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 13 septembre 2017
« C'est pas moi, c'est lui, m'sieur ! »

Aucun événement