Un incendie criminel à l'église Saint-Louis de Fontainebleau. Des habitants encore sous le choc !

"Dieu aura beaucoup à pardonner à l'Eglise. C'est pour ça qu'il faut prier pour elle, c'est une petite fille fragile. Elle a été prise en otage par trop de gens qui ont voulu imposer leur loi à eux, et non celle de Dieu" Michaël Lonsdale. Prémonition ? Vision ? 

Dimanche 10 janvier 2016 vers 7h30, en l'église Saint-Louis de Fontainebleau (Seine-et-Marne), les pompiers venaient à bout d'un incendie criminel qui laissait derrière lui un spectacle désolant et révoltant : des dégâts inestimables, la Chapelle de la Vierge, aussi appelée Chapelle de Franchard, a été très endommagée. La statue de la Vierge en bois qui datait du XIVème Siècle a disparu, elle aussi classée monument historique, et qui constituait l'une des plus belles Vierges à l'Enfant de la région. 

Un autel classé du XVIème siècle, a entièrement brûlé. Le père José Antonini, curé de la paroisse, déplore également des "actes de profanation", la disparition du ciboire contenant des hosties consacrées dont certaines jetées au sol, et l'Enfant de la crèche dérobé. L'église Saint-Louis de Fontainebleau a été touchée par un incendie qui trouve son origine dans 3 départs de feu volontairement.

Ces départs de feu ont provoqué plus de fumée (très importante) que de flammes. Néanmoins des dommages irréversibles touchant au mobilier historique est a priori à déplorer. Plusieurs élus de Fontainebleau dont le maire, Frédéric Valletoux, se sont rendus de suite sur place, rejoints rapidement par le préfet de Seine-et-Marne, ainsi que Jean-Jacques Barraux, le président du département et Pierre Bacqué, président du SDIS 77. En attendant la visite éclair de Bernard Cazeneuve. Le parquet a annoncé mardi 12 janvier qu'un sans-abri de 48 ans a été placé en garde à vue lundi après-midi, mais celui-ci en conflit avec la paroisse conteste toute implication.

La police scientifique ayant terminé son travail de relevés, les services de la ville peuvent intervenir pour commencer le nettoyage de l'église. L'Archevêque de Meaux ayant annoncé son souhait de venir célébrer la messe dimanche prochain.

Au même moment, à quelques kilomètres de là, on retrouvait la Croix de Guise renversée, et l'église de Veneux-les-Sablons en fumée. Cette Croix est un monument de la forêt de Fontainebleau, situé sur la route de Bourgogne, à mi-chemin entre Fontainebleau et Veneux-les-Sablons. Certains affirment que la base de la Croix a été sciée, puis elle a été renversée et traînée sur le sol sur plusieurs mètres. Rappelons qu'il existe en forêt de Fontainebleau une dizaine de croix similaires : "Il s'agit de repères pour des rendez-vous de chasse, dont certains datent du XVIIème siècle. La plupart de ces croix a été dressée le long de la route Ronde, qui fait le tour du massif", précise Jean-Claude Polton des AFF. Celle de la route de Bourgogne évoque le duc de Guise, qui fut longtemps le Grand Veneur des Chasses Royales. 

A propos de la paroisse Saint-Louis de Fontainebleau, Guillaume Durand, président de l'association Oriflammes, confirme : "J'ai pour ma part été paroissien de l'église Saint-Louis, il y a quelques années de cela. C'est une bien triste nouvelle, ni la première ni la dernière du genre. Une église vient d'être "taguée" près de Corbeil-Essonnes..."

Chaque jour, près de deux lieux de cultes ou de sépultures chrétiens sont vandalisés en France. Et ce qu'il y a de plus révoltant, c'est que ce saccage massif et systématique de notre patrimoine bénéficie de l'indifférence la plus totale, ou presque , tant de nos responsables politiques que des grands médias "officiels".

Notre Siècle serait-il celui du saccage et de l'indifférence ? Tant qu'ils resteront indifférents, ces crimes contre notre histoire et nos édifices religieux continueront. Car se taire, ce n'est pas seulement laissez faire c'est encourager.

"Une société qui tolère le mal en devient la complice" disait le cardinal Eugênio de Araujo Sales.

Eric Muth

Commentaires  

#2 leon barbanzed 15-01-2016 10:45
L'Eglise de Rome ferait bien de se poser la question fondamentale: qu'est-ce que l'Eglise et quel est son rôle dans le monde ?
Citer
#1 Pellier Dominique 15-01-2016 08:01
Je m'étonne d'abord de ce que nous ne connaissions cette triste nouvelle qu'aujourd'hui. La chose est effrayante, scandaleuse, fruit surtout de la faiblesse des gouvernants actuels face aux musulmans, qui usent de chantage envers eux et les persuadent de mépriser la chrétienté.
Mais la chrétienté reste debout, souffre ces misères comme Christ a souffert les crachats, les coups, les injures. Elle reste ferme sur ses positions, prie pour ses bourreaux qui "ne savent pas ce qu'il font". Chrétiens, MAIS PAS CRETINS!!! surtout! Ceci ne veut aucunement dire une réplique à l'égal de ce qui a été subi !!! Ne négligeons pas la prière, le pardon, tournons-nous vers Dieu !
Citer

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 13 septembre 2017
« C'est pas moi, c'est lui, m'sieur ! »

Aucun événement